PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire de Hazim [Parti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tal-Mahera
Encyclopédiste
Encyclopédiste
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 38
Localisation : A travers les cieux, l'espace et le temps, un nabot s'en vient, Haziiiim...
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: L'Histoire de Hazim [Parti]   Ven 16 Nov 2007 - 19:09

Tic tac tic tac... faisait la grande horloge du temple Xelor. Puis vient un cri, suivit de pleurs... une naissance, oui c'était ça, c'était une naissance.
A peine né qu'il fut enrubanné dans des bandelettes. Il était petit, même pour un Xelor. Ses parents décidèrent de l'appeler Hazim, comme s'appelait son grand-père à l'époque, et bien-sur pour les mêmes raisons: un grand nom pour une si petite taille...

Le petit Xelor eut une enfance paisible, vivant dans le cocon familial, bercé au rythme de la Divine Horloge du temple Xelor voisin.
Ses parent? De simple artisans sans allégeance, sa mère boulangère et son père mineur.
C'est au jour de ses dix ans que ses parent partirent dans de lointaines contrés, ils avaient fait don de leurs services au Roi Allister, faisant office d'effort de guerre contre l'invasion Wabbit. Il n'eut plus de nouvelles d'eux par la suite, peut être que Xelor les avaient rappelé, qu'il était temps pour eux de redevenir poussière dans le Grand Sablier...
C'est son grand-père qui eut la garde du garnement.
Son grand-père... un sacré gaillard! Malgré son grand âge il faisait encore parti des espions bontariens au service d'Am.. , hmm, d'un agent du Roi de Bonta... C'est lui qui apprit a Hazim le maniement des armes, dagues, marteaux, épées et même baguettes, il lui enseignait ce qu'il savait faire, et il n'avait jamais rien fait d'autre...
Puis vint le jour où son Temps était venu, et c'est avec autant de respect que de chagrin que Hazim récupéra les bandelettes de son grand père alors que celui-ci devenait poussière temporelle auprès de son Dieu.

C'est a l'âge de quinze ans qu'il partit a l'aventure. Il rencontra alors un disciple de Sram nommé Roland-de-Rougeterre. A l'époque ou le Royaume de Jade grandissait, il devint membre honoraire, puis a part entière au service de l'impératrice.
Devant faire ses preuves, il dut partir dans le cimetière d'Amakna, devant faire sortir de son trou le célèbre Chaferfu qui faisait encore des siennes. Mais seul il ne pouvait rien, il le savait! Roland lui avait conseillé de demander de l'aide a ses vieux amis, jadiens il fut un temps, Ecailles la iopette et Pestebleme la sramette, deux valeureuse guerrières dont il savait qu'elles pourraient aider Hazim dans sa tache.
C'est alors que s'en suivit une course poursuite dans les catacombes amaknéeins. Puis, après une longue recherche, ils trouvèrent enfin l'antre du dit Chaferfu. Ses compagnons avec qui il s'était lié d'amitié transformèrent en osselet le vile chafer. Elles partirent quelques minutes après, laissant le jeune Xelor devant le tas d'ossement. Prit de pitié, il utilisa quelques mots intemporels qu'il connaissait pour remonter de quelques minutes le temps, redonnant vie au Chaferfu.
La nouvelle fit le tour du Royaume de Jade, et on lui donna vite le titre de Nicromant, la déformation du mot venant de sa pointe d'accent paternel.

Avec l'expérience apporté par ses aventures avec Ecailles et Peste, il commençait a devenir de plus en plus fort, maîtrisant le marteau et les dagues aussi bien que son grand père a l'époque. Comme pour beaucoup de Xelor, sa puissance ne venait pas du nombre des années, mais de ses "expériences", et on le vit grandir a vu d'oeil.
Prennant une place de plus importante dans le Royaume, il devint Bourreau attitré de l'impératrice, et en l'absence de Roland son... passe-Temps.

Vient le jour où il décida de prendre parti pour l'un des camps dans la guerre qui faisait rage entre Bonta la lumineuse et Brakmar la sombre. Ses expérience de bourreau lui firent choisir le camp démoniaque.
Dans ses pérégrinations au sein de Brakmar il découvrit une jeune Ecatte au pelage bordeaux. Elle était si jeune qu'il ne put s'empêcher de la prendre sous son aile, la voyant affamée. Il utilisa son rang au sein du Royaume pour "l'embaucher" en tant qu'éleveuse de dragodindes impériales.
Il découvrit que la petite Ecatte n'était pas qu'agile, c'était aussi une diseuse de bonne aventure, qui maniait le Tarot d'Ecaflip a des fins divinatoires. Elle lui tira les cartes d'ailleurs, mais eut du mal à déterminer ce que cela voulait dire... le premier arcane était l'Ange signifiant en général l'allégeance bontarienne,mais qui représentait aussi le bien et le bonheur; le second, le Sablier, qui représentait aussi bien le passé, le présent que le futur... mais aussi Xelor lui même; le troisième et dernier, le Fouet, représentant autant la perversité et l'apprentissage par la force, qu'Osamodas.
La seule chose que Tal'Mahé'Ra put lui dire, c'est que son chemin vers la lumière le mènerait, dans un futur plus ou moins proche, vers la droiture et l'amour... sans aucune conviction aucune.

La vie continuait son court dans le Royaume de Jade, mais malheureusement, le Royaume perdait de sa lumière d'antan.
C'est alors, que dans un moment d'énervement, Hazim décidait de s'exiler loin des Terres qui l'avait vu devenir ce qu'il était.
Mais la solitude le rattrapa, le Royaume lui manquait! Il décida qu'il valait mieux qu'il souffre avec ses amis, plutôt que de mourir seul dans son coin, et reprit la route pour sa patrie.

De retour au Royaume, beaucoup de choses avaient changé, mais il reconnu tout de suite les braillements de taverne de ses amis.

Il reprit sa place au Royaume comme s'il n'était jamais partit, mais, après avoir longuement médité sur la chose, décidait de suivre la voix de la lumière, prêtant allégeance au forces bontarienne, dont il fut vite un membre de l'Ordre de l'Oeil Attentif, en hommage a son grand-père.

Malgré tout il ne se sentait pas bien, il lui manquait quelque chose à sa vie pour qu'il puisse enfin être heureux.
Alors qu'il était convoqué par son impératrice pour des problèmes de banditisme sur les terres du Royaume de Jade, il redécouvrit la petite secrétaire de l'impératrice, la belle Yariafu toujours vêtu de sa tunique rose.
Voyant que le Bourreau n'allait pas bien, elle l'invita à discuter à la taverne devant une bière. Il trouva en elle le réconfort qu'il lui manquait a sa vie de Bourreau Bourin. Après quelques semaines passé avec elle, il tombait amoureux de la jeune Osamodette. De fils en aiguilles, il finit par lui demander sa main, qu'elle lui offrit avec amour.
Les évènement s'enchaînèrent a la vitesse d'une trotteuse, et peu de temps après ils se virent marié en l'église d'Amakna.

Depuis lors, Hazim file le parfait amour avec sa belle, vivant d'aventure, d'amour et d'eau fraîche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Histoire de Hazim [Parti]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hunter Ravage] / L'histoire de deux frères chasseurs
» Une histoire en trois mots...
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jade :: Les Parchemins du Royaume :: L'Encyclopédie historique-
Sauter vers: