PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'Histoire de Yariafu [Partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yariafu
Ancetre
Ancetre
avatar

Nombre de messages : 349
Age : 25
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: l'Histoire de Yariafu [Partie]   Mer 29 Aoû 2007 - 0:32

Il faisait noir. Le ciel devait être couvert, car la lueur des étoiles ne parvenait pas à éclairer le scène. Elle était près du but, Yariafu le sentait. Ce parfum qui flottait dans l'air elle ne l'oublierais jamais, elle se l'était promis. Elle avançait en rampant, à l'aveuglette, guidée par son seul instinct et son nez. Ses genoux étaient écorchés, ses habits sales... invoquer des tofus aurait été plus rapide, mais elle ve devait pas se faire repérer. Non surtout pas. Ça y est!! Elle pouvait sentir la dureté du bois sous ses doigts. Elle se releva silencieusement, savoura l'instant en sachant que devant elle se tenait ce qu'elle avait si longtemps convoité. Mais, alors qu'elle allait quittere ce lieux, son trésor sous le bras, les lumières s'allumèrent. La soudaine luminosité aveugla Yariafu qui laissa tomber son bien. Le bois éclata en heurtant le sol et le précieux liquide s'étala par terre. Tek Abir se tenit en haut de l'escalier, nullement surpris et assez fière de son petit effet.

- Alors, Yaria, on essaye de me voler mes tonneaux et en plus, on les gaches? C'était de la bonne bière, tu sais, importée directement depuis le village bwork. Ça va te coûter cher!!
- Rooooh, alleeeez! Tu auras bien pitié d'une pauvre femme fauchée en lui offrant la chopine, nooon?

Elle ajouta à sa phrase un clin d'oeil diaboliquement persuasif, mais le Tavernier préfèrait les chopines aux jolies femmes et ne réagit pas.

- UNE CHOPINE!!!! C'est tout un tonneau!!!! Allez, rentre chez toi que je ne te voies plus.... ET PAYE MOI MON TONNEAU!! rajouta-t-il alors que notre héroïne se dirigeait vers la porte.
Elle accèlera le mouvement.

La course poursuite fut de courte durée, le tavernier n'étant guère endurant.
Yariafu se trouva un abri pour la nuit, simple, petit, mais suffisant. Quand elle tira sur elle sa couverture en laine de bouftou rose, elle pensa aux parole de Tek Abir...


"Chez elle....elle n'avait pas de "chez elle". Ses parents, elle n'en savait rien, elle ne se rappelait ni de leur visage, ni de leur voix. A Astrub, on disait qu'ils l'avaient jusute laissée là, à la taverne, et ne sont pas revenus la chercher. Après tout, ce n'était pas plus mal. Elle n'avait pas été malheureuse, son bouftou rose la suivait partout où elle allait, et, même si elle était complétement fauchée, elle arrivait à boirer et manger à sa faim. Tout le monde disait qu'elle était jolie, et que les vêtements qu'elle se confectionnait avec la laine de son bouftou lui allaient très bien. Où était le problème? Elle se sentait seule...C'était la raison qui l'avait poussé à traverser les plaines de Cania pour s'engager à la milice de Bonta, mais ça n'avait pas changé grand chose.
Elle était jeune et peu expérimentée, à l'époque... elle n'aimat pas ça, "l'expérience". Le principe même la révulsait, aller égorger quelques pauvres bêtes qui n'ont rien demandé juste pour en apprendre plus sur la vie était stupide. autant aller à la taverne du village. Ce qu'elle faisait, d'ailleur, au moins, y'a à boire et c'est meilleur que le pain dur que mangeait les aventuriers. Bref, elle avait pas mal déambulé dans les rues de Tutub à la recherche de compagnons quand un jeune Féca, qui n'était manifestement pas Astrubien, rien qu'à son accent très marqué, nommé Dante, Sir-Dante lui donna une adresse où elle pourrait trouvé ce qu'elle cherche.
VINDIOU!! c'étit pas tout près!! Elle avait marché des jous et des jours sous un soleil de plomb!!
Arrivée aux portes du Royaume de Jade, fatiguée, certes, mais heureuse de savoir qu'elle pourrait y trouver une taverne digne de ce nom, elle toca à la porte, déclina son identité Dofusienne, qui l'avait envoyé-pourquoi-blabla et attendit sagement l'arrivée du portier.
Quelle surprise quand elle apprit que le suzerain n'était autre que le Sir.

Elle abusa de la taverne, et finit par s'y plaire. Le bouftou rose était aux anges et ses tofus pouvaient courir librement. Elle remplit le formuliare de Demande de Citoyenneté Jadienne et attendit le verdict: Acceptée!
Elle se fit recruter dans la taverne où elle avait été abandonnée. Depuis ce jour, elle n'avait jamais cessé de donner tout ses biens au Royaume et avait lié de fortes amitiées. Malgré les dures réalitées auxquelles était confronté la guilde, comme le départ de très vieux membres ou encore la Peste, la Rage, elle ne l'abandonna pas et participa chaque fois à sa reconstruction.
Elle avait passé beaucoup de temps dans les profondeurs obscures de la bibliothèque et était parvenue à retracer l'Histoire du Royaume.

Mais le jour fatidique était arrivé. Elle n'avait rien pu faire. elle voyait encore dans son esprit le terrible tableau des ruines du Royaume.
une nouvelle vague de Jadiens était arrivée. Mais contrairement aux Anciens, qui cherchaient avant tout le bonheur et la quietude, ils cherchaient la puissance et la gloire. La bibliothèque, la taverne, ainsi que tout ce qui avait bercé le Royaume si longtemps a été détruit. Des centre de formation et d'entrainement avait été bâtis à leur place. Puis la guerre avait éclatée. Elle avait refusé de combattre et avait étée éxilée.
Un an plus tard, alors qque les guerres avaient cessé, elle revint là où se teait le Royaume. Il n'y avait plus que des ruines. La terre était brulée. Seule restait la frise qui racontait la guerre. On y voyait des soldats montés, arborant les couleurs du Royaume, en face d'eux, il y avait d'autres Cavaliers, portant diverses étendards. Puis la mélée, les Jadiens étaient submergés, certains se ralliaient aux forces adverses. Ensuite, le vide, rien, la mort....
Elle avait tracé à même le sol, en dessous de la frise, un gigantesque blason, et nota: Ici se tenait le Royaume de Jade, un Royaume Pour Tous.


Sur ses pensées, Yariafu s'endormit, les larmes aux yeux et le coeur lourd. Jamaisdepuis son exile elle n'avait juré fidélité à une autre guilde. Elle ne le fera surement jamais.

Quelques années plus tard, le bouftou rose mourut. Yariafu l'enterra sous les ruines du Royaume. La terre y était fertile, et elle y vit un signe: la renaissance du Royaume de Jade. De son sac, elle tira un petit blason en tissu. Elle l'épingla sur sa veste et invoqua un boufton rose.

-FIN-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'Histoire de Yariafu [Partie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Histoire de Feredoc - partie 3
» Conflits en Europe - Deuxieme partie du XIXeme Siecle
» Livre Premier - Partie II - Pré-Histoire
» [Univers] La partie de l'histoire BIONICLE que vous détestez le plus
» Red Dead redemption Mode histoire/coop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jade :: Les Parchemins du Royaume :: L'Encyclopédie historique-
Sauter vers: