PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Sam 18 Oct 2008 - 16:11

[Ceci est le lancement d'un Rp qui sera suivit en jeu. Votre intervention dans la taverne vas encore definir plein de chose (entre autre qui y particpera ^^). Ceci dit j'espaire bien faire revivre ce fofo avec des postes commes ça alors répondez y ^^.
Enfin, vous risquer d'être confronter à des magies et des choses que vous/vos personnages n'on encore jamais vue... Arrèter vous asser vite si vous vous adresser à Gale (se proonce à l'anglaise), il aura surement quelques réactions.]

Spoiler:
 

La porte grince, un homme entre. Son long manteau claque dans le vent. Il était entré en Jade sans que personne ne le voie. En cet instant il se révélait pour la première fois en ce monde.
Le col relevé, le chapeau baissé, son visage n’était qu’ombre. Un œil unique luisait de multiples lueurs dont celle de la flamme. Flamme de vérité, flamme de pureté, flamme de puissance.
Une simple lueur, l’autre œil semblait bandé par le cuir. Une peau sombre, invisible dans l’ombre de son chapeau. Mais tout n’est qu’ombre, tout n’est qu’oubli, tout n’est qu’illusion. Même son long manteau semblait tissé de rêve.
Pourtant les trois fines lames qui qu’il porte sembles, elles, bien réels. L’une accrochée sur le devant de son manteau porte la croix des Déodes sur le fourreau. Marque d’une famille comme les Drad, marque du secret, marque d’une vie, marque d’une mission toujours suivit.
D’un regard froid d’une puissance contenu, il a parcourut la salle. Le regard plein d’une magie ancienne, il a percé les âmes. Le regard empli d’un savoir sans fin, il a contemplé les ombres. La taverne c’était tue sous l’aura de l’homme. Le temps c’était arrêter et tous l’observait. Le vent qui continuait à battre les plies de son manteau, la porte entrouverte derrière lui, le froid entrant à sa suite… La mort semblait déjà l’avoir toucher mais surtout elle marchait à sa suite et semblait purtout son eternel et invisible serviteur. Avatar de l’oubli les Déodes et surtout ceux qui portait la croix se voulait les purificateur des mondes.
Il s’approcha du coin d’ombre, là où jamais la lumière n’allait, là où des runes avaient été posées. Il passa sa main gantée au dessus de mure de noirceur et fin apparaitre en sa paume une petite flamme qui ne réussit pas percer les ombres.
Déjà Mal-rasé s’était approché de lui. En sentant la présence l’homme s’était retourné et avait plongé son regard dans les orbites vides du chafer. Le squelette avait reculé quelques instants, puis il tendit son bras osseux vers une table vide.
Le rodeur consentit à aller s’y assoir et sorti son carnet. D’une main sur il l’ouvrit sur un repère dont le titre, bien que dans une langue inconnu, disait quelques chose aux jadiens qui l’avait entraperçut. Il rajouta quelques mots à son carnet dans ce langage incompressible. Des traits, et des runes couvrait déjà une grande partie de la page, mais elle était tout à fait insignifiante pour ceux qui ne connaissaient pas le langage de la Croix Déode.
Le vent souffla, une lampe bougea, un sourire transparut, furtif, le col se referma sur l’illusion. Pourtant deux dents avaient semblées luire. Mais tout n’était qu’illusion… Pourtant l’homme semblait heureux de ce qu’il avait découvert.

La taverne avait reprit son souffle, mais beaucoup de conversation avait changé de cible et c’était rediriger sur l’homme au grand manteau.
Une discussion racontait que Cynn, si elle n’avait pas été transformée en wabbit par l’échec de son sort qui visait à tous les sauvés de la malédiction qu’Arthas avait fait tomber sur eux, l’aurait déjà mit dehors.
Une autre parlait d’un maitre qui venait chercher un disciple parmi les jadien, ou de quelqu’un qui venait étudier la malédiction pour les sauver. Ou peut être encore un envoyer des dieu qui venait les renseigner sur celle-ci.
La discussion la plus folle parlait de tueur, du faite que l’homme était en faite un traqueur et qu’il venait chasser quelqu’un… Qui ? Il n’était pas d’accord. Peut être la nouvelle sram, une des cibles qu’elle aurait raté aurait payé un assassin pour venir se charger d’elle. Ou encore le frère de Cynn, celui qui par moment faisait si peur que même les chafers se tenait à carreau. Des dizaines de rumeur circulait sur le barde-cuisinier, et beaucoup ne parlait pas de lui en bien.
Certain avait parfaitement identifié les manières du chasseur et craignait pour leurs proches… Eux aussi cherchaient la proie.


Dernière édition par krogan-drad le Mar 21 Oct 2008 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
akane-san
Ancetre
Ancetre


Nombre de messages : 374
Age : 34
Localisation : Sûrement devant un hdv à guetter une affaire
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 21 Oct 2008 - 10:24

Assise sur ses poufs , auprès de l'atre craquante, Akane ne put manquer l'entrée glaçante de l'Ombre.

Etrange apparition, à la démarche souple et légère, précise

Evitant de fixer son regard dans le sien, elle admira la vêture de l'homme, le regarda s'asseoir à une table et prendre note sur un calepin mysterieux, qui n'attira pour autant pas son attention

Guillerette comme a son habitude face aux nouveaux venus, elle lança tout en caressant son Picou du fond de la salle :

Bienvenue en notre humble Taverne, Inconnu !

J'me présente, Akane-san, pour vous vêtir !

Mais permettez que j'houspille notre barman ?
Il semble qu'il aie oublié de vous proposer un rafraîchissement ...


Dernière édition par akane-san le Mar 21 Oct 2008 - 10:26, édité 1 fois (Raison : le 'pour vous vetir' est à lire et a comprendre sur le ton du "à vot' service")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 21 Oct 2008 - 19:48

La carnet s'était fermé. Les notes n'était plus lisible depuis que l'osamodette c'était levé. D'un oeil sur l'homme l'avait jaugé, en quelques secondes ils avait sut qu'il pourrait la tué. Il l'avait donc laisser l'approcher.
Son regard avait plonger dans celui d'akane lorsqu'elle lui avait parlé.

Il leva sa main au niveau de son propre cou et posa deux doigts contre sa gorge, entre les pants du col de son manteau.

Sa voix était froide, et pourtant en elle une fine touche de puissance incitait à la confiance, à oublier la peur que le personnage inspirait pour le considerer comme un simple voyageur, un rodeur ...

Mais cette touche de magie n'était adresser qu'a akane, les autres ne comprennait même pas ses paroles, il semblait parler dans un langage entrangement proche et lointain, comme si un accent rendait les paroles incompréansibles.


- Celà fait longtemps que je ne me nourrit plus ... de vos boissons d'herétique.
Mais assayez vous en face de moi, j'ai quelques questions à vous poser ...

Qui à crée cette ombre ? Je suis intriguer et impressionné ... Pourriez vous m'en dire plus sur ce grand personnage si vous en savez quelque chose biensur .... La batisse semble avoir été rénovée ressament je me disait que vous connaitriez surement le maitre qui à fait celà ...

Parler moi aussi de votre royaume ... il y a quelque chose dans l'air qui me rappelle des vieilles connaissances ...


Un sourire carnassier était apparut sur ses lêvres, quelques secondes, l'illusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
auglyane
Ancetre
Ancetre
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : au clair de la lune...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 21 Oct 2008 - 20:13

Auglyane parcourait des yeux un manuscrit ancien, un sourire sur les lèvres. Au moment de tourner la page, elle jeta un coup d'oeil par la fenêtre de la bibliothèque... le soir... déjà ! Tentée de poursuivre sa lecture, elle résista cependant, poussa un soupir et referma l'ouvrage, non sans un dernier coup d'oeil aux caractères enluminés d'un autre âge.

"trop de temps le nez dans les livres... comment peut-on y passer trop de temps alors qu'il y a tant et tant d'écrits que mille vies ne me permettraient pas d'en parcourir un centième ?"

Mais une promesse est une promesse et la jeune fille ne voulait pas trahir sa parole ni décevoir ses amis. Akane s'inquiétait et lui avait arraché cette promesse de sortir de 'son antre' avant la nuit... même Fuay était venu la voir avec une brioche aux cawottes.

- Allons-y, donc

Ce n'est pas que la compagnie de ses amis lui pesait, au contraire elle était toujours contente de les voir, de promener avec eux aux quatre coins d'Amakna, mais voilà, elle avait soif de tous ces écrits, de ces aventures à vivre assise sur le sol de la bibliothèque de Jade, et au delà, soif de tous ces autres récits présents dans toutes les bibliothèques de ce monde... les histoires de dragons, par dessus tout, la fascinaient et souvent, lorsqu'elle fermait les yeux, elle voyait en songe un beau dragon couleur glacier.

*petit soupir*

La jeune fille se leva enfin et sortit sans bruit, refermant derrière elle la porte de tous les rêves.

*ouvre la grande porte de bois adjacente, un sourire aux lèvres*

- Bonsoir, la compagnie ! Je meurs de faim ! Je dévorerais un champ de cawottes entier !


*salue au passage l'étranger d'un signe de tête, sans prêter attention à son air qui pourrait passer pour menaçant*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mer 22 Oct 2008 - 13:07

Nachew, appréciant la hauteur, se détendait sur l'une des poutres qui avait survécue à la rénovation. Il s'agissait de celle qui traversait la taverne de long en large, celle qui maintenant le grand chandelier, celle que FITS avait un jour tranchée net.
De là haut elle pouvait, au gré de ses envies, se placer au dessus de n'importe quelle table de la rangée centrale ce qui lui permettait d'écouter tour à tour différentes conversations.

Alors qu'elle se retenait de rire pour ne point se faire remarquer pendant qu'un Iop vêtu de bleu racontait ses soi-disant exploits contre une bworkette à lui tout seul, un vent glacial effaça son sourire.
Non… Ce n'était pas Fuay qui rentrait. Il n'y avait aucune douceur dans cette brise.
Elle se contorsionna alors pour regarder en direction de la porte grinçante.
Elle frissonna.
Quelle allure…
Alors qu'elle se demandait, comme la plus part des personnes présentes, de qui il pouvait bien s'agir, elle observa l'homme se diriger vers le coin d'ombre éternel.
Sans un bruit, elle se déplaça sur la colonne verticale de bois pour se rapprocher.

Elle avait penser à un scientifique illuminé venant d'Otomaï, qui se demandait comment une ombre aussi noire pourvait subsister das une taverne aussi bien éclairée que la Barbiche.
Mais Nachew avait aussi aperçu la flamme sortir de la main de l'inconnu. Il ne s'agissait pas d'une simple petite flamiche… Non, cet être semblait maîtriser une plus grande magie…

De son perchoir, elle fit discrètement signe à Mal-Raser qui semblait tétanisé, lui indiquant une table vide sous la poutre. Après avoir hésité, le Chafer s'exécuta.
Elle retint son souffle lorsque l'homme s'assit en dessous d'elle. Savait-il qu'elle l'épiait ?

Toujours est-il qu'il ouvrit son curieux calepin et, stupéfaite, elle en déchiffra le titre de la page qu'il complétait.
Lâmenoir… Aucun doute possible… Fuay lui avait récemment fait un bref cours sur les runes et leur magie, comme s'il redoutait quelque chose. Il lui avait alors écrit ce mot, lui expliquant tout le danger qui découlait de... cette âme qui logeait en lui.
Elle était incapable de lire le reste des écrits, remarquant simplement la présence de dessins, ce que Fuay 'appelait justement des runes.

Ce genre de magie était interdit dans le monde des douze… Cynn le lui avait dit. Aussi avait-elle parlé d'inspecteurs… qui ne devaient surtout pas découvrir le secret de la taverne. Ce pouvait-il que cela en soit un ?
Il ne fallait surtout pas que cet individu monte à l'étage et découvre la chambre décorée de runes.

Soudain la guillerette Akane intervînt.
L'inquiétude le la Sacrieuse doubla lorsqu'il s'adressa a l'Osamodette dans une langue inconnue qu'elle semblait comprendre.
Encore de la magie…
Le ton de sa voix ne trompait pas, il l'interrogeait.
Que lui demandait-il ?

Auglyane était entrée et l'étrange homme s'était retourné pour observer la jeune Fecate.
Nachew en profita alors pour se laisser tomber auprès d'Akane.



*se réceptionne convenablement pour une fois*
Hey ! Akane !
*la tirant par la manche sans lui laisser le temps de répondre*
Viens donc à la cuisine ! J'ai … J'ai une gourde en peau de sanglier à te faire réparer.
Ca urge !


L'Osamodette n'avait pas eu le choix.
Une fois au calme, Nachew questionna son amie.


Que t'as demandé cet homme Akane ?
Il a fait en sorte que personne d'autre ne le comprenne…

*la voix teintée de stress*
Que veut-il savoir ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane-san
Ancetre
Ancetre


Nombre de messages : 374
Age : 34
Localisation : Sûrement devant un hdv à guetter une affaire
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mer 22 Oct 2008 - 20:31

Akane fut comme tirée d'un somme enivrant par l'apparition soudaine de Nachew

Elle mis quelques secondes à remettre ses idées en place, que faisait elle debout ? où donc son Picou etait il parti ?
Des mots restaient inscrit dans son esprits, qui tournoyaient , tournoyaient ...

Le vertige s'évapora avec la pression d'une poigne ferme sur son bras.


*Se retrouve dans la cuisine de la Taverne*

*Ecoute les paroles furtives de NAch'*

Ha ?
Tu veux savoir ce que le Bonhomme m'a dit ?
T'es sure que tu as pas entendu ? c'est étrange ....


*réflechit*
*ferme la porte de la cuisine , observant le leger tremblement de Nach et voulant prévenir un rhume de son amie*

Ben heu ... Il s'renseigne sur les p'tits malheurs de Jade

*regarde Nach dans les yeux puis hausse les épaules*
T'sais bien , les broutilles qui nous suivent et parfois nous précedent depuis une décade , et puis la grosse broutille du toit aussi

Pour sur l'a l'air aux faits de nos aventures !

Moi j'pense pas qu'il y aie diablerie la dessous ... surement un graveur de journal attiré par les on-dit !


*change de sujet , comem a son habitude*
Dis ! tu aurais pas vu mon Picou ? il a disparu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mer 22 Oct 2008 - 23:35

*fait mine d'être soulagée*
Il ne cherche personne en particulier donc… !
"Du moins il n'en a pas parlé…"


*encastre son bras replié dans celui de l'Osamodette et annonce d'un ton joyeux*
Retournons dans la salle commune pour chercher ton Picou !

La Sacrieuse, ne voulant rien laisser paraître à l'étranger, encra alors son sourire sur son visage avant de sortir.

*s'approche de la table du rodeur*
Excusez-moi Monsieur !
La demoiselle Akane a perdu son prespic et nous le cherchons !

*se penche pour regarder dessous*
*remarque l'étrange signe qui orne le fourreau de la dague et se le grave dans la tête*
"Ça dira peut être quelque chose à Fuay…"

*se redresse en souriant toujours*
Rien ici ! Ou donc ce fripon a-t-il pu bien aller !?

Akane ! Je vais voir en haut si je le trouve !

*s'enfuit à l'étage*

Une fois montée, Nachew sortit un papier léger, conçu en fibre de lin et y reproduit la croix de Déode du mieux qu'elle put à l'aide d'un fusain de charbon avant d'y déposer une goutte de son sang.
Après une incantation silencieuse adressée au vent, elle laissa s'envoler le message, aspiré par l'appel d'air de la cheminée et s'éloignant par le toit ouvert aux étoiles…

Elle redescendait les marches des escaliers lorsque…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Jeu 23 Oct 2008 - 17:12

Le personnage était encore assit, dans sa main gantée il tenait un bout de papier sur lequel était représentée la croix des Déode et horné d'une tache de sang.
Il le lâcha et laissant enfin le vent l’emporter, il disparut quelques secondes plus tard comme si il n’avait jamais existé …
Le papier était apparut dans sa main, venant de nulle part si ce n’est de l’imagination de tous.

Il ne posa pas ses doigts sur sa gorge, ne modula pas sa voix cette fois si…
Une voix froide venant d’un autre âge sortie de sa gorge, elle n’était pas très puissante mais elle faisait partie des voix dont même les murmure était des ordres.
Il commença à parler aux deux demoiselles, mais tout le monde l'entandait.
Son accent était très faible comme celui d'un homme qui avait passer sa vie à étudier les langues, pourtant on pouvais ressentire que c'était la première fois qu'il parlait amaknéen.


- Venez plutôt vous assoir en face de moi. Que craignez-vous de moi ? Je ne suis qu’un homme qui se renseigne…
Je suis très intéresser par cette magie très peu présente en ce monde et qui pourtant rayonne dans votre taverne…


Sa voix avait baissé petit à petit, obligeant les demoiselles à ce rapproché si elle voulait continuer la conversation.

-… Cette croix que vous avez reproduite est inconnue à beaucoup de gens. Pourtant vos Drad pourraient vous en parler sans souci. Nous somme un Famille comme eux, mais somme d’une autre branche du Secret. Je respecterais toujours les Drad pour leur dernière action pour le Secret … Mais revenons en à notre conversation puisse qu’ils semblent absents.
Tout mage possède ce que nous appelons une trace. On peu presque la faire disparaitre mais il est impossible de la faire totalement oublier…


Tout ceux qui voulait suivre la conversation était maintenant obliger d’être assit à la même table que lui.

-… Pour des gens comme moi la trace est quelque chose qui est mon métier … Et je suis donc tout à fait apte à reconnaitre les Traces de mes connaissances. Or je suis certain que cette trace appartient à quelqu’un que je connais très bien.
J’aimerais donc le rencontrer. Est-ce possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Jeu 23 Oct 2008 - 17:46

… Lorsqu'elle remarqua que l'étranger tenait en sa main le papier qu'elle croyait déjà loin ; elle pâlit. Le charbon et la petite entaille sur ses doigts ne trompaient pas, elle était démasquée.
Lorsque l'homme lui demanda de venir s'assoire, elle se sentit poussée, ou attirée, et c'est presque contre sa volonté qu'elle prit place à la table.


*boit les paroles de l'inconnu*
*lui répond ensuite*
Veu…Veuillez excusez mes soupçons.
Mais si cette magie est si peu présente dans nos contrées c'est qu'elle comporte de grands dangers et est interdite.

Si ce que vous nous dîtes est vrai, si vous connaissez nos Drads et que cela est réciproque, alors ils viendront dès qu'ils recevront le message que vous avez intercepté.

Mais qui êtes vous ? ces histoires de familles et de secrets sont si compliquées...
D'où venez-vous ? Pas de notre monde des douze si je ne me trompe... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane-san
Ancetre
Ancetre


Nombre de messages : 374
Age : 34
Localisation : Sûrement devant un hdv à guetter une affaire
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Jeu 23 Oct 2008 - 17:56

*Se retrouve assise, yeux grand ouverts*
*impossibilité de cligner des paupières, machoire crispée*
*sueur froide, panique*

Une seule pensée sanglotante
"P... pic ....picououououou ! ! ! "

Puis plus rien, si ce n'est des silhouettes floues devisant....

Voix grave calme et pénétrante contre voix distante et defensive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Jeu 23 Oct 2008 - 18:27

Il avait fixé son œil unique dans celui de la sacrieuse. Il allait lui répondre lorsque son regard se tourna soudainement vers la jeune osa.
D’un geste vif il posa son gant sur le front d’Akane. Il ferma son esprit et ouvrit son âme. Non ce n’était pas ce qu’il cherchait. Il ôta sa main et se retourna à nouveau vais Nachew et entreprit de répondre à ses questions.
Sa voix était trop faible pour que quelqu’un hors du cercle de la table entende.


-La magie des runes comme toute les grandes magies suit des principes et des règles mais n’est prohibée en aucun monde me semble-t-il. Non je l’affirme même bien que je ne connaisse que trop peu le votre.
Pour ce qui est du danger qu’elle représente, et bien j’aimerais avoir une discussion sur les runes avec le maitre qui a crée celle-ci. Mais pour le peu que j’en connais, oui c’est un perpétuel danger et cela surtout au moment de la création …


Il ferma son œil comme pour se concentrer et éviter de dévoiler un quel qu’on que secret que la demoiselle n’aurait pas du savoir.

-Pour ce qui est du Secret je remercie les Drads de ne pas vous en avoir trop apprit dessus. Je ne vous apprendrais donc rien de nouveau.
Mais vous avez bien déduit pour le faite de ma naissance. Je ne viens pas d’ici, je suis un traqueur, c’est le nom que porte ma profession. Je suis donc un grand voyageur et je viens d’un pays que vous ne connaitrez surement jamais.


Son œil se rouvrit, perçant l’ombre de son chapeau il plongea à nouveau au plus profond de l’âme de la sacrieuse comme pour avoir réponse à une question qu’il se posait.

-Pour ce qui est des Drads je serais heureux de rencontrer l’un des deux derniers… Serait-ce un Drad qui a crée ses runes ? Et comment se nomme les deux derniers ? Plusieurs rumeur on été posé mais seul le conseil des familles à les réponses…

Des hypothèses étaient posées, pourtant il continuait à parler pour que rien ne soit visible. Il voulait ses réponse, si il fouillait dans son âme la demoiselle le sentirait et se révolterait même inconsciemment, il valait mieux les obtenir par la voix.

-On dit que l’un porte un nom avec une signification en ancien Dradique … On dit que l’autre porte le nom d’une connaissance de leur père … Des milliers de rumeur tournes sur eux dans les familles. Les Drads sont devenus une source intarissable de conte. Certaines rumeurs parlent même d’un troisième Drad ?
Que pouvez-vous me dire sur eux ? Vous semblez plutôt bien renseigner …


Il regarda la demoiselle en attendant la réponse à ses questions.

D’un mouvement rapide de l’œil il regarda la zone d’ombre qui était en faite un enchevêtrement de rune comme pour influencer la première réponse de la Sacrieuse.
D’un très faible mouvement de penser, comme quelqu’un qui répète à un être dans une profonde hypnose une question, il lui reposa la question sur les runes, qui les avaient faites ?
Elle ne s’en rendrait pas compte, mais sa réponse devrait en être influencée en sa faveur… Sauf si il avait acquis une résistance quel qu’on que, ou qu’un autre veillait sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Jeu 23 Oct 2008 - 19:08

Bien que méfiante, Nachew ne parvenait pas à détacher son regard de celui qui semblait la transpercée.
Elle comprenait ses paroles mais à chaque fois qu'elle voulait y répondre négativement, aucun son ne sortait et la question resurgissait dans son esprit.

Soudainement une violente douleur surgit dans son abdomen.
Sans qu'elle le remarque, le traqueur s'était aventuré trop loin dans son âme et il l'avait réveillé… Lui… Le démon qui dormait profondément en elle…
Il était enragé. Qui donc se permettait de visiter ainsi son refuge ?!


*agrippe fermement la table en serrant les dents*
RrrrAAH ! !

*se recule violement sous la douleur en renversant sa chaise*
Q…Qu…Que… Nan… Pas lui !

*marche à reculons en se crispant et se courbant de plus en plus, les bras encerclant son ventre*

Tandis que son front suait à grosses gouttes, la Sacrieuse tituba en arrière jusqu'à une petite armoire sur laquelle elle s'effondra. Il s'agissait de la réserve de noix et autres glands.
Sa chute amocha gravement le meuble de bois, et, à la stupéfaction de ceux qui regardaient, c'est un Picou apeuré que l'on vit déguerpir, les abajoues bien remplies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ahimas
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 38
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Ven 24 Oct 2008 - 0:42

Blotti au fond du trou qui lui avait été aménager à son arriver, Ahimas respirait profondément. La journée avait été longue et douloureuse. Les terres fertile de Bonta avait bien failli être sont dernier lieu de repos éternel.
Se faire agresser par des trolls se n'ai jamais le bien venu, mais il étais sauf. Mais cette cra et se petit eniripsa l'avais sauver, ils était au courant de plein de chose sur le royaume, ils lui avait parler de la malédiction, qu'ils seraient là en cas de besoin, que leur cœurs seraient toujours pour le royaume....


*Ahimas regardais cette arme qu'ils lui avaient donné, quel arme stupéfiante, quel puissance, mais une vie battais en elle, farouche, sauvage!*

Puis soudain un cri résonna dans son antre, se cri de douleur, se cri écot, de celui qui montait en lui, comme une réponse, comme un appel! Les choses devenait simple, claire, limpide! Le feu et la lumière devaient dominer la noirceur et le néant!
Ahimas remonta de son antre tel un prédateur en chasse, avec souplesse et puissance. Une fois arrivé dans la salle commune de la taverne, il s'immobilisa un instant pour trouver sa proie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Ven 24 Oct 2008 - 20:11

- Le renseignement n'est que la première étape à toute chose...

Sa voix n'avait été qu'un murmure, inaudible.
La peur… La terreur... Une irrépressible envie de fuir.
C’est bien ce que dégageait l’aura de cet inconnu. Pourtant, elle restait là, dans l’Ombre. Alors que tout son instinct lui criait le danger, elle était sure d’elle.
Elle était une disciple de Sram, l’étranger s’était approché mais il n’avait pu percer l’obscurité émanant des runes… Fuay maîtrisait donc tant que ça la magie des runes ?

Cet homme avait parlé à Akane, puis à Nachew… Une voix puissante, une voix de prédateur, une voix qui donne des ordres.
Elle l’avait senti et c’est pourquoi elle était restée longtemps dans l’Ombre.
Bien qu’elle était parvenue à entendre ses dires, elle ne les avait pas comprit… La distance n’était pourtant pas grande. Le seul mot qu’elle avait perçu l’avait faite frissonner… Ce mot sonnait très mal dans la bouche d’un tel homme… Un nom qui la poussa à s’approcher. Tel un enfant qui s’approche de la flamme pour mieux la connaître. Tel un enfant qui finit toujours par se brûler avant de comprendre.
Elle s’était gardée d’intervenir lorsqu’il avait posé sa main sur le front d’Akane.
Elle était restée dans l’Ombre lorsque Nachew était brusquement rentrée dans l’armoire.
Seulement, la disciple de l’Ombre n’était plus une enfant…
Elle avait attendu un temps… Puis était entrée dans le sien.

Ayant fermé les yeux, elle s’était relevée.
Sramette avait choisi de ne pas jouer sa carte habituelle.
Elle voulait paraître innocente, naïve… Que le probable adversaire la sous-estime. Mieux, qu’il ne lui accorde aucune importance.
Elle l’espérait de toute son âme, et c’était bien la première fois.
La jeune mercenaire sortie de l’Ombre, hors du champ d’action des runes, l’étranger ne pouvait que l’avoir remarquée. Quand elle rouvrit ses yeux, ceux-ci étaient totalement vierge de moindre perspicacité ou discernement.
S’avançant vers la table où il se tenait assit, d’une démarche malhabile et incertaine, tout le contraire de son habitude et vint s’asseoir en face de lui, à la place où se tenait Nachew avant d‘aller s‘encastrer dans l‘armoire.
D’une voix tremblante, incertaine et loin, très loin d’être accusante mais parfaitement feintée, elle balbutia avec un regard totalement crédule.


- Que… Que lui est-elle arrivé ?

A peine eut-elle le temps d’achever sa phrase qu’Ahimas débarqua dans la taverne, une étrange arme à la main.
Quelque chose était sur, il cherchait quelque un… Et il ne lui souhaitait pas du bien.
Sramette pria intérieurement pour qu’il n’ait pas l’intention d’attaquer l’inconnu.
Celui-ci ne faisait pas parti des proies… Mais des prédateurs, ce même genre de prédateur qui ne laisse aucune chance à leur ennemi… Celui qui les traque sans relâche et qui les extermine sans l’Ombre d’un doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FITS
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Sam 25 Oct 2008 - 0:55

FITS était accoudé au comptoir à boire une bière. Il ne prêtait pas vraiment attention à ce nouveau venu.
Il était plutôt perdu dans ses pensées. Quand soudain un bruit de fracas le sortis de sa torpeur.


*Sursaute, puis se retourne vers l’origine du bruit*
- Qu’est ce que… ?

*Aperçois la sacrieuse effondrée dans les noix*
- NACHEW !?

Ni une, ni deux le iop se précipita pour aider la demoiselle. Tout en essayant de ne pas glisser sur les glands qui jonchaient le sol, il s’approcha et l’aida à se relever.
- Bin alors, qu’est ce qu’il t’arrive ?

Tout en aidant Nachew, FITS vi qu’elle n’allait vraiment pas bien et commença vraiment a s’inquiéter.
- Hey… Dis moi quelque chose…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Sam 25 Oct 2008 - 14:40

La main de l’homme se glissa sous son manteau. Il en sortie un fin projectile en damas. Il ressemblait à une aiguille avec à son bout un diamant comme déposé. Elle était si fine qu’elle en était presque invisible.

Il la regarda quelque seconde puis fixa Nachew, quelques seconds touts au plus.
D’un simple mouvement du poignet qui aurait put passer pour de l’agacement il lança la fine lame qui alla se planté dans le bras nue de la sacrieuse sans que personne ne l’ai remarqué.

Un temps infime, un demi-battement de cœur, le temps d’un rêve. D’un cauchemar pour la pauvre sacrieuse. Il avait vue l’autre âme monter il ne la pensait pas protéger par un ennemie à elle. Mais il allait se servir de ce protecteur. Lorsque l’aiguille avait pénétrer la peau du bras droit du royaume l’esprit de Gale avait lancé ses recherches.
Il avait touché l’esprit noir de la demoiselle puis il s’était attaqué à celui qui savait. Le faite qu’il se battait déjà lui permis de remonter facilement aux sources. En faisant cela il offrait un front supplémentaire à la Nach que tous connaissait et l’affaiblissait donc dans sa lutte.
Le cœur de la sacrieuse n’avait pas encore entamé son deuxième battement que l’aiguille disparaissait emportant avec elle le deuxième front. Il laissait la demoiselle se battre seul à nouveau, bien affaiblie. Il aurait été incapable de l’aider, lui avait juste apprit à fouiller et quoi de plus simple quand l’esprit était en proie à un combat et ne pouvais pas se défendre.
Il sourit, il avait sa réponse. En touchant la réponse il en avait découvert des dizaines d’autres. La petite demoiselle ne savait pas grand-chose… Mais les runes avait été crée par …

Une sram s’assit devant lui. Elle semblait faible et frêle mais …


De sa voix calme et poser il murmura assez fort pour que Akane et Sramette l’entende :

-Fuay, celui qui capture l’obscure … Ou plutôt celui qui à en lui l’obscure si on prend une traduction plus pousser de l’ancien Dradique … Ou plus imager … La cage de l’obscure, du sombre, du noir … Un bien belle traduction du nom du deuxième Drad alors qu’il y en a tant d’autres …

Puis il reprit plus bas et pour lui-même, il ne prit pourtant pas la peine de camoufler ses paroles sous un sort :

-Un grand maitre des runes … voilà ce qu’il est devenu ... Surement le plus grand qui n’ai jamais existé … Grag avait légué son savoir à leur père, lui en hérité… La transmission du savoir runique par la mort, le moyen de la grande guerre pour ne plus perdre les grands maitres des runes … Il transmettait à leur apprenti …
Il en a profiter, il n'en est que plus dangereux ....


Il regarda la sram :

-Je l’ai réveiller voilà ce qui lui arrive.

Il se leva de son siège puis s’inclina.

-Je suis fière de rencontrer la troisième Drad. Vous leur êtes si proche et pourtant si loin. Les Drads font partie des deux familles qui possèdent le rituel qui leur permet de faire rentrer des gens extérieur dans la famille. Un grand honneur pour vous-même si le rituel n’est pas encore accomplie.

Il sourit en se relevant.

-Les familles peuvent se reconnaitre. Dommage que votre ami ne vous l’ai apprit … Et cela m’étonnerait donc que vous soyer celle que vous prétendez être.

Il se rassit, il paret à sramette seul, mais il continuait à surveiller la taverne. Il était un traqueur, peu de gens pouvais l'atteindre pas même le petit personnage qui venait de rentrer. Il avait esiter quelques secondes à le tuer mais le laissait déambuler dans la taverne.

-Qui êtes vous mademoiselle ?

[HRP]
Réponse preventive (bein oui je fait pas faire un autre poste non mais ho !! sinon sa le ferait pas) à l'attaque posterieur de Nach.
C'est pas moi c'est Gale qu'est partie en vrille ... Bon ok je me suis laisser corrompre mais comme certain le savent mes perso sont poser et même si j'ai de l'influance je suis surtout là pour dire ce qu'il font ^^.
Ceci dit je suis quand même un peut (mais tout petit peu) en tor... Dit toi que t'a échapper à la confrontation direct qui serait partie si personne n'avait réagit ^^
Je m'excuse quand même je vais essayer de plus trop me laisser emporter par lui et de le controler un peu plus ...
[/HRP]


Dernière édition par krogan-drad le Sam 25 Oct 2008 - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Sam 25 Oct 2008 - 17:54

Le chevalier des ténèbres qui logeait en son corps voulait se venger de cette intrusion.
La cicatrice marquant son dos brulait… Il essayait de sortir.
Il ne le fallait pas… Nachew luttait pour le contenir.

Elle cru réussir lorsque FITS vint la soutenir, mais la seconde suivante, la rage de son hôte redoubla. Il avait été transpercé par 'aiguille invisible.


*se tient fermement à FITS, la tête ballottant et le regard tourné vers le sol*
FF..TS... Il..
'pêche-le...


Ensuite se fut au tour de l'esprit de la Sacrieuse de se faire attaquer… Une faille se créa en ce dernier. L'être maudit en profita, il s'y insinua et pris possession du regard de la jeune fille.

*redresse la tête en fixant FITS d'un regard malsain*

Ce dernier découvrit que les yeux de la demoiselle, habituellement d'un blanc énigmatique, avaient viré au noir, et se retrouvaient encerclés d'une fine aura violette.
Le Iop était grand, sa carrure masquait ainsi ce sombre spectacle aux autres personnes, qui n'avaient, semble-t-il, pas eu le temps de réagir.


*chuchotte, d'une voix grave et serpentine*
Mais ssss'c'est ssss'ce grand imbé' ssss'cile de Iop !
Aide-moi FFFITS'sss… sss'sort sss'son tourmenteur de sss'sa poche !


FITS était le seul, avec Arthas, à avoir déjà rencontré ce démon.
Il essayait une fois de plus de le corrompre… cela allait-il fonctionner ?
Du bras de la Sacrieuse, là où avait pénétré la fine lame, s'écoulait du sang, seule trace visible de la fouille qu'elle avait subie.
Si peu de monde avait une chance d'entendre ses paroles, peut-être que le chevalier du chaos avait été débusqué d'une autre façon…
Le chasseur assoiffé de haine était-il devenu proie ?



[HRP] Je me permets de râler auprès de Fuay : tu as triché pour avoir tes informations !
Comme je te l'avais fait savoir, je ne voulais pas que Nach te les donne.
Tu m'as alors dit que tu n'utiliserais la méthode citée plus haut que si personne n'intervenait, pour faire avancer l'histoire. Or plusieurs personnage ont agit… C'est pas du juste !
*tire la langue* [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FITS
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Sam 25 Oct 2008 - 18:18

FITS vit que les yeux de Nachew avaient littéralement changés. Mais n’eu aucun doute sur leur appartenances. Le regard du iop devint sérieux.
*murmure*
- Toi…
*Ecoute les paroles du chevalier*

*Toujours à voix basse*
- C’est pas l’endroit pour venir t’amuser. Retourne d’où tu viens, je ne te laisserai pas faire.

*Saisis les mains de la sacrieuse et la regarde droit dans les yeux*
- Nachew ressaisis toi, combat le, tu peux le faire !
*Sert d’avantage les mains*

*réfléchit un cours instant avant de chuchoter au chevalier*
- Zigoto… on ira boire un coup plus tard. Mais pas ici… Si ca ne tenais qu’à moi je t’aiderai volontiers, mais tu sais bien qu’elle ne serait pas d’accord. Je connais des bars sympa à Brakmar, je suis sûr que ca te plaira. Ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Dim 26 Oct 2008 - 1:58

Un fin sourire étira les lèvres de Sramette.
Ce n’était pas un sourire tendre, encore moins amical.
C’en était un carnassier
Ses yeux se transformèrent, une lueur froide apparue.
Ses trais se modifièrent, son air innocent disparu.
Elle planta ses yeux dans ceux de Gale et sorti discrètement sa dague sous table en prenant bien soin que ce dernier la remarque.


- Il semble que je sois découverte…

Elle enchaîna sans cesser de le regarder. Sa voix était devenue aussi froide que la mort.

- Je ne sais pas qui vous êtes mais une chose est sure : Vous êtes sur notre territoire. Par conséquent… vous jouerez selon nos règles.

Elle savait qu’en cas d’affrontement, ses chances seraient minimes, voir quasi-nulles.
Pour elle, c’était plus que suffisant.


- Petit un, on ne touche pas aux amis avec des objets bizarres -Elle désigna discrètement Nachew de la tête-.

Bon sang ! Il avait fallu qu’il le réveille… La disciple de l’Ombre en avait brièvement parlé de ce démon avec Nachew… Dans la tour de Gisgoul.

- Petit deux, Si vous avez visité les souvenir de mon amie, votre question est inutile… Et si par hasard vous vous demandez comment je le sais, votre lancer n’était pas discret… Et vous devriez surveiller vos propres paroles.

Il possédait donc des équipement qu’elle ne connaissait pas… Et une sorte de magie apparemment redoutable, cela ne l’arrangeait vraiment pas.
Pas du tout.


- Petit trois, Ici, c’est nous qui posons les questions. Au cas où vous l’auriez oublié, vous êtes sur notre territoire.

Tout sourire avait à présent totalement quitté son visage, elle haïssait déjà l’arrivant. Alors qu’il n’avait presque rien fait… Presque.

- Petit quatre, Si vous tentez de vous approchez de Fuay, vous mourrez sans condition.

Encore une menace, une promesse de mort. Pour la première fois, elle n’était pas sure de pouvoir la mettre à exécution. Malgré tout, sa voix était restée ferme, et glaciale. Elle s’accorda un moment de relâchement… Rien qu’en apparence.

- Petit cinq, Retenez vos pulsions meurtrières… Et je ne suis pas sensible à la flatterie.

Elle sourit à sa dernière phrase avant d’ajouter à voix basse :

- Je sais reconnaître un chasseur quand j’en vois un. Et votre camouflage n’était pas particulièrement brillant…

Sramette se leva et tourna le dos à Gale, sans pour autant relâcher son attention.
Elle se maudissait intérieurement.
Elle-même et son ignorance…
Pourquoi ne savait-elle rien au sujet des familles ?!
La jeune mercenaire s’avança pour vérifier l’état de Nachew, et son avancement dans son combat qu’elle pensait rude…
Mais Fits lui bloqua la vue. Elle haussa donc les épaules, pensant qu’il s’en chargerait, et retourna s’asseoir.


- Bien, qui êtes-vous et que voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Dim 26 Oct 2008 - 16:13

-J’apprécie le compliment. Oui je suis chasseur… Alors pourquoi poser vous la question de qui je suis si vous la savez ?

Il sourit à son tour. Un sourire carnassier, le sourire d’un fou, le sourire de l’homme qui peu vous tuer à tout instant et en prendre de la joie, se sourire si proche de celui de Lâmenoire…

-Mais vous ne savez rien et vous voulez me mener dans votre danse, une danse ou votre ignorance serait combler par quelques capacités oublie d’un chasseur tel que moi. Par quelques savoirs invisibles à un traqueur… Par quelques autres ignorances encore plus grosses.
Je dois cependant admettre que votre vue est fine… Mais vous devez aussi avoir croisé des habituer des âmes pour pensé cela …


Tout savoir en quelques secondes comme cela… Et à travers une aiguille de lien qui plus est … un aiguille de lien faible dont la pierre ne l’avait maintenant en contact bien trop peu de temps. On racontait que Krogan avait rencontrer un êtr capable de faire cela avant de se sacrifier pour le secret et les Drads ...
Mais lui ...
Non il ne savait rien il avait touché un nom un seul et cela lui suffisait. Il ne savait même pas le nom de la demoiselle…
Mais le reste, ce qui l’intéressait, on lui avait dit.
Fuay. Il avait douté que ce fut un Drad mais la demoiselle lui avait apprit. A voir cette assassine c’était même son amant. Son nom convenait parfaitement tout n’était qu’hypothèse …
Et le doute était tombée dévoilant une vérité qui ne lui plaisait guère.
Il allait devoir tuer un des dernier Drads...
Le conseil comprendrait vue que sa mission venait des hautes instances. Mais son rapport allait encore devoir être d’une longueur infinie, et tout sa parce qu’il allait libérer les monde d’un de ses démons ? Qu’il allait cautériser l’une des plaies du monde ?
Il allait vérifier en touchant le voile, vérifié que tout n’était pas tombé pour dévoiler une autre illusion. Lui qui était le un artiste en cette matière ne voulait pas tomber sous un voile obscure fait pour l'aveugler.


-Vous n’êtes pas sensible à la flatterie mais à quoi êtes-vous sensible ? Aux caresses de celui qui flotte au vent ?

˝Fei˝ le nom de celui qui abritait sa proie pouvait aussi être prononcée ainsi et se traduisait donc bien par ˝Celui qui flotte au vent˝ ou "celui qui voltige" tout autant que "brigant" car il avait prie le coeur d'une bien dangereuse demoiselle...
Il avait passer sa vie à écouter des voix, à regarder des sourire et à interpretter. Il ne pensait pas se tromper. A tout savoir à partir d'un nom, que demander de mieux


Son sourire s’élargie, lui donnant un aire encore plus fou.
Il riait de son jeu de mot.
˝Ai Fu˝, voilà qui était la caresse en ancien Dradique… Ce petit personnage promettait d’être intéressant.
Dommage qu’il soit condamné par les hautes instances …


Ses coudes étaient posés sur la table, ses mains jointent en signe de non agression, loin de ses armes. Pourtant d’un simple geste il pouvait sortir de quoi tuer, les trois lames finement travaillées semblaient mortel mais à main nue ne pouvait-il pas l’être tout autant ?

Son œil se ferma et il attendit la réponse de la demoiselle.
Il ne se doutait pas que dans l’esprit de tous ceux qui était lié à jade les paroles d’une Drad explosaient avec rage.


-"Qui m’a fait wentwew ici un psychopathe paweille ? Saloperie de petites pattes… pouwquoi je peux pas couwiwe plus vite. Ils en veulent à qui ? Pewsonne ne s’en pwendwa à un jadien et en encowe moins dans Ma tavewne !! Sa va pettew fois de Cynn.

Cette cwoix c’est même piwe que celle des Déodes… C’est celle du twaqueuw d’entre-monde… Aussi vif d’espwit que de ses dagues… Il doit avoiw suw lui des aiguilles, evitew les à tout pwit !! Pit quelques autwes awmes qu'il faudwait evitew aussi ...

SALOPEWIE DE WACINE !! SA FAIT MAL… Y’a que le fwangin pour couwiwe dans le noiwe sans wien se pwendwe dans la gueule.

S’il y a un souci montew à l’étage … La chambwe qui est de l’awt modewne … avec toutes ses wunes en wouge. L’est supew efficace pouwwa pas wentwew dedans, et pewsonne pouwwait pwendwe possession d’un cowps à l’intewieuw. Tu t’en souvient swamette, là où on t’a fait dowmiw apwès l’histoiwe du chevaliew ? On l’a fait pawce que là tu était twanquil, même avec un touwmenteuw à la main tu ne wisquait wien !!

Faite gaf j’awwi …
Zbannggg"


Un gros bruit, comme un arbre qui aurait résonner contre une tête vide …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
ahimas
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 38
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Dim 26 Oct 2008 - 20:07

Ahimas vit dessuite l'étranger assit à la table, une noirceur émanais de lui, mais se n'étais pas lui qui l'appelais! Puis-il le vit se iop qui lui cachais sa cible, son ennemi ! Mais cette aura , cette puissance maléfique était sans commune mesure par rapport à se qu'il pouvait imaginé.Puis vint résonné as ces oreilles les paroles de Cynn qui lui donnaire une idée, une idée folle mais réalisable, attiré se démmon dans cette pièce! Que faire pour éloigné cette cervelle de IOP qui se collait as un être aussi répugnant, que vicieux!

-Tu devrais la lâché car à la serré si fort tu vas lui couper la circulation du sang dans les bras!

au moment Même où FITS lâcha légèrement sa prise, Ahimas en profita pour sauter sur le bras de Nachew en la téléportant as l'étage de l'auberge! Puis commence as ouvrir les portes à grand coup de pied! Tout en tira Nachew en proie à de terrible convultion!

-Elle est où cette Sal...... de pièce!

Alors qu'il sent le danger pris dans sa main augmenter, La pièce s'ouvre enfin devant lui! un CLIC retenti au moment même où Ahimas se lance dans la pièce entrainent Nachew avec lui ! Après une arrivé mouvementer dans la pièce Ahimas se retourne sur Nachew!

-Nachew
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Lun 27 Oct 2008 - 1:27

FITS et son inconscience… Ce dernier avait toujours trouvé drôle l'âme démoniaque qui habitait Nachew et lui avait même trouvé un joli surnom. Il ne se rendait pas compte du danger mais n'était pour le moment jamais tombé dans une ruse de l'esprit malsain, appliquant les recommandations de la Sacrieuse à la lettre.

Ssss'cesse donc d'écouter sss'cette femelle !

Co… Comment ?!

*a horreur de ce surnom ridicule*

De vilaines rides de contrariété vinrent déformer le visage d'ordinaire si agréable de Nachew.

Sssss'ça ssss'suffit !
Ne pronon'sss'ce plus sss'ce sss'sobriquet sss'stupide !


Un éclair violacé parcouru le corps de la jeune fille, obligeant ainsi FITS à lâcher ses mains sous la décharge. A ce même instant, Ahimas, guidé par son propre chevalier, avait lancé son conseil au Iop, croyant ainsi fièrement qu'il l'avait écouté.
En une fraction de seconde, Nachew se retrouva à l'étage… Enfin ce n'était plus vraiment elle, malgré sa lutte acharnée qui empêchait le démon de devenir plus puissant.


*ne peut se défaire de l'emprise d'Ahimas*
Lâche-moi misérable vermine !
Je te sss'su'sss'cerai le sss'sang ju'sss'squ'à la dernière goutte !


Mais la Sacrieuse était très faible et lui gagnait en rage… Elle ne pourrait le contenir plus longtemps…

*contrôle la main de Nachew qui attrape le tourmenteur*
Ton heure a sss'sonnée !

-CLIC-

La Sacrieuse avait appuyé à ses dépends sur la gâchette… il allait prendre forme et ce serait un carnage !
Mais… rien ne se passa…
Les runes rouges qui ornaient le sol et les murs de la pièce dans laquelle Ahimas les avait entrainés au dernier moment semblèrent rayonner un instant.
Un cri retenti, c'était la voix de Nachew.


*n'ayant pas réalisé que le chevalier a été inhibé par la chambre magique*
NOOOOON !
*tombe à genoux*

*entend la voix d'Ahimas*
*se retourne doucement*
Tu.. Tu es encore en vie ?
Que... s'est-il passé ?


Pendant son combat, elle n'avait pas entendu les paroles rageuses de Cynn et ne comprenait pas pourquoi le chevalier des ténèbres s'était volatilisé…
Epuisée, elle s'adossa à l'un des quatre murs et tentait de reprendre un souffle normal.
Sa vision était troublée, elle distinguait à peine les formes.
Il fallait qu'elle se calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane-san
Ancetre
Ancetre


Nombre de messages : 374
Age : 34
Localisation : Sûrement devant un hdv à guetter une affaire
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Lun 27 Oct 2008 - 12:21

Akane etait fort ravie de trouver son diablotin roux
et fort désolée pour le posterieur meurtri de Nachew ....

Craintive devant ces éclats de voix faibles et menacantes,
ne comprenant que peu l'enjeu de la magie runique,
Akane s'etait réfugiée sous l'escalier, puis avait invoqué pour sa protection Monsieur Caillou.
Elle lui intima l'ordre de rester a coté d'elle, bloquant ainsi tout approche.

Silencieuse , elle observa au travers des marches FITS jouant la gamme du sauveur auprès de NAchew et Sramette tenant tête au vagabond.

Voyant la sacrieuse et le jeune Ahimas monter précipitamment à l'étage,
elle entreprit courageusement de les suivre dans leur fuite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Sramette-
Jeune Jadien
Jeune Jadien
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 25
Localisation : Quelque part à Astrub... à deux pas du zaap, dans une maison calme.
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 28 Oct 2008 - 16:17

Sramette se tenait immobile en face du visiteur surprise.
Elle le fixait dans les yeux mais ne parvenait pas à percer ses pensées… Mais le fait qu’il ne tentait pas de cacher son identité montrait une grande confiance en soi de sa part…
Rien de très encourageant.


- Je sais que vous êtes chasseur… La question que je vous ai posé attend une autre réponse.

Mais elle fut coupé par le sourire qu’affichait son interlocuteur. Un sourire qu’elle avait déjà vu…
Elle écouta attentivement ce qu’il dit par la suite.

Sa tentative avait échouée… Tant pis, elle aurait d’autre occasion, bien qu’avec son opposant elle commençait à en douter.
Le doute…
Une sensation qu’elle ne connaissait pas avant…
Son regard n’avait pas bouger, elle fixait toujours l’inconnu. Quand sa phrase la percuta.

Citation :
-Vous n’êtes pas sensible à la flatterie mais à quoi êtes-vous sensible ? Aux caresses de celui qui flotte au vent ?

Elle l’avait laisser paraître… Il l’avait deviner. Elle se maudissait un fois de plus mais son visage était resté impassible.
Elle ne savait comment mais elle s’y attendait, la disciple de l’Ombre avait prévu le coup.
C’est alors qu’elle entendit Cynn… Qui n’était pourtant pas dans la pièce.
Ce n’était pas le vent qui portait ses paroles mais elle l’entendait… Ce qui lui tira un sourire intérieur.
Ce que Cynn lui avait appris pourrait lui servir. Mais elle ne devait pas l’utiliser n’importe quand.
Un traqueur d’entre-monde… Et elle savait comment être hors de sa portée.
Eviter les aiguilles… Ce qui ne devrait pas être extrêmement difficile en temps normal, mais à la vue de la distance qui la séparait du danger…
Sa vivacité d’esprit ne lui avait par contre pas échappé.
Puis elle avait entendu un bruit assourdissant à même sa tête. Un bruit qui l’avait distraie suffisamment longtemps pour qu’il passe à l’action.
Heureusement, il ne l’avait pas fait… Pour une fois que la chance se montrait de son coté.
La voix de Cynn avait disparue mais elle ne s’en inquiétait pas. Elle ne devait pas s’en inquiéter. Le risque devenait trop élevé sinon.


- Un ami… Rien qu’un ami. Une pièce du puzzle.

Elle savait que c’était peine perdu, qu’elle n’avait pas réfléchit assez vite et qu’elle lui avait fourni des informations sur un plateau d’or.
Mais… Elle tentait tout de même de renverser la situation.

Tout s’accéléra par la suite.
Ahimas qui s’était tenu immobile au seuil bondit et disparut avec Nachew. FITS resta sur place.
Akane qu’elle avait perdu de vue sortit de sous l’escalier et se précipita à l’étage.
Ils écoutaient Cynn.
Ils étaient trois dans la pièce… Trop sur cinq en supposant que Nachew et Ahimas s’y étaient réfugiés.
Il fallait que FITS monte à son tour… Puis elle devrait le faire.
Elle ne souhaitait pas le faire.
Sramette profita de l’accalmie pour continuer d’interroger l’intrus. Et pour permettre aux autres de s’enfuir vers l’étage.


- Vous le chercher. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krogan-drad
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
alias Cynn, alias Fuay, alias Ugo
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Loin de tout, mais le plus près possible de sa belle ... mort ? disparu ? Il reste le vent.
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   Mar 28 Oct 2008 - 19:47

Le personnage souriait toujours. Tous l’avait fuit vers un étage qui pourrait les protéger … Rien ne pourrait les protéger de lui. Il ne les chassait pas … Il n’en avait aucune idée, mais il n’avait que faire des manants. Alors pourquoi s’intéresser à ses êtres inferieur qui fuyait ?

Il sourit de plus belle en entendant la réponse de Sramette.


-Une magnifique pièce que je vous remercie de m’avoir si gentiment offert. Mais que vais-je en faire ? Pourquoi je m’intéresserais à un personnage comme celui-ci ? A votre seul chance de faire un jour partie des Drads ?
Ho j’aurais bien sûr des dizaines de raisons de m’intéresser à lui. Laquelle voulez-vous ?


Il regarda autour de lui. La taverne c’était vidé, en silence les bandeaux étaient sortie se retirant un à un. Il les avait tous regardé. Il le restait en cette pièce plus qu’un épéiste ébahit, une demoiselle endormie et la futur Drad qui n’atteindrait jamais son ascension. Il pouvait lui parler librement…

-Fuay doit être l’un des meilleur maitres des runes encore en vie si j’en crois le petit chef d’œuvre d’ombre qu’il a crée.
Fuay est un Drad et l’un des deux derniers et les Drads avant de périr étaient la famille régnant sur le conseil. Hors deux Drads vrais sont encore en vie croyez vous que le conseil pense ne pas les surveiller ? Ils ont eu accès au Secret et on encore en eut la force de rassembler les familles comme leurs ancêtre l’on fait si cela tourne mal à nouveau.
Les derniers Drads sont encore plus uniques que leurs parents en ce qui concerne la malédiction.
Ils ne sont pas nés d’une réincarnation mais d’une création à partir d’une seule âme. Imaginé l’avancer dans la magie qu’ils représentent !
Fuay semble de plus avoir hérité de quelque chose de dangereux. D’extrêmement dangereux pour tout les mondes. Je suis là pour lui apprendre la seul manière de le contrôler.


Il souriait toujours, ce sourire qui cache le manipulateur, ce sourire si fin qu’il en fait peur, le sourire qu’on les ombres lorsqu’elles tiennent leur proie et savent pouvoir les abattes, le sourire du prédateur.

-Vous savez de quoi je parle n’est-ce pas ? Oui vous connaissez cette plaie du monde vous qui l’avez côtoyé, je peux vous aider, lui vous et tout votre royaume. Je le ferais car le conseil me l’a donné comme mission. Êtes vous prête à m’aider à sauvez votre amant ?

Il n’avait aucun doute sur ce fait. Il y avait dans les enfants Drads un homme et une femme et l’on ne faisait entrer que les conjoint dans les Drads.
De plus en réfléchissant il avait vue, vue se signe si fin qui était poser sur le front de la demoiselle.
Vue se signe précis que seul un maitre des runes pouvais tracer sur son apprenti dans ce domaine.
˝Tout duel contre elle devra passer par moi˝.
Pourquoi ne l’avait il pas vue plus tôt ? Parce que plus tôt il n’avait même pas pensé à la défier dans un duel et encore moins de rune qui n’était pas son domaine.


-M’aiderez vous à lui enlever cette tare ? Car je peux le faire.

Il finit sa phrase dans son propre esprit :

˝Pour détruire à jamais Lâmenoire il me suffira de tuer le maitre des runes que vous aimez. M’aiderez-vous ?˝

Il n’avait pas vue le wabbit entrer par la fenêtre.
Il n’avait pas vue l’aiguille en damas fuser.
Il ne l’avait pas sentit s’encrer dans son épaule.
Il ne s’était donc pas douter que sa dernière phrase, celle qu’il avait simplement pensé c’était répercuter dans l’esprit de sramette autant que dans celui de Cynn et de Nachew. Car crée des Liens était dure et Cynn ne pouvais le faire avec tous.

L’aiguille disparut et il ne se rendit compte de la douleur.
Pourtant il était toujours près.
Une simple action de ses adversaire et il entrait en combat.
Mais jamais il n’aurait surveillé un wabbit et même si celui là était sur la fenêtre.


Le wabbit sourit depuis la fenêtre ouverte, dans ses yeux brillait la puissance de Cynn et sa tête était ornée d’une magnifique bosse.
Il fit un clin d’œil à la muse de la proie et prit la parole en sautant dans la taverne.


-Pawdon si je suis à la bouwwe les gones… Cette foutu malédiction à fait que de me mettwe des wacines entwe les pates…
Salut monsieuw Déode. Alows comme sa on vient foutwe le bowdel dans ma taverne. Le twaqueuw se déplace en pewsonne.


Il semblait calme, mais ses muscles étaient prêts, prêt à exploser, prêt à montrer à tous que les dagues Déodes étaient des armes meurtrières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krogan.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Après les travaux] L'arrivée d'un rodeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le dernier message officiel avant fermeture pour travaux
» L'après Roi Liche
» Choisir la face du héros après avoir choisi sa classe [Résolu]
» [RP]L'arrivée
» Mordheim, ou comment arriver après la bataille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jade :: La Contrée de Jade :: La Barbiche du Bwork :: La vie de la taverne-
Sauter vers: