PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   Sam 9 Mai 2009 - 10:34

• ORIGINES :: La Prophétie de Talhian •


» L'histoire de Kayn, ce qu'elle a vécu, a beaucoup changé, évolué au fil du temps. C'est pour cela que je commence ce post avec plusieurs repères, post que je pourrais éditer au fur et à mesure, pour que ce soit plus clair pour ceux qui auront le courage de lire ce qui suivra. De plus, certains événements, certaines parties de l'histoire de Kayna sont communes à celles d'autres personnages, car il s'agit bien souvent d'un Rp IG constituant une histoire. Il faut donc être renseigné sur les personnages et être patient et intéressé de temps en temps pour comprendre.

» La Prophétie de Talhian (deuxième post), racontée par Fuay.

» Personnages :

    Kayn, de son nom complet Kayna Ifreann KERONZEE IVHNING : L'histoire tourne autour de ce personnage ; il s'agit d'une Disciple de Feca de quinze printemps, une Nephthys, habitée par deux âmes, celle de Kayna, la jeune femme amicale, sensible et affectueuse, et celle d'Ifreann, une partie de l'âme de Talhian, un Loup démoniaque qui constitue le côté ténébreux, glacial et agressif de Kayn. Ces deux âmes ont trouvé pour le moment un équilibre parfait, qui se voit dans les yeux de la Fecatte, l'un rouge, pour Ifreann, et l'autre vert, pour Kayn, mais au fond, c'est une bataille incessante entre les deux personnalités...

    Kihn, de son vrai nom Sacha ??? : Apparemment presque du même âge que Kayn, on ne connaît pas grand chose de Kihn si ce n'est qu'elle vénère aussi Feca et qu'elle est sous les ordres de Solryss... Elle semble pourtant cacher un grand secret et connaître beaucoup de l'histoire de Kayna.

    Kayneizera IVHNING [DISPARUE] : Il s'agit de la mère de Kayn, elle-aussi une Disciple de Feca. Elle a déserté le monde des douze après l'enlèvement de sa fille, est apparemment revenue prendre des nouvelles, mais elle n'a plus montré de signe de vie par la suite.

    Solryss KERONZEE [DISPARU] : Vérité longtemps conservée par des documents à Brâkmar, Solryss, ex-déserteur de Brâkmar, commandant des Espions d'Elite, voué à Pandawa, serait le père biologique de Kayna. Il a établi ses plans selon ceux de Talhian, qui est devenu son maître. Il essaie de réunir sa famille afin d'accomplir l'Appel. Il a à son service des Espions et une équipe spéciale, dont Kihn... Actuellement, on n'arrive plus à remettre la main sur lui et certains de ses acolytes.


    Peach, de son nom complet Peasheann YOSHUNIKO : Née de parents Sacrieur et Iop, Peach est une vagabonde qui aime le grand air et la musique. Elle a fait connaissance avec Fuay qui l'intrigue particulièrement... On ne sait rien de son passé, de son histoire, mais elle semble avoir beaucoup de choses à dire...

    ∙ Ilinaa [Joueuse] : Ancienne apprentie de Kayna, elle garde un profond respect et une grande affection pour cette dernière. Rentrée dans son histoire, elle a été la cible de certains tueurs engagés par Solryss et a lutté aux côtés de Kayn - contre la volonté de cette dernière - mais il s'agit d'une Iopette têtue, qui se rie du danger...

    Fuay et Cynn DRAD [Joueur] : Ils ont bien des fois porté secours à Kayn, grâce à la magie des Drads, mais souvent aussi, pour rendre service à la muse de Fuay. Aux yeux de Kayna, ils restent des grands amis et des personnes spéciales, tout de même...

    Sramette [Joueuse / DISPARUE] : Sramette a un lien avec Solryss et l'histoire de Kayn, mais elle a toujours fait en sorte à ce que cette dernière ne sache rien des plans que concocte le commandant des Espions d'Elite et du pourquoi elle la défend... C'est (c'était ?) la muse de Fuay.


» Définitions :

    ∙ L'épée des âmes : Il s'agit de l'arme avec laquelle on peut définitivement tuer Talhian. Elle renferme l'énergie et le pouvoir restants du Dieu damné. Lors de l'accomplissement de l'Appel, cette arme est nécessaire à la réapparition du Loup à trois queues. C'est actuellement Cynn qui la détient.

    ∙ L'Appel : C'est l'événement où les trois membres de la famille qui ont récupéré une partie de l'âme de Talhian sont rassemblés pour faire réapparaître le Dieu déchu. L'épée des âmes sert de lien magique entre ces trois personnes et le monde dans lequel le Loup à trois queues est, c'est pour cela qu'elle doit être entre les mains de l'un des élus lors de l'Appel.



Certains liens vers d'autres Post ou l'histoire de personnages qui ne m'appartiennent pas sont disponibles (les noms mis en italique cachent un lien =P).


Dernière édition par Kayna Ifreann le Sam 13 Mar 2010 - 15:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   Sam 9 Mai 2009 - 10:36

    « Toutes les Histoires ont un début ; la mienne en a aussi un… Mais elle a débuté il y a peu de temps. Oui, elle a commencé lorsque j’ai ouvert les yeux… Car celle que j’ai vécue avant ne m’appartenait pas. »



PROLOGUE :: « Les Souffrances de la Nuit »


Sonna Minuit.
Brâkmar, la cité des Démons, est endormie.
Quelques DragoDindes, dans des Enclos, étaient encore éveillées, et regardaient, par-dessus leurs barrières, les grandes Maisons qui les entouraient. Mais bientôt, l’une des Monture se recula vivement, la tête haute et l’air terrorisé, tremblante.
Furtivement, passant derrière les Maisons, une Ombre se faufilait. L’obscurité ne permettait pas de voir son visage, ni de voir à quelle Divinité elle appartenait, mais on savait juste qu’elle tenait dans la main un parchemin enroulé.
La mystérieuse personne semblait se diriger vers la Milice. Deux personnes, en uniforme Brâkmarien, gardaient l’entrée. L’ombre vint se poster devant les Miliciens qui, de suite, croisèrent leurs armes afin de barrer le passage.

« Halte là ! Que viens-tu faire ici ?
- Je dois parler au commandant des armées Brâkmariennes. »


Les deux gardes ne cherchèrent pas à en savoir plus, et sur ces mots, ils cédèrent le chemin à la personne au visage caché. Entrée dans la Milice, L’ombre monta à l’étage, passant devant les Prisons où quelques Bontariens criaient famine et demandaient à sortir. Bientôt, elle eut atteint une porte de bois. L’homme prit une grande bouffée d’air et toqua.

« Entrez. »

Tournant la poignée et poussant ensuite la porte qui se mit à grincer, le Mystérieux invité rentra, la tête basse, puis referma derrière lui cette même porte. Assis dans un siège, au fond de la pièce, les jambes croisées, un homme, qui s’avérait être le Chef des Armées Brâkmariennes, sourit. Même si la personne en face de lui avait le visage caché, il savait de qui il s’agissait.

« Je n’attendais pas à vous revoir ici… Commandant Keronzee. Quel bon vent vous emmène ? »

Le Visiteur inattendu ôta la capuche qu’il avait sur la tête et fixa de son unique œil son interlocuteur. Il s’agissait d’un Promis à Pandawa, portant un bandeau sur son œil gauche, crevé ; une cicatrice dépassait, et était donc visible. S’approchant, il balança sur le bureau le parchemin qu’il avait légèrement froissé en serrant les poings. Jetant d’abord un regard au Pandawa, le Chef, un Disciple de Feca, prit lentement la lettre, et la déroula. Un sourire narquois s’afficha sur le visage sombre de l’homme assis.

« Alors comme ça, vous aimeriez rejoindre à nouveau nos Rangs ?... »

Le Pandawa au pelage noir ne dit rien, il se contenta juste de plonger ses yeux verts dans ceux de son interlocuteur qui le dévisagea.

« Pas bavard, à ce que je vois… Allez, dites-moi ce qui vous pousse vraiment à faire cela. Un déserteur ne reviendrait pas sans raison, n’est-ce pas ? Asseyez-vous, je vous prie. »

L’intéressé, sans dire un mot, vint lourdement s’asseoir sur une chaise poussiéreuse qui trainait non-loin, continuant à fixer le Feca assis derrière le bureau. Voyant que le Pandawa n’allait pas se décider à parler de sitôt, il continua la lecture du parchemin… A nouveau, un sourire apparut sur ses lèvres, puis il se mit à rire.

« Un Assassinat… C’est ça qui vous pousse à nous rejoindre ?
- Connaissez-vous cette personne ?
- Oh, si je la connais… »


~~


    # Maison des Nephthys, vers une heure du matin.


Le silence règnait en maître dans la Maison des Nephthys. Seule l’horloge, à l’étage, émettait son petit tic-tac habituel… Pourtant, une jeune femme, allongée sur un tapis, dans cette même pièce, entendait des cris résonner sans cesse dans sa tête. Tremblante, crispée, et roulée en boule, elle priait pour que cela s’arrête. Elle murmurait, pour elle-même :

« Je ne sais pas !... Pourquoi ?... Que s’est-t-il passé ?... Arrrhg ! »

Les dents serrées, les yeux fortement fermés, elle finit par se mettre à pleurer, et elle répéta la même phrase, tout en rajoutant des mots :

« Je ne sais pas pourquoi j’ai fuit !... Pourquoi maintenant ?... Que s’est-t-il passé, à Pandala ?… »

Elle finit par rouvrir les yeux, afin de se mettre sur les genoux. Regardant le plafond, elle espérait que cela allait bientôt s’arrêter… En fin de compte, elle n’était pas prête à se mesurer à son passé… Et à son avenir. Secouant légèrement la tête, baissant les yeux au sol, effondrée, elle mit sa tête sur ses genoux repliés contre sa poitrine.

« Sramette, Fuay… Excusez-moi !... Snnf… Excusez-moi pour tout… Snnf… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   Sam 9 Mai 2009 - 10:38

CHAPITRE 1 :: « Ma Cité d’Enfance »


« Maman ! Dessine-moi un Bouftou ! Alleeeeeeez !... »
Le sourire d’une mère heureuse.
La beauté d’une jolie petite fille rieuse…

« La… Vérité ?... »
Le besoin d’une présence perdue.
L’impression d’être pour elle-même une inconnue.

Des rires, des pleurs, des cris de joie et de souffrance, tant de ces choses qui avaient guidé sa vie mais qui pour elle, désormais, n’avait plus de sens. Elle ne ressentait plus de bonheur, plus de malheur… Plus de sentiment spécial. Après tout ceci, elle avait perdu… Sa raison de vivre.
Tous étaient partis un à un, la laissant aller à son avenir qui lui réservait bien trop de choses. Son mari… Tué. Son apprentie… Ne même pas en parler. Sa famille, perdue… Et cette disciple de l’Ombre… Ses pensées s’estompèrent soudainement après s’être rappelé le nom de la Promise à Sram qui avait été pour elle, un jour, une amie. Un nom qu’elle avait connu et prononcé bien des fois… Mais un nom qu’elle voulait oublier, et qui lui était désormais presque inconnu. Mais…

Kayn traversait les Landes de Sidimote, recouverte d’une longue cape usée et d’une Dragocoiffe dorée. Ses yeux étaient rivés sur le sol. Elle était absente… Cette soi-disante Cérémonie d’accueil, ce soir où, normalement, elle aurait dû être intégrée chez les Jadiens, l’avait assez marqué… Et tard dans la nuit, elle était sortie de la Demeure du Royaume de Jade afin de rejoindre une Terre qui lui rappelait des souvenirs et qui allait peut-être lui révéler quelques secrets… Elle espérait.

Elle atteignit très bientôt le pont qui menait à Brâkmar la sombre. Cet endroit était bien loin d’être accueillant, mais la jeune Fecatte s’y sentait comme chez elle… Elle y avait vécu, après tout. Brâkmar était étrangement bien vide, cette nuit-là ; tant mieux, elle n’eut pas à affronter de gardes. Tout en traversant la cité rouge – oui, les tâches de sang symbolisait bien cette ville -, Kayna se souvenait de certains passages de sa vie… Peut-être cela allait-elle l’aider. Seuls certains courts moments l’avaient marqué… Et elle se les rappelait…

« Un jour, je serais comme papa !... »

Elle se souvenait avoir prononcé cela un jour, devant sa mère qui avait ri mais qui s’était vite arrêtée pour grimacer… En parlant du Disciple de Feca qui n’était, en réalité, pas son père biologique. Qu’était-il devenu ? Etait-il vraiment mort ?... Tant de questions sans réponses… Kayn ne pu s’empêcher de voir subitement l’image de quelqu’un qui avait été, auparavant, une personne importante pour elle.

« Sramette… » Murmura-t-elle, s’arrêtant devant une grande Demeure bien sinistre. Cette maison, elle y avait vécu… Il s’agissait de la Maison de son père. S’approchant de la porte, la Fecatte tourna la poignée… Par chance, c’était ouvert. A l’abandon, sûrement. Ou un oubli… Alors comme ça, depuis des années, tout était resté tel qu’avant… Parfait, elle allait peut-être faire des découvertes.

Des documents, des tableaux et d’autres objets plus ou moins de valeur étaient posés un peu partout, sur les meubles en bois poussiéreux. Certains parchemins étaient déchirés, et d’autres tellement vieux qu’ils étaient illisibles ou recouverts de poussière. Peu importe, Kayn pénétra bientôt dans une petite pièce bazardeuse où se trouvait un bureau. Des tas de parchemins étaient posés dessus, et peut-être que certains allaient l’intéresser… Mais chose qui troubla la jeune femme, quelques documents semblaient… Nouveaux.

Lorsqu’elle eut atteint le bureau, elle porta délicatement sa main tremblante aux parchemins. L’un semblait décrire une mission… Déroulant un peu plus le document sur lequel elle était tombée, elle écarquilla les yeux à la lecture de ce papier fraîchement écrit…



Lâchant subitement le parchemin, captant un bruit venant de l’entrée, Kayn se précipita sous le bureau, rattrapant au passage le document qu’elle jugea important d’emporter avec elle. Quelqu’un approchait… Une silhouette fine, grande… Elle vint se poster au seuil de la porte : elle sentait une présence de trop. Retenant son souffle, la jeune Fecatte se fit la plus discrète possible. Au bout de quelques secondes, l’ombre haussa des épaules pour faire demi-tour et pour apparemment monter l’escalier qui se mit à craquer. C’était l’occasion de partir… Se relevant avec souplesse et sans faire de bruit, Kayn traversa à pas de loup la pièce, puis le couloir qui menait à l’entrée. Elle se mit à serrer les dents.

Trop craintive, trop stressée, elle ne fit pas attention au cadre qu’elle renversa d’un coup de bras. A l’étage, des pas rapides se firent entendre… Puis une voix, froide mais d’un teint aigu, qui semblait appartenir à une femme :

« Vous ?! Attendez !! »

On entendait la mystérieuse personne gravir les marches de l’escalier… Mais lorsqu’elle fut arrivée au rez-de-chaussée, elle constata que l’intrus s’était enfui. Instinctivement, elle se précipita vers son bureau… Et constata d’un parchemin de mission lui avait été dérobé. Etrangement, c’est un sourire diabolique qui s’afficha sur son visage. Murmurant pour elle-même, elle leva la tête puis regarda vers la porte qui menait au couloir.

« Je ne sais pas encore précisément qui tu es… Mais je ne tarderais pas à le savoir… Membre de la famille Ivhning. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   Sam 9 Mai 2009 - 10:38

CHAPITRE 2 :: « Faces Cachées »


C’était une nuit glaciale, dans le village dévasté de Gisgoul. Les bêtes errantes fouillaient partout, dans les décombres des maisons détruites, dans l’espoir de trouver un peu de nourriture… Et parfois, la faim était tellement grande qu’elles se mangeaient entre elles… Sinistre et calme nuit de Septange… Pourtant, en regardant comme cela, personne n’aurait remarqué qu’en réalité, cet endroit était… Habité.

Seule la tour de Gisgoul, imposant bâtiment protégé par le Dieu Sram, avait survécu à la bataille qui avait détruit le petit village autrefois accueillant. C’est ici que l’ancienne Elite d’Espionnage Brâkmarienne, dirigée par Solryss, s’était installée. Ils étaient tous perçus comme des Déserteurs… Pourtant, le Pandawa à la tête de cette équipe n’allait pas tarder à reprendre sa fonction de Commandant, après une discussion avec le Chef des Armées Brâkmariennes. Et il comptait, dans ses plans, refonder Gisgoul pour y faire installer sa petite Equipe…

Un sourire au coin des lèvres à cette pensée si heureuse pour lui, le Disciple de Pandawa était installé en haut de la tour, sur l’une des Statues de Sram ; mais bientôt il vit approcher une ombre près de sa tour. D’ici, elle semblait toute petite mais il voyait tous les faits et gestes de la personne qui arrivait. La silhouette se stoppa devant le haut bâtiment pour lever la tête et regarder la personne en haut. Elle l’avait déjà senti et puis, elle le connaissait très bien, Solryss… Un sourire niais s’afficha sur le visage de ce dernier.

« Un problème, Kihn ? Lança Solryss d’une voix assurée.
- On m’a volé un document,
répondit simplement la concernée d’une voix glaciale mais neutre.
- »


Avec souplesse, le Pandawa se hissa contre le mur, descendit rapidement pour atterrir sur ses jambes sans aucun mal et avec délicatesse. Un Espion, quoi ! Il arriva bientôt à la hauteur de la jeune femme qui s’avérait, à première vue, être une Disciple de Feca. Elle portait un Bouclier qui avait apparemment déjà bien été utilisé et plusieurs lanières sur elles qui accrochaient des épées et des dagues. Ses cheveux courts en bataille brun clair luisaient légèrement à la faible lumière de la Lune, ses yeux bleus fixaient attentivement son interlocuteur.

« Tu sais qui c’est ? Murmura le Pandawa en fixant dans les yeux l’adolescente qui soutenait son regard pénétrant.
- Non, mais je ne pense pas qu’à part nous, il y ait beaucoup de Monde qui soit au courant de nos plans et de nos lieux de travail…
- Sramette. »


Kihn grimaça à l’entente de ce nom ; elle avait connu Sramette, un peu comme ça, lorsqu’elle était jeune et l’avait toujours admiré. Un jour elle s’était promise de devenir comme elle… Elle avait toujours observé sa manière de se battre, d’espionner, de se défendre… Peu importe, car son avis changea au fil du temps, et elle s’était beaucoup améliorée, et d’ailleurs, on la considérait pour une personne assez folle et dangereuse, de ce fait redoutée, respectée, une personne qui prit une grande importance dans les rangs Brâkmariens. Bientôt, Solryss la retira de ses pensées en passant son bras derrière son cou.

« Bah ! T’en fais pas pour ça… Tu sais bien ce que tu as à faire, pas besoin de ce maudit document.
- Oui.
- … Tu n’aurais pas des choses à me dire, par hasard ?... »


La jeune femme s’avança délicatement pour faire comprendre à son interlocuteur qu’elle aimerait qu’il la lâche et finit par se stopper là, lui tournant le dos pour regarder l’imposante tour qui se dressait devant elle.

« Une personne est en possession de l’épée des âmes.
- Kayneizera ?...
- Non…
Coupa-t-elle en fronçant légèrement des sourcils à l’entente de ce nom. Elle l’a donné à une Promise à Crâ… Si j’ai bonne mémoire elle fait aussi partie du Royaume de Jade.
- Les Jadiens…
Chuchota Solryss pour lui-même en fermant les yeux, exaspéré. Trop de personnes de ce Royaume savent en partie ce que nous avons à faire et pourquoi…
- Kayna est trop protégée. Et cela sera encore plus dur de l’arracher à ses protecteurs lorsqu’elle fera partie du Royaume elle-aussi. »


Ce que disait la jeune Kihn s’avérait malheureusement vrai pour eux. Ilinaa, Fuay… Tous étaient spéciaux, et parfois trop dangereux.

« Restons le plus discret possible pour l’instant.
- … Cela risque d’être dur. Et puis cela ne sert plus à rien.
- Comment ?!... »


Surpris par la réponse de la jeune adolescente, Solryss se mit légèrement à rire, signe qu’il se sentait soudain mal à l’aise. Kihn s’efforça de lui adresser un petit sourire convainquant mais il finit par s’effacer au bout de quelques secondes. Elle ne voulait pas lui montrer ses faiblesses face à toutes ces personnes…

« Nous avons été découverts. Se cacher ne servira vraiment plus à rien. »

Le Pandawa grimaça, mais il était vrai que leur plan était désormais en danger, ou en tout cas, plus qu’avant. Ils devaient maintenant passer en mode attaque… Et sans pitié. Il fit un signe de tête, l’approuvant.

« On ne doit plus traîner… Il ne faut plus faire attention aux autres… Ramène-moi Kayn et l’épée au plus vite. »

Kihn acquiesça, et replaçant ses lanières dans son dos, elle commença à marcher en direction de Brâkmar, lorsque soudain Solryss la rappela, d’une voix un peu plus douce :

« Ne lui dis rien à ton sujet surtout… Pas pour l’instant… Sacha. »


Dernière édition par Kayna Ifreann le Jeu 21 Mai 2009 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   Sam 9 Mai 2009 - 22:19

CHAPITRE 3 :: « Reprise des Missions »


« Oh pitié pour mes pauvres oreilles, fermez-la, vous tous, et écoutez-moi ! »

Un petit groupe se bousculait, rejoignant avec précipitation le centre de la salle de torture, où était installée une grande table de marbre couverte de sang. Autour, ou même dessus, il y restait des os, et parfois même un peu de chair. L’air n’était pas très bon à respirer, mais, pour ces personnes, qui avaient l’habitude de vivre dans l’odeur de la mort depuis leur plus tendre enfance, l’atmosphère qui régnait n’avait pas l’air de les déranger plus que ça. Les bruits se dissipèrent peu à peu, encore quelques chuchotements persistaient par-ci, par-là, mais bientôt, le silence qui s’installa dans la salle put presque nous faire regretter le brouhaha qu’il y avait quelques minutes auparavant. Le petit groupe se regroupa lentement et sans trop de bruit autour d’une jeune femme adossée à la table de torture.
Kihn…
Elle semblait, à première vue furieuse, en colère après ces idiots qui formaient son équipe, et pire encore, ces idiots qui étaient des soi-disant « Espions d’Elite »… La Promise à Feca assena un coup de coude violent sur la tête de l’un de ses acolytes, un Disciple de Iop, afin qu’il se calme – celui-ci étant en train de rire bêtement après avoir marché sur un os qui avait craqué sous ses pieds. Désespérée, Kihn posa sa main sur son front et rabaissa sa main sur ses yeux, tirant vers le bas ses paupières avec ses doigts. Personne ne l’avait jamais vu aussi épuisée, aussi exaspérée que ça, et même le Promis à Iop sembla s’inquiéter à la vue de cette jeune femme immobile, qui tentait de retrouver son calme. Ils restèrent tous un moment plongés dans leur réflexion, avant que les jolis yeux bleus de Kihn ne se relèvent pour regarder le groupe, en face d’elle.

« Bien… Ce n’est plus le moment de prendre notre mission principale à la légère, finit-elle par déclarer en se redressant, dans un soupir, nous avons pris beaucoup de retard, le temps passe et nous n’avons pas encore su réaliser ce pourquoi nous sommes réunis depuis bien plus d’une année. De plus, (Kihn leva les yeux au plafond, sembla un instant attristée, mais reprit son sang-froid en rabaissant vivement la tête pour regarder ses frères d’arme)… Nous ne savons où est passé Solryss, et certains de nos compagnons. C’est pourquoi nous allons devoir former des groupes, être encore un peu plus vigilants, mais surtout, beaucoup plus rapides et efficaces. Une partie d’entre nous devra partir à la recherche de notre commandant et de nos camarades, et une autre devra continuer la mission qui nous a été confiée depuis un bon moment. Je vous laisse vous concerter pour faire le choix des équipes… Venez me revoir dès que c’est fait… »

Sur ces mots, les personnes présentes levèrent leurs armes vers le plafond pour approuver les paroles de la jeune femme, et firent demi-tour pour aller discuter dehors, aux alentours de la tour dans laquelle ils étaient actuellement. Kihn, quant à elle, resta adossée à cette table sale, tâchée de sang et couverte de poussière ; elle n’avait pas servi depuis bon nombre de jours… Elle balança sa tête en arrière, tout en fermant les yeux, ses mèches et ses cheveux bruns retombant sur ses épaules et son front, et laissa échapper un long soupir.

~~


    # Lande de Sidimote, une soirée.


Cela faisait quelques heures que la jeune Kayn cherchait désespérément des traces de sa famille ou de ceux qui connaissaient les plans de Solryss. Mais où chercher ? Elle ne savait même pas qui elle devait localiser… Ou du moins, connaissait très mal la seule personne qu’elle avait définie comme sa cible, Kihn. Qui était-elle en réalité ? Pourquoi avait-elle l’air si proche de son père ? Elle devait être fixée, et vite. Cette histoire avait trop traîné. Et puis, elle n’était pas seule, même si la plupart des gens qui l’avait beaucoup aidé dans ses recherches avaient disparu… Comme… Sramette.
Kayn s’arrêta un moment, s’assit sur l’herbe sèche et noirâtre de l’endroit qu’elle parcourait depuis un moment. Elle n’avait que peu de réponses à ses questions, et pourtant, la disciple de l’Ombre aurait pu beaucoup l’éclairer… Si elle n’avait pas décidé de garder le silence à ce propos, et si elle n’avait pas disparu subitement depuis de longs mois. Et qui était réellement Ifreann, l’âme qui l’habitait, l’âme qu’elle essayait sans cesse de détruire, et qui prenait contrôle d’elle lorsqu’elle s’y attendait le moins ? La jeune Fecatte chercha dans ses souvenirs, les derniers endroits visités, les pistes qu’on lui avait donné, ou qu’elle avait découvert seule, et un endroit finit par lui revenir en tête : La Tour de Gisgoul…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   Dim 1 Nov 2009 - 20:26

CHAPITRE 4 :: « La filles aux deux Ames »


    # Gisgoul.


La brume rendait le lieu encore moins visible qu’à l’ordinaire ; à chaque pas, on pouvait trébucher sur des planches de bois à demi carbonisées, mettre le pied dans une crevasse ou pire encore, tomber sur l’une de ces nombreuses créatures qui avaient élu domicile dans ce village dévasté. Le silence être maître des lieux.
Kayn se trouvait face à la gigantesque tour, seule bâtisse qui avait résisté aux combats qui avaient eu lieu il y des années auparavant ici. Des statues du Dieu Sram la surplombaient, sculptées dans de grosses roches. Le temps avait beau les avoir usées, elles semblaient toujours aussi solides. La jeune femme redressa la tête pour observer le haut de la tour : qui sait, des gardiens s’y cachaient peut-être, mais apparemment, personne. Kayna Ifreann haussa les épaules et osa s’approcher du bâtiment. Elle était à découvert, et risquait vraiment gros si, par hasard, quelqu’un la rencontrait. Mais à sa grande surprise, aucune ombre ne l’attaqua lâchement, aucune personne ne vint la défier. Le lieu était bel et bien désert, ce qui, à côté de sa peur, déçut grandement la jeune disciple de Feca qui pensait enfin pouvoir avoir l’occasion d’avoir les réponses à ses nombreuses questions.
Elle poussa les lourdes portes de la tour et pénétra dedans. Elle ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux à la vue de cet endroit, à la fois sinistre et époustouflant, mais qu’elle avait l’impression d’avoir déjà vu. Sa grandeur, la façon dont était faite cette première salle – qui s’avérait être l’entrée – était surprenante, bien que les crânes qui y trainaient, le sang qui tâchait murs et sols rendaient le lieu macabre. Kayn continua sa visite, même si elle sentait une crainte, une angoisse monter en elle, non pas à cause du sang, mais à l’idée de tomber sur un fou furieux qui la tuerait sans aucune pitié. Elle frissonna à cette pensée.
La deuxième pièce était une espèce de couloir, éclairé par quelques torches, mais tout de même sombre. Et pour cause, les murs et le sol étaient noircis. Face à elle, une petite porte en bois, qui devait surement mener à une autre salle.
Lorsque Kayna entrouvrit cette porte, elle ne put dissiper un « waaaah » d’admiration : cette salle devait être la plus grande de toutes. Le plafond était très haut, le bout de la pièce très loin (où se dressait d’ailleurs une énorme statue Sram). Au centre, une table en pierre, qui ressemblaient à celles que l’on utilisait pour les sacrifices, ou pire, pour torturer. Kayn s’en approcha, et laissa sa main l’effleurer, d’abord avec la paume, puis avec les doigts. Elle leva lentement la tête, prenant une grande respiration, et ferma les yeux… Mais lorsqu’elle les rouvrit, ses iris étaient devenus rouges. Kayn avait laissé place à Ifreann, son démon intérieur. En fait, cette dernière se trouvait dans son élément. Elle porta à son nez la main avec laquelle elle avait touché la table, maintenant tâchée de sang, et renifla :

« Hum… Récent… Du bon sang, bien frais… » murmura Ifreann pour elle-même, tout en semblant perdre les pédales à la vue et à l’odeur de cette substance rouge liquide. Tentée, elle lécha d’ailleurs le bout de ses doigts un à un (chose que Kayn n’aurait vraiment pas pu faire), quand la voix intérieure de la jeune femme aux yeux verts résonna :

« If’, épargne-moi tes cochonneries et donne-moi un coup d’main pour une fois, s’il te plaît.
- Pourquoi faire ?
répondit l’intéressée à voix haute.
- Pour te rendre utile.
- Je n’ai pas à recevoir d’ordres d’une gamine comme toi.
- orange]Je fais ça aussi pour que tu deviennes… Une personne à part entière !
- Même si tu essayais, tu ne pourrais pas. N’oublies pas que je suis qu’une partie d’âme… Et puis même, je suis très bien dans ton corps, ma chère Kayna. En plus, on dirait pas comme ça, mais une fois nue
(Ifreann laissa ses mains se balader sur tout son corps, suivant sa silhouette)… »

Car oui, en plus d’être sadique, Ifreann était perverse.

« La ferme et bouge-toi !
- A ton service, ma jolie. »
conclut Ifreann avec ironie.

Et elle retourna sur ses pas, sachant ce que comptait faire Kayna.


~~



Kihn s’était retirée un moment à Amakna pour réfléchir à ce qu’elle devait faire maintenant que la plupart des personnes qu’elle recherchait étaient portées disparues : Solryss, son supérieur, Ilinaa, qu’elle ne trouvait plus, Kayneizera… Et les Nephthys n’existant plus, cela ne lui simplifiait pas la tâche, loin de là : elle ne pouvait plus se rendre dans leur ancien QG, où Sramette, les Drads et même Kayn étaient, anciennement, à portée de ses mains.
Cherchant des informations utiles dans la grande bibliothèque d’Amakna, la jeune espionne frappa du poing la table, enragée. Heureusement pour elle, personne n’était présent à cette heure-ci, hormis le bibliothécaire (qui l’avait d’ailleurs légèrement dévisagé, retiré de son livre par le bruit sourd qu’avait produit Kihn).

« Rah, j’pourrais chercher où… A moins de me risquer à… »

Une drôle d’idée traversa l’esprit torturé de questions de Kihn ; bien que dangereuse, une idée plausible. Il était question d’intégrer le Royaume de Jade, auquel appartenaient Fuay, Cynn, Sramette et Kayn. Il fallait seulement qu’elle se trouve une nouvelle personnalité, un nouveau passé, une nouvelle histoire, une tâche aussi difficile… Mais oui ! C’était tout de même une très bonne idée ! La jeune disciple de Feca ne put s’empêcher d’esquisser un large sourire, ravie. Personne ne pourrait la reconnaître si ce n’était à cause des bandes qui maintenaient et plaquaient contre son dos de nombreuses armes. Il lui fallait donc aussi changer physiquement. Ceci n’était pas un problème, elle connaissait peut-être un tailleur capable de faire cela pour elle…


~~


    # Astrub, un peu plus tard…


« Pawdon Sacha ?! »

La surprise du disciple d’Enutrof fut tellement énorme qu’il en laissa tomber son marteau.

« Gauldrot, ne poses pas qu’questions s’te plaît. C’est possible, alors ? »

Gauldrot était un vieil Enutrof qui connaissait Kihn depuis qu’elle était toute petite, bien qu’ignorant totalement sa vie, son passé. Elle venait souvent lui rendre visite, et des liens d’amitié s’étaient forgés entre-eux. Le petit homme était né sur l’île des Wabbits, d’où son fort accent, et il était venu s’installer à Astrub pour exercer sa passion et son métier, tailleur. Il savait que Kihn était une jeune femme solitaire, combative et un peu garçon manqué sur les bords (il suffisait de voir son physique), et c’est d’ailleurs pour cela qu’il fut surpris par ce qu’elle lui demandait.

« Donc… Une jupe wouge et un debawdeuw noiw ?
- C’est bien ça.
- Je pense t’avoiw ça wapidement. Wepasse dans, disons… Deux ou twois jouws. »


Kihn le remercia d’un signe de tête et fit demi-tour, lorsque d’autres questions lui traversèrent la tête. Elle s’arrêta à nouveau, et se retourna vers son vieil ami.

« Gauldrot ?
- Oui ?
- Tu pourrais m’avoir des bottes noires, aussi ?
- Pas de pwoblème
, répondit le disciple d’Enutrof avec un sourire, heureux de pouvoir apporter de l’aide à son amie, dévoilant ses quelques dents restantes noires ou en or.
- Et, aussi… Est-ce que tu connais une certaine Kayn ? »

La jeune femme adressa un regard attentif à son interlocuteur, prête à enregistrer toute information qui pouvait lui être utile.

« Tu veux pawlew de cette gamine qui cwoit êtwe deux dans sa tête ? J’en ai vaguement entendu pawlew, il y a déjà longtemps. Pourquoi, tu la connais ?
- Non, non, comme ça… Merci. »



~~


    # Une maison à Amakna, le soir.


« Alors comme ça, elle serait habitée par deux âmes ?... »

Kihn n’était pas mécontente de son passage chez le Père Gauldrot. Même si ce n’était qu’un détail, elle avait appris quelque chose de nouveau sur l’objet de sa mission, bien que plus compliquée qu’il y a encore quelques mois. Un sourire se dessina sur ses lèvres : serait-ce l’une des parties de l’âme de Talhian ? Si oui, cela pouvait grandement l’aider…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   Sam 13 Mar 2010 - 17:49

... A venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Kayn] La Prophétie de Talhian [Partie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi
» partie supprimé!
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jade :: Les Parchemins du Royaume :: L'Encyclopédie historique-
Sauter vers: