PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mer 29 Oct 2008 - 18:24

    *BOUM*

    C'est une jeune Kayn paniquée qui venait de faire claquer la porte de la Taverne, et qui était entrée en trombe pour tomber sur les genoux. Elle semblait épuisée, très épuisée, sa respiration était très rapide. Que lui était-il arrivé ? Elle ne tarda pas à lever la tête pour remarquer les personnes présentes dans la salle, Sramette, Cynn, les autres et... Cet inconnu qui ne lui inspirait pas quelque chose de bien.

    - Bah, soyez pas inquiets ! Continuez votre petite discussion, je viens juste... *Jette un coup d'oeil furtif derrière elle, refermant avec son pied la porte qui à nouveau, claque* Me protéger. -

    La jeune Fecatte se releva, s'essuya rapidement pour retirer la poussière qui collait à ses habits et accorda un regard à l'inconnu.

    "C'est qui celui-ci ?..."

    Elle ne put quitter des yeux l'homme qui l'intriguait, cet inconnu qui, pourtant, lui disait vaguement quelque chose... Peut-être l'avait-elle déjà vu auparavant ?...


[Arrivée-Surprise de la Kayn paumée... Si je puis me le permettre. =D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
FITS
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Ven 31 Oct 2008 - 21:05

Alors qu’il discutait tranquillement avec l’ami Zigoto, FITS se pris une décharge électrique.
- AIE !!! *lâche prise.*
Sous l’effet du choc Il ferma les yeux un court instant. Juste à ce moment, Ahimas passa a l’action.

- C’était quoi ca ?
Lorsque qu’il rouvrit les yeux, Nachew avait disparut. Pris de panique à l’idée que le chevalier noir ait réussit à faire des siennes, FITS le chercha du regard dans la pièce. Il le vit monté à l’étage tirée par un inconnu.

*Se lève d’un coup*
- Hey !
*Cours vers les escaliers.*
- Attends-moi ! Reviens !

Le iop commença à monter les marches quatre à quatre, quand cette chère malédiction fit des siennes. Une marche céda et FITS se retrouva au rez de chausser plus ou moins sonné.
- …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Dim 2 Nov 2008 - 2:47

Toujours immobile, toujours impassible.
Il lui avait exposé ses raisons...
Son sourire lui faisait froid dans le dos, et elle n'avait pas un instant cru à ses paroles...
Cependant... Il avait le talent... Même sachant qu'il mentait, Sramette avait du mal à résister. Il savait manipuler, mieux que Solryss...
Un traqueur.

La dernière phrase qui résonna dans son esprit lui fit l'effet d'un électrochoc.
Il voulait le tuer.
Il voulait tuer Fuay.
Ce qu'elle présentait depuis le départ prenait enfin forme.
Elle ne pouvait combattre quelque chose d'inconnu, mais à présent, elle savait.


Kayn entra en trombe dans la salle, claquant la porte sans aucune discrétion.

Citation :

- Bah, soyez pas inquiets ! Continuez votre petite discussion, je viens juste... Me protéger.

De quoi qu'elle veuille se protéger, le danger était assurément plus grand dans cette taverne.
Epuisée comme elle était... Elle ne lui serait d'aucune aide et pire, risquait une mort certaine.
Si le traqueur s'intéressait à elle.
FITS était hors d'état de combattre...
Et Cynn... Dans son état de wabbit.
L'inconnu était redoutable.
Sans compter sur la malédiction...

Contre toute attente Sramette sourit, et feinta qu'elle se joindrait au chasseur.
Ignorant par la même occasion le clin d'oeil de Cynn, ou plutôt du wabbit qu'était Cynn.
Elle feinta d'être tombé dans le piège qu'elle n'aurait surement pas pu éviter sans l'aide de Cynn.


- Je vous aiderais. De quoi avez vous besoin ?

Si ce que Kayn fuyait arrivait... Un allié temporaire pourrait toujours être utile. Et cela pourrait le rendre distrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Dim 2 Nov 2008 - 10:48

Le rodeur avait reprit son sourire.

Pendant quelques secondes il avait regardé Cynn.
Regarder ce petit wabbit qui était un Drad.
Regarder cette demoiselle cacher par une malédiction.
Il n’aimait pas du tout son intervention mais il se réjouissait de ne pas avoir à affronter celle qui maitrise la magie Drad.

Il avait plongé dans son aura.
Il avait admiré les âmes.
Il avait jalousé la magie de Cynn.
Puis c’était retirer, inconnu.

Il avait d’abord répondu au wabbit :


-Je ne resterais pas longtemps si vous m’aider…

Puis il avait regardé la sram.
Il l’avait scruté et observé comme si il la regardait pour la première fois, Et avait répondu.


-Ce dont j’ai besoin ?
Tout ce dont j’ai besoin vous pouvez l’apporter.
J’ai besoin de Fuay. Appelez le,
Appelez le à plein poumon,
Appelez le comme si votre vie en dépendait,
appeler le et il viendra, je le sais, je le sens…


Il regarda la demoiselle en attendant qu’elle s’exécute.

Derrière lui Cynn était mal à l’aise, il avait raison… Elle essayait déjà de resonner Fuay de façon préventive mais elle savait qu’elle n’y arriverait pas… Elle était devenu faible face à cette appelle. Elle ne pouvait plus se maintenir dans l’ancre si Fuay le voulait.
Un sourire apparut sur son visage. Et dire qu’elle était la principale créatrice de ce lien … Manipuler les autres n’était pas toujours bon… Surtout lorsqu’il s’agissait de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Kidrana
et Kyaty, ancienne impératrice
et Kyaty, ancienne impératrice
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 35
Localisation : Disparue
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Dim 2 Nov 2008 - 13:24

un étrange courant d'air chaud pénétra de la fenêtre ouverte. Il souleva de façon rageuse la cape de l'étrange homme comme un défis, sa chaise en bougea de quelques centimètres sans que le reste de la taverne ne bouge. La seconde d'après le courant d'air n'était plus là, il filait vers Nachew sans se faire sentir. On ne pouvait le voir, ni le sentir comme si doué d'une conscience il pouvait ou non se faire sentir. Et c'est dans un cocon de chaleur de douceur et d'amour que la bras droite de l'impératrice du royaume de jade reprennait conscience.

[HRP]Désolé mon cher Cynn/Fuay, je n'ai pas pu m'en empêcher. Cet air chaud est le pendant de la malédiction. Je n'en dirais pas plus. Mais il est là dans le royaume de jade telle une protection. Son pouvoir est faible, mais il est compensé par une impossibilité de le toucher. C'est la magie des douzes qui l'a créé.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 29
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Lun 3 Nov 2008 - 17:28

Ahimas semblait avoir ressenti la peur de sa vie, il n'avait toujours prononcé aucun mot.
Aveugle, la Sacrieuse perçut une autre présence, arrivée d'un pas léger. Sramette ? Non, elle ne l'aurait sûrement pas entendu…
Un petit bruit sourd retentit, comme si cette personne avait lâché quelque chose.
La Sacrieuse sourit et tendit sa main.
Picou vînt vite la renifler et elle pu le reconnaître en passant sa main sur son dos épineux.
Si ce trouillard s'était réfugié en ce lieu, c'est qu'il savait y être en sécurité. Akane l'était donc aussi.

Sa respiration se calma peu à peu, et bientôt l'odeur d'encens envahit ses narines. Ils se trouvaient donc dans cette chambre étrange, décorée par Fuay. Ce n'était sûrement pas anodin… Toutes ces histoires de runes… cela devait un vrai casse-tête…

Puis cette phrase des plus inquiétantes raisonna dans son esprit…

"Pour détruire à jamais Lâmenoire il me suffira de tuer le maître des runes que vous aimez. M’aiderez-vous ?"

Voila donc quel était son dessein final…
Nul doute sur l'identité de celui qui avait émit ces quelques mots.
Si cette phrase avait traversée son esprit, ce n'était sûrement pas selon la volonté de ce dernier… Quelqu'un avait réussi à rediriger ses pensées. Si ce n'était pas Fuay, cela ne pouvait être que Cynn.
Elle avait besoin d'aide ?
Il fallait que Nachew redescende…


*tente de se relever sans succès*
*contracte tout ses muscles du plus fort qu'elle peut et ne parvient qu'à saigner du nez*
Raaah ! Chevalier de malheur !

A ce moment là, le courant d'air chaud enveloppa la Sacrieuse.
Quelle étrange sensation !
Son corps lourd comme un craqueleur des plaines lui sembla soudainement léger comme une plume de poolay.
Toutes les tensions en elle s'estompèrent et ses yeux purent de nouveaux remplir leur fonction.
Quel était donc ce souffle magique ?

Pas le temps de tergiverser… Il fallait faire vite !
Se sentant habitée par une nouvelle énergie, Nachew en profita.


*constate qu'elle ne s'était pas trompée*
Akane, veille sur Ahimas et ne quittez pas cette pièce.
Je… redescends !

*s'exécute*

*remarque le jour dans l'escalier et regarde à travers*
FITS ! Rah tu aurais pas pu tomber de plus bas…
*se laisse choir à ses côtés*
*chuchote*
Un escalier tout neuf… Tu exagères…

Tout en aidant le Iop à se redresser, la demoiselle vrilla ses yeux blanchâtres dans ceux du traqueur d'entre les mondes.

*lance d'une voix assassine*
J'avais raison de me méfier de vous !

Peu importe qui était présent dans la pièce, rien ne servait de masquer la vérité, il fallait tout dire, pour ne laisser aucun avantage à ce sondeur de pensées.


*poursuit*
Pourquoi ne laissez-vous pas Fuay combattre lui-même Lâmenoire ?!
Ce maître des runes comme vous l'appelez, est sans aucun doute beaucoup plus doué que vous en la matière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Sam 15 Nov 2008 - 1:24

- L'appeler ? maintenant....Comme ça...

Sa voix s'était terminée dans un murmure inaudible pour autrui.
Elle n'avait jamais envisagé que la situation tournerais comme ça...
Elle s'attendait à tout de la part de ce... Traqueur... Mis à part de servir d'appât.
Heureusement qu'elle connaissait ses pensées... Sinon Sram seul sait ce qu'elle aurait pu faire.
Appeler Fuay et refermer sur lui un piège ou combattre directement la menace sans l'exposer...
Son choix fut rapide.
Elle s'apprêtait à passer à l'assaut quand Nachew intervint, dévalant les escalier en évitant le trou béant créé par FITS.


- J'avais raison de me méfier de vous !
Pourquoi ne laissez-vous pas Fuay combattre lui-même Lâmenoire ?!
Ce maître des runes comme vous l'appelez, est sans aucun doute beaucoup plus doué que vous en la matière !


Un revirement de situation, à nouveau.
Elle ne savait pas comment son interlocuteur allait réagir...
Allait-il tenter de sauver les apparences et de s'expliquer ?
Ou allait-il passer à l'attaque en dévoilant sa vrai nature ?
La deuxième hypothèse était probable mais...
S'il les tuait, il n'aurait plus moyen d'accéder à Fuay.
Mais s'il avait d'autre arme ou magie qui le pousserait à venir ou à savoir tout simplement comment le trouver ?
Trop de facteurs inconnus, encore une fois...
Elle n'aimait pas imaginer l'impossible mais tout était envisageable avec un tel individu...
Il allait peut-être écouter sagement les paroles de Nachew et partir ?

Elle ne prit pas de risque...
Elle se leva, recula de trois pas.
Une distance idéal pour un combat singulier avec un inconnu...
Si FITS était à moitié assommé, Akane et Ahimas hors d'atteinte à l'étage, Nachew restait toujours là pour l'aider.
Et l'attaque du chevalier n'avait pas l'air de l'avoir affaiblie... Au contraire.
Si Sramette ne dégageait pas une réelle volonté de se battre, elle était prête à toutes éventualités. Et l'une de ses mains, hors de vu de Gale, était crispée sur le manche de sa dague.


- Les masques tombent on dirait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Dim 16 Nov 2008 - 1:21

Son sourire ne l’avait pas quitté.
Il s’était rassit et avait posé sa main sur le fourreau de sa dague.
Il avait évalué le danger…
Il était confiant. Confiant à sa force, confiant en sa domination, si le combat se lançait il n’aurait pas de souci, il connaissait le vainqueur.
A moins que … Non ses gens étaient des ignorants. Leur savoir primitif ne leur permettait même pas d’avoir accès à un dieu unique et tout puissant… Alors comment auraient-ils savoir.


-Les masques tombent, les âmes s’ouvrent, mais qui l’emporte ?
Fuay perd vous le savez comme moi. Il a tant de chance de perdre ce combat, tant de chance d’a nouveau laisser l’équilibre se rompre que je dois l’aider ! Que je dois vous aidez.
Celui qu’il combat est une plaie infâme pour les mondes il est de mon devoir de le réduire à néant.
Vous avez dit que vous m’aiderez petite demoiselle, faite le !


Il regarda la sacrieuse.

-Le danger est bien trop grand même pour vous pour que je le laisse s’en occuper seul. Je reçois mes ordres d’un conseil. De gens habituer à diriger et à savoir ce qui est bon pour les mondes, c’est grâces à de telles personnes que vous êtes encore en vie…
Alors aidez moi dans ma mission ou disparaissez car je ne peux me permettre de vous laisser entraver ma sainte mission.


Enfin il fixa Cynn, le wabbit :

-Mais ma cher Drad vous émaner tant de magie…

Il sourit de plus belle.

-Et j’aime voir cette lueur de peur. Vous me connaissez au moins de nom, vous savez que mes missions sont toujours menez …

Un sourire se planta sur les lèvres du wabbit :

-Toujouws ? Lâmenoiwe vous à toujouws mis en échec oui !! Ce n’est pas vous qui l’avez enfewmé, c’est un solitaiwe Dwad !! Alows hop on se calme et on nous laisse nous occupew de mon fwangin !!
Non mais ho se n’est as un simple envoyew du conseil qui vas imposew sa volontew aux dwads, suwtout dans MA tavewne !


Un lueur de défi jouait dans les yeux de la jeune Drad, une lueur que Gale avait bien capter, une lueur qui l’exaspérait … Il devait se concentrer sur sa mission et ne pas écraser cette insecte …
Son regard se fixa à nouveau sur la sram.
Il savait comment faire.
Un filin de magie se concentra au bout de ses doigts.
En un instant la magie c'était rassembler.
En un instant son sort était crée.
En un instant le file devint visible.
Le temps d'une mort il filla vers sa cible.
Sramette.

Un battement de cœur, un crie :


-ATTENTION !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 29
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Lun 17 Nov 2008 - 16:21

ATTENTION !

La Sacrieuse n'avait pas lâché Gale de ses yeux perçants.
Elle avait suivi son petit manège, elle avait vu le sort se créer au bout de ses doigts.
Trois pas… Bien assez pour éviter un coup de dagues, mais pas pour échapper à la magie de ce traqueur expérimenté.

Un demi-battement de cœur, une transposition.

Si l'homme était certain que les Jadiens ne savais pas utiliser la magie des runes, ils ne connaissaient pas l'étendu de leurs différents sorts de classe.
Douze Dieux, douze spécialisations, douzes classes complémentaires… Ensemble ils seraient plus forts… Ils avaient une chance.


RaargH…

Elle avait été touchée par ce sort mystérieux… qu'allait-elle lui arriver encore ?
Sramette se trouvait à présent auprès de FITS, Nachew était au moins parvenu à retarder l'affrontement final, il ne pourrait la manipuler de suite.


*serre les dents et marmonne*
Là où vous vous trompez mon cher… C'est que Fuay n'est pas seul !
*esquisse comme elle peut un sourire*


[Je te laisse le soin de décrire les effets du sort, fait-toi plaisir ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 18 Nov 2008 - 14:44

File de rage, file de puissance, file de sort,
File de magie, file de lumière et d'or.
Traverse, transperce, ils sont la mort,
Naie la souffrance, l'a douleur d'abord.

Douleur sans fin frappant au rouge l'âme,
Douleur sans fin, déchirante comme une lame.
Le monde explose, il n'y a plus de douceur.
Les mondes explosent, même les rêves du coeur.

Tout s'éffondre, l'homme normal hurle,
tout s'éffondre sous la puissance de la formule.
L'homme ne peut plus rien, l'âme n'est que douleur,
L'être ne peu plus rien, l'être appelle son coeur.

Mais le sort bouge, là n'est pas sa cible,
Le file transperce et fuse vers l'âme libre,
L'âme qui dans la douleur appellera le mort,
L'âme qui dans la douleur scéllera son sort.

A la base du filin, l'homme fatigue mais tient.
A la base du filin, reste le puissant assassin.
L'être qui dans la mort à tracer son chemin,
L'être qui à aujourd'hui pris sa lame à la main.

Quelques mètres plus loin Cynn à fermer les yeux.
Quelques mètres plus loin Cynn formule ses voeux.
Mais le sort vole trop vite, elle n'aura pas le temps,
Car au font de son être elle égare le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 18 Nov 2008 - 23:35

Une lueur du bout des doigts.
Un geste,
Une amorce de geste.
Non, une esquisse.
Distance trop courte,
Espoir trop vain,
Avenir trop incertain.


- ATTENTION !!

Un battement de cil.
Elle aurait du se méfier…
Trois pas ! Bon sang, trois misérables pas !
Elle aurait du savoir que ça ne suffirait pas !
Qu’elle n’aurait pas le temps. Qu’elle n’aurait pas son temps. Qu’il ne lui laisserait pas… Jamais.
Sramette vit son propre corps disparaître, cédant la place à celui de Nachew.

- Non ! Nachew !!

Elle venait de sortir de l’Ombre.
De sous l’escalier qu’elle n’avait pas quitté depuis l’arrivée de l’homme…
Quelle imbécile ! Sortir de sa cachette sous une simple impulsion.
Rendre vain le sacrifice de Nachew…
Sa voix s’éteignait lorsqu’elle finit sa phrase.

- C’était mon double…

Comme pour prouver ses dires, ce dernier disparu.
Elle était près…
Trop près…
A peine trois pas.
Son esprit se réveilla, brutalement.
Vite.
Du coin de l’œil elle aperçut le fil créé par l’inconnu qui avait dévié vers son clone et qui maintenant changeait à nouveau de trajectoire.
Elle disparu.
Invisible aux yeux de tous.
Elle était dans son temps à présent. Mais fallait-il seulement ne pas le gacher.
Rester ? Partir ?
Selon les dires de Cynn, Lâmenoire l’avait toujours maintenu en échec… Mais n’était-ce pas dangereux de le rappeler ? Il pourrait prendre le contrôle… Au final, le problème serait aggravé.
Et elle avait insisté sur le fait que c’était sa taverne…
N’y avait-il pas une menace, un soutien qu’elle ignorait ?
Et puis cet homme qui n’était pas rassuré devant Cynn… Du moins, elle avait connaissance d’information le concernant.
Une chose était sure pour elle.
Elle n’appellerait pas Fuay. Sous aucun prétexte.
Mais sans Nachew, FITS assommé, Akane et Ahimas à et Cynn en wabbit… Sans ajouter la malédiction.
Leurs chances étaient tellement faibles…
Son âme lui criait de rester soutenir Nachew et Cynn…
Son esprit implorait la fuite.
Elle qui avait toujours affronté ses problèmes… Elle ne se sentait plus de taille.
En sachant que Gale avait besoin d’elle pour appeler Fuay… La logique voudrait qu’il ait besoin d’elle en vie.
La logique voulait aussi qu’elle choisisse l’option de la sagesse : la fuite.
Mais elle ne pouvait pas abandonner les Jadiens aux mains d’un traqueur pareil.
Elle savait que celui-ci jouerait sur ce détail…
Dire qu’il y a quelques années elle serait parti sans scrupule…
Son âme lui hurlait de rester.
Mais son cœur était déjà partit.
Loin.
Résolu.
Décidé à ne pas faire demi-tour.
Vers Fuay.

L’Ombre jouerait quant à elle sur l’effet de surprise.
Ignorant toutes raisons, toutes conséquences, elle passa d’un immobilité totale à une fluidité absolue.
Une fraction de seconde.
Invisible.
Elle frappa.
Si son sort requerrait le moindre effort de concentration, il ne serait pas prêt.
Au pire, le sort cesserait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mer 19 Nov 2008 - 0:35

Un sourire.
Une douleur.

Cynn finit d’incanter projetant son âme telle une lame fracturant le fil. Le sort explosa à la base et Cynn reprit conscience, trop rapide pour que le traqueur en profite.
La main brulé, une dague dans l’épaule il souriait.
La frappe de Sramette l’avait percuté alors même que son sort était rendu inactif.

A cet instant le temps semblait s’être figé.
Le sourire sur ses lèvres, aucune douleur sur son visage.
Rien que les ombres qui dansaient sur un visage qui s’effaçait.
Le vent semblait l’emporter comme une poussière.
Il se disloquait et disparaissait.

Tout c’était passer en un battement de cille.
Une phrase résonnant dans l’air.


-Les masques tombent … c’était votre terme… Mais par masques vous entandier voiles ? Ou bien même illusion ? Seul la votre est tombé ...

Une main se resserrant sur le cou normalement invisible. Des ongles pénaitraient dans la peau normalement intengible ...

-Tout n’est qu’illusion vous dévirer le savoir … Pourtant vous sembler l’ignorer.
Qui vous dit que je suis autre chose que votre pensée vous jouant des tours ?
Qui vous dit que cette pression que j’exerce sur votre gorge pourrait vous tuer ?
Qui vous dit que je ne vous attends pas au dehors ? Que je n’attends pas votre fuite ? Celle qui aurait pour but que je ne me serve pas de vous pour l’appeler ?
Qui vous dit que la mort n’est pas douce ?


Une chaleur sur la joue de la sram, un corps qui se reforme juste derrière elle, la main toujours tenant le cou de la demoiselle.

-Je suis et je serais...
Et pourtant je n’étais…
Le fleuve du temps impénétrable comme l’invisibilité ?
Mais vous savez qu’un assassin apprend à se battre dans le noir abyssale ?
Mais vous savez qu’un assassin apprend à vivre à l’ouïe, au ressentit ?
Ou alors vous êtes une imbécile … Mais une bien douce imbécile…
Un corps qui peu me permettre de résoudre ma mission bien que je detesterait en arriver à ce point ...
Mais vous savez comme moi que la fin justifie les moyens... Surtout quand les ordres viennent d'en haut...


Il regarda à nouveau le wabbit.

-Il me reste trois moyens d’appeler votre frère… trois moyens tous en ma possession …
Un quatrième est pensable … Que vous l’appeliez vous, ou que vous me montriez où l’atteindre.
Bien sur mademoiselle Drad vous vous douter que je garderais les trois autres moyens sous mon aile…


Il raffermit l’étreinte sur le cou de la sram, le bout de ses ongles étaient encrer dans la peau de la demoiselle et un doux poison se deversait dans son âme. Les muscles de sramette se détendaient, et ses reflexes faiblissait … Une volonté supérieur semblait annihiler toute tentative de fuite ou d’agression envers Gale…

Il continuait à fixer la Drad de ses yeux camouflé par les ombres de son manteau.

-Laquelle de vous trois m’aidera en premier ?
Je vous laisse le choix … Mais si vous refuser alors je prendrais ce droit … vous risquer juste de moins apprécier.
Une fois que tout sera finit vous me remercierez d’avoir débarrassé le monde de cette engeance ….


Dans la tête des jadiens résonnait à nouveau les paroles de Cynn :

-Ha mais l’est fouwbe lui en plus !! Plus fouwbe qu’une swam …
Weflechit Cynn, Weflechit !!
Laissé Fuay ? Ne pas laissé Fuay ?
Swamette tu pouwwait te sowtiw de là ? De sa poigne de few ? Ou ce n’est pas pensable ?
On a quelques secondes pouw twouvez un plan …
Fuay sewait suwement lui !!
Un wune ? La tavewne ? Pouwquoi je peu pas l’activé moi !!...
Les âmes ? Il gèwe bien lui mais je le suwpassewait ... Non il sowtiwait du combat et en un coup de lame j'auwait pewdu ...
Une fausse piste ? Meilleuw moyen de faiwe cweuvew le woyaume ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Lun 24 Nov 2008 - 19:13

- Les masques tombent … c’était votre terme… Mais par masques vous entendiez voiles ? Ou bien même illusion ? Seul la votre est tombée ...

Au moment où elle fut prise à la gorge, Sramette avait attrapé une dague.
Plus son bras était monté à la rencontre de l’agresseur, plus il lui avait semblé lourd.
La dague l’était trop, elle lui échappa des doigts avant même d’effleurer Gale pour se planter dans le sol accompagnée d’un bruit mat.
Le bras l’avait très vite suivit, glissant le long de son corps. Elle ne l’avait pas vu mais s’était préparée à riposter…
A présent, elle était désarmée.
Pourtant, elle était sure de l’avoir touché, elle l’aurait juré.
Mais il avait disparut, le sourire aux lèvres.
Illusion ?
Elle sentait pourtant l’étreinte se resserrer autour de sa gorge.
Elle savait qu’elle saignait et que la blessure était superficielle… Sur son cou.
Concernant son amour propre, ce pouvait être différent.


- Tout n’est qu’illusion vous dévirer le savoir … Pourtant vous sembler l’ignorer.
Qui vous dit que je suis autre chose que votre pensée vous jouant des tours ?
Qui vous dit que cette pression que j’exerce sur votre gorge pourrait vous tuer ?
Qui vous dit que je ne vous attends pas au dehors ? Que je n’attends pas votre fuite ? Celle qui aurait pour but que je ne me serve pas de vous pour l’appeler ?
Qui vous dit que la mort n’est pas douce ?


Quelque chose lui effleura la joue, elle aurait voulu hurler, de rage.
Elle ne pouvait pas. Elle ne devait pas. Elle ne voulait pas.
Quelque chose apparut derrière elle.
Ils étaient donc deux ! La main invisible qui la tenait supposait que le traqueur soit face à elle.
Son espoir s’envola lorsque ce fut la voix de Gale qui s’éleva de derrière elle.


- Je suis et je serais...
Et pourtant je n’étais…
Le fleuve du temps impénétrable comme l’invisibilité ?
Mais vous savez qu’un assassin apprend à se battre dans le noir abyssale ?
Mais vous savez qu’un assassin apprend à vivre à l’ouïe, au ressentit ?
Ou alors vous êtes une imbécile … Mais une bien douce imbécile…
Un corps qui peu me permettre de résoudre ma mission bien que je detesterait en arriver à ce point ...
Mais vous savez comme moi que la fin justifie les moyens... Surtout quand les ordres viennent d'en haut...


Elle était sereine… Une sensation dont elle ne justifiait pas la présence.
Sa volonté partait en éclat…
Elle ne voulait pas et pourtant…
Elle ne se savait plus maintenue immobile, elle ne savait plus si ses pieds touchaient terre ou si elle était suspendue… Et elle n’avait ni la force, ni la volonté de chercher à le savoir.
Elle trouva néanmoins celle de répondre :


- Vous ne saurez jamais… On préfère parfois ignorer certaines choses pour en rendre d’autres plus réelles.

Son esprit s’égara quelques secondes… Peut-être le temps de récupérer ?
Elle ne su si elle s’était évanouie ou si le temps lui avait joué un vilain tour, mais elle su quelle horrible voix la réveilla :


- Laquelle de vous trois m’aidera en premier ?
Je vous laisse le choix … Mais si vous refuser alors je prendrais ce droit … vous risquer juste de moins apprécier.
Une fois que tout sera finit vous me remercierez d’avoir débarrassé le monde de cette engeance ….


Puis, la voix de Cynn.
Résonnement mental. Intense, presque douloureux.
Sramette ignorait si Cynn l’entendrait mais elle pensa de toutes ses forces restantes.
« Surtout ne laisse pas Fuay venir ! Quoi qu’il arrive ! »
Comme pour souligner ses paroles, l’Ombre parvint à sourire, un sourire de défi.
Elle avait de plus en plus de difficulté pour tenir tête à Gale.
Rassemblant sa volonté, elle lança une dernière phrase :


- Si la mort est si douce… Pourquoi ne pas m’en faire profiter ?

Si seulement l’un des jadiens parvenait à entrevoir la main qui lui enserrait le coup…
S’il parvenait à lui faire lâcher prise.
Elle était sure que c’était la cause unique de sa faiblesse.
Elle luttait toujours, de toutes ses forces.
Mais pour combien de temps encore ?
Combien de temps avant qu’elle soit incapable de penser même à attaquer l’homme ?
Combien de temps avant que sa volonté cède ?
Combien de temps avant que celle de l’inconnu prenne le dessus ?
Ce qu’elle ne voulait pas lui dévoiler resterait à jamais hors de sa portée.
Scellé en elle.
C’était une certitude.
Mais son incapacité à se mouvoir et la perte de son libre arbitre lui apparaissait comme une torture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poésie
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : Endormie comme un bébé dans la taverne misère de brakmar ou en train de faire une bétise.
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Lun 24 Nov 2008 - 23:02

Brusquement, une dague traverse la pièce et vient se planter dans le bras de Gale.

"Touché !"

Poésie file se cacher dans les buissons, tout près de la fenêtre.

"Non mais... menacer Fuay ! et puis quoi encore ! Qu'il essai même pas d'y toucher !"

Poésie observait depuis quelques temps, invisible démone sramette cachée dans les buissons.
Elle cherchait Fuay pour jouer avec lui et sa sœur, Aubaine, avait finit par lui révéler où il risquait de se trouver (sous la menace d'une dague amicale et fraternelle).
La jeune fille observait depuis que le wabbit était rentré dans la pièce, restant cachée pour comprendre ce qui se passait. Non qu'elle soit particulièrement prudente mais les derniers événements lui avait mis un tout petit peu de plomb dans la tête...


Poésie se faufila, rapide et silencieuse comme un chat, à travers les buissons.

"Si il en veut à Fuay, c'est qu'il doit être aussi méchant que Lâmenoire... Fuay c'est mon ami !"

*sort sa seconde dague, écoutant le moindre bruit, cherchant une opportunité de lancer la deuxième dague sans se faire repérer.*

"En plus il s'en prend à la chérie de Fuay, si je l'aide pas il va pas être content Fuay !"

*sourit, seule, cachée dans la nuit.*

"J'l'avais jamais vu, elle a l'air assez forte et au moins elle le protège alors je vais l'aider !"

La petite sramette serre sa dague dans ses mains, attendant les réactions des gens dans la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ahimas
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 38
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 25 Nov 2008 - 18:13

Ahimas se révolta contre la douleur qui était infligé à sa seul famille. les seul personnes qui le recevaient sans le juger. Il devait agir et montrer que les jadiens vivrais tous ou périrais avec honneur!
Il sorti de la salle en n'y laissent ces armes inutiles face à des monstres pareils et descendis les marches de l'escalier tous en enlevant tous les bandages qui recouvrait son visage et son torse. Se fut donc à moitié nu qu'il arriva dans la salle principal en envoyant se message à Fuay.


Citation :
Fuay! Il y as deux personnes dans la taverne qui veulent te voire pour te tuer. Sramette tente de les combattre mais elle est en difficulté. Je vais figer la taverne et toutes les personnes as l'intérieur. Tu auras vingt battements de cœur pour les tuer pas un de plus. Pour moi, il va s'écouler une année entière par battement, pour toi le temps sera normal, pour eux il sera figer. Je ne peut faire plus, bonne chance!


Une sorte de petite montre horrible incruster dans la chaire et les os d'Ahimas juste au niveau du cœur se mis à accéléré à toute vitesse en ricanent. L'air devient lourd et le temps se figea dans la petite taverne de jade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 25 Nov 2008 - 20:57

Douleur. Une dague se fiche dans la chaire de Gale.
Oublie. Tout n'est qu'illusion. La douleur n'existe même plus.
Puissance. La dague explose et le manteau d'ombre reprit ses droits.
Immobilité. La sutituation n'avait pas avancer.
Magie. Son âme continu à influence sramette.

Crie. Pour les jadiens Cynn hurle.
Doutes. Quelques mots, une souffrance :

"T'est suw swamette ? Je suis suw qu'il peu t'aidew. Vaut'pas mieux qu'il vienne plutôt que ce soit Gale qui l'appelle ?
Il a eut une discution avec toi tu te souvient ? Il m'a dit qu'il se defandwait caw tu lui a dit de vivwe... Il est westew un gwand moment dans la tavewne. Il m'a dit qu'elle était supewbement pwotègew ..."

Silence. souvenir.
"Pentacle ! Je peux pas lui posew des question si vous pensé que vaut mieux pas qu'il vienne mais sa sa me wevient ! Sa te dit quelque chose ?"

Sourire. Le visage du wabbit redevient souriant.
Intrigue. Le traqueur doute, quelques secondes. Un temps trop court vue sa position.
Rictus. Un sourire carnassier se dépose sur les lèvres de l'homme des ombres.

Murmure. A travers les âmes et le temps un message se repercute touchant l'âme de Fuay.
Rage. Un hurlement de rage et de puissance se répércuta dans les âmes.
Vitesse. vingt battement de coeur ... Bien assez.
Souffrance. Avant qu'Ahimas n'ai atteind le bas des marches le petit wabbit avait posé ses pattes sur ses tempes.

Âmes. Tout était chaos, les âmes change, Cynn ne peux empecher son frère de prendre conscience. Il sait.
Lumière. Un éclaire, aveuglant tout les gens présent, un éclaire de rage et de chaos, un éclaire d'oublie.
Ombre. Plus rien ne semble réel, Fuay se lève alors même que le temps se fige.

Un battement. Il a vue la pièce, il a regarder les gens présent, il a vue sa muse, dans ses yeux la lueur de joie à été remplacer par celle de rage.
Au deuxième battement le vent hurle dans la taverne. Fuay à commencer à courire.
Le coeur bat, trois, quatre. Des points de sang se dépose dans la pièce, Fuay rebomdit invisible, porter par le vent.
Cinq. Le nombre initial du pentacle. Une immense rune apparet dans la taverne, le sang l'a dévoilé. Gale à été déplacer, imperseptiblement. Il ne tient plus sramette, il est au centre de la rune.
Six, sept. La montre sonne Fuay se tient face à Gale, à la limite du pentacle. Du pouce il dessine.
Neuf. Le signe des Drads orne le front de Gale. Légèrement modifier la rune est faite de sang...
Dix. Fuay tient sa muse dans ses bras et hurle :


Stop Ahimas !! Le temps doit reprendre son cours !!

Pulsation. Le coeur du iop à battut dix fois, le coeur de l'être abituer au sport à fait dix battement, qu'en est il de celui du xelor ? Il ne le sait. Il regarde et cherche de ses yeux entièrement vert la deuxième personne qui lui voudrait du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
ahimas
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 38
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mer 26 Nov 2008 - 21:48

Ahimas vit toute les actions de Fay dans un ralenti insensé. Il ne pouvait ni bouger ni intervenir. Il en connaissait les causes et le prix.
Son cœur battis une vingtième fois et temps repris doucement sont rythme.
Il se revêtis en vitesse pour cacher sa poitrine. Il se dirigea alors vers le corps de nachew et la prie dans ces bras.
Il n'avait pas changer dans son cœur mais son corps avais prit 20 ans. Il paraissais avoir une trentaine d'années bien tasser.


- Allez nach, réveille toi! Tous va bien la situation est sous contrôle.

il se surprit à regarder tendrement les retrouvailles du couple le plus mignon de tous le royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mer 26 Nov 2008 - 23:45

Le temps reprend son cours.
Au milieu d'un pentacle rouge de sang se tient l'homme. L'ombre du traqueur.
Ses deux mains plaquer sur le front, sur la rune de sang qui l'attaque à l'âme.
Sur la rune de sang qui l'empeche de rester ici.
Sur le signe qui réagit à ce monde, un monde où les Drads vivent.
Sur la rune de sang qui lui dechire la puissance, lame traversant l'essence elle détruit sans espoire de renaissance, oublie.
Pour l'ombre tout n'était plus que douleur. Son âme souffrait, il ne pouvait plus ce concentrer, plus de magie. Les illusions se dissipaient.
Bien qu'imposant il ne semblait plus si intouchable, si immortel et tout puissant.
Prostré au milieu d'un cercle de sang, les mains cacher par son chapeau, déposés sur son front.
Douleur. Âme déchirer par le signe des Drads il entandait le savoir inscrit dans la rune :


"Plus jamais tu ne pourra t'approcher d'un Drad.
Plus jamais tu ne pourra te tenir sur une terre que les Drads foulent.
Plus jamais tu ne pourra t'attaquer à l'un d'eux.
Mais Krogan te respectait, ta mission n'est pas fini, oublie celle-ci et retourne aider les peuples. Retourne aider les familles, retourne à ton travail. Les Drads vivent d'eux seul."

Il regarda les gens présent et croisa le regard de Fuay puis laissant les ombres s'étaler dans le pantacle mourant il disparut.

Un regard vers sa muse, un sourire, plus rien n'existe, plus que le bonheur et la joie.
Fuay oublie le monde, il oublie les autres.
Il sourit puis tire la langue à ce visage qu'il adort tant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Poésie
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : Endormie comme un bébé dans la taverne misère de brakmar ou en train de faire une bétise.
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Jeu 27 Nov 2008 - 0:02

Poésie se releva, surprise. Elle bondit sur ses pieds et, incapable de se retenir plus longtemps malgré le danger, fila vers la taverne.

"Il s'est passé quelque chose de bizarre, c'est quoi ? C'est quoi ?"

D'un bond, elle était sur la fenêtre.

Fuay !

Elle s'élança à travers la salle, sans la moindre pensée pour un éventuelle danger et d'une pirouette, s'empara du chapeau du iop. Elle s'en coiffa et leva les yeux vers lui, des yeux verts, espiègle et joyeux.
Ses mains étaient toujours accrochées au chapeau. Elle arrivait à peine à hauteur de l'épaule de Fuay, légèrement plus petite que -Sramette-. Puis, la joie dansant toujours dans ses yeux, elle tourna son visage vers sa sœur de race, blottie dans les bras de son amant.


Bonjour Muse, ça t'dérange pas que j'lui prenne son chapeau, dis ?

La jeune fille ne regardait que le jeune couple, pas même un coup d'œil autour d'elle. Qu'aurais elle a craindre en entrant sans permission dans une demeure inconnue en plein combat ? A son sens, rien. Elle se comportait avec le plus grand naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 2 Déc 2008 - 12:08

Un moment, une seconde. Tout avait changé.
Alors qu’elle songeait au pire, tout s’était brouillé.
L’espace d’un instant, elle crut perdre pied avec la réalité. C’est peut-être bien ce qu’il fut arrivé.
Elle ouvrit les yeux.
Fuay.
Un sourire imperceptible, il lui avait tiré la langue. Un geste avec un sens bien différent de l’originel.
Comment était-il présent alors qu’elle avait interdit à Cynn de lui céder la place ?
Où était le traqueur ?
Pourquoi était-elle dans les bras de celui à qui elle dévouait son âme ?
Que s’était-il passé ?
Que de question sans importance…
Elle l’embrassa.
Quand surgit de nul part, une jeune disciple de Sram avait dérobé le chapeau de Fuay.
Une personne qu’elle ne connaissait pas.


- Bonjour Muse, ça t'dérange pas que j'lui prenne son chapeau, dis ?

Elle détourna à regret son regard sur l’inconnue, aucun ressentiment dans ses yeux.
La jeune mercenaire sourit à la voleuse en guise de réponse.
Elle se glissa à terre pour serrer Fuay dans ses bras.


- C’est à lui qu’il faut demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Sam 6 Déc 2008 - 15:57

Un sourire.
Il la tient contre lui, plus rien n'a d'importance.
Sur le sol les runes s'éstompes, mais la disparition du traqueur ne l'atteind pas. Dans ses orbites entièrement verte seul la jois subsiste, cette lueur dure qui l'avait accompgner lors du combats était morte. Cette tache sombre qui c'était fondu dans le vert lors du duel c'était évader. Tout n'était que joie et baiser.

Son chapeau c'était évader.
Les mains d'une petite sram était à nouveau poser dessus.
Un coup de vent.
Le chapeau décole, enlever des mains avec toute la douceur du vent qui le fait virvolté.
Entre les poutre il danse puis se dépose sur la majeur, celle qui soutient le toit de la taverne.
La voix du rodeur se lève, joyeuse :


Moi je n'y voit pas d'inconvegniant, mais lui oui il semble ... Ou alors veut-il simplement joué ...

A nouveau les autres sont oublier et dans ses bras il serre sa belle.
Joie.



[HRP]
Cadeau pour ceux qui on participer :

Spoiler:
 
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le dernier message officiel avant fermeture pour travaux
» L'après Roi Liche
» Choisir la face du héros après avoir choisi sa classe [Résolu]
» [RP]L'arrivée
» Mordheim, ou comment arriver après la bataille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jade :: La Contrée de Jade :: La Barbiche du Bwork :: La vie de la taverne-
Sauter vers: