PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Retour d'Ifreann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Le Retour d'Ifreann   Mer 6 Oct 2010 - 21:33

    Il était tard, très tard. Le Royaume, bien qu'endormi, resplendissait toujours sous la faible lumière de la Lune et des scintillantes étoiles du ciel noir. Les Bouftous roses, serrés les uns contre les autres, dormaient paisiblement aux alentours des portes de Jade, et il en était de même pour ces braves destriers qu'étaient les Dragodindes : debout, têtes vers le sol, les yeux fermés, le sommeil était venu les chercher depuis plusieurs heures déjà.

    Elle-aussi, était là depuis un bon petit moment déjà. Assise à l'Ombre, contre un arbre, toute l'après-midi, elle avait longuement réfléchi, en observant de son regard vague un bout de parchemin. En ce moment, c'est qu'elle en possédait beaucoup, de ces morceaux de parchemins. Et personne ne put savoir de quoi il s'agissait. Elle semblait y accorder, cependant, une énorme importance. C'est d'ailleurs ceci qui l'avait ramené ici, aujourd'hui…

    Ifreann décida qu’il était temps de faire quelque chose. Elle avait attendu des heures le moment opportun pour rentrer sans que personne ne la voit. Pas qu’elle était sur le point de commettre l’irréparable, simplement qu’elle ne voulait affronter personne pour le moment. C’était la logique d’Ifreann, et on ne peut pas vraiment comprendre, parfois, ce qui lui passe par la tête…

    Etrangement, les portes du Royaume étaient restées ouvertes. « Certainement que pour les voyageurs, ils ont laissé la Taverne ouverte », songea la jeune femme aux yeux rouges en remarquant que celle-ci était effectivement éclairée, lorsqu’elle passa à côté. Instinctivement, elle jeta un coup d’œil vers ses pieds – ou plus précisément ses mains : ce n’est plus un seul bout de parchemin qu’elle tenait maintenant, mais deux. L’un contenait une phrase écrite à la main, dont l’encre avait légèrement bavé, et l’autre était une carte salement faite : la carte du Royaume de Jade.

    Il est peut-être de vous éclairer sur le pourquoi du comment. Qu’est-ce qu’Ifreann fait ici après tout ce temps ? Pourquoi traine-t-elle seule dans les coins sombres de Jade la verte ? Mais surtout, qu’est-ce que dit cette phrase sur ce morceau de parchemin ? Et bien, pour tout vous expliquer, cette jeune âme errante n’a plus de but dans la vie. Et ce, depuis près de trois mois. Depuis qu’elle a été abandonnée par sa moitié, Kayna ; morte. Depuis que ses amis ont tous, petit à petit, disparus un à un. Mais aussi depuis que son unique amour a, lui-aussi, déserté cette contrée. Perdue, If’ s’est éloignée de la guilde qu’elle menait pendant un moment, entreprenant un voyage vers d’autres horizons, qui la ramena rapidement vers son lieu d’origine : Gisgoul. A son retour, elle remarqua que de nombreux membres de sa guilde étaient eux-aussi partis, et n’ayant pas assez de responsabilité pour la mener vers le sommet, elle confia son grade de meneuse à Shane, son ancien bras droit, et dans une folle idée de refaire sa vie, elle se plongea pendant des jours et des nuits dans la lecture du journal intime de Kayn. A la fin s’y trouvait une liste des choses à faire, et Ifreann constata avec regret que cette liste lui était destinée, et qu’elle ne s’en était jamais aperçue, sans quoi elle aurait pu sauver Kayna de la mort.

    Maintenant, sa vie se résumait à suivre les directives de cette liste, à ses risques et péril. Car lorsqu’on a tout perdu, on n’a plus peur de quoi que ce soit. Elle avait déjà réalisé certaines choses de cette liste, qu’elle avait soigneusement barrées lorsqu’elle parvint à les faire, comme, notamment, apprendre à lire, à améliorer son écriture, ou encore à mettre de l’ordre dans ses affaires… Oui, il y avait de tout, là-dedans, même des choses qu’Ifreann ne réussit pas à faire, comme garder la guilde en vie, par exemple. Mais elle n’était pas faite pour ces choses-là, et ça, Kayn l’aurait compris. Elle l’avait d’ailleurs compris, puisse que la note que tenait Ifreann dans ses mains était « Redevenir Jadienne ». Cette phrase-là avait fait sourire la jeune femme aux yeux rouges ; elle se rendait compte à quel point sa moitié la connaissait, et l’écriture de cette dernière la réconfortait un peu, comme si un souffle de Kayn était là, à ses côtés. Peut-être même qu’elle lui avait mis les larmes aux yeux. Car oui, Ifreann, depuis la mort de Kayna, s’était adoucie… Bon, elle était toujours violente et impulsive… Mais plus calme qu’avant. Nettement plus calme.

    Elle se trouvait maintenant face à un imposant bâtiment aux nombreuses fenêtres ; grâce à celles-ci, et aussi à la lumière de la Lune, on pouvait percevoir des vieilles tables et des chaises à l’intérieur, ainsi que des rayons où étaient disposés beaucoup de documents. Seul problème : à cette heure-ci de la nuit, il fallait s’en douter, c’était fermé. Ifreann lâcha une injure en voulant pousser la porte et en constatant qu’elle était verrouillée, et regarda tout autour d’elle. Rien à droite ? Rien à gauche ?... Elle replia sa cuisse contre son ventre et donna un coup violent dans cette même porte qui tomba dans un gros fracas.

    - Oups… -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Aubaine
Historien
Historien
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 23
Localisation : Devant une immeeeeeense marmite qui sent très bon.
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   Mar 12 Oct 2010 - 21:19

- Atten...

Trop tard, la porte venait de tomber brutalement au sol. Une jeune femme aux longs cheveux noirs restait immobile, stupéfaite. Ce genre d'incident n'était pas rare en Jade, mais depuis la fin de la malédiction, elle avait cru qu'ils n'arriveraient plus. De plus, l'ombre sur le seuil ne ressemblait à aucun des jadiens qui hantaient encore ces lieux... Un instant, la panique s'empara de la jeune femme. Une attaque ? On s'en prenait au royaume ? Mais elle reconnu bien vite la responsable de l'entrée fracassante.

- Kayn ! Oh, entre, je t'en pris... Ne t'en fait pas pour la porte, je demanderai à Arthas de la réparer. Je t'en pris, installe toi, je vais chercher... Il ne reste pas grand chose, mais je crois que toutes les brioches de Nachew n'ont pas encore été mangées. Je vais te les réchauffer... Elles ne sont plus de première fraicheur, mais tout de même excellentes.

Souriante et heureuse de cette visite, Aubaine pris le bras de la visiteuse et commença à l'entrainer avec douceur vers la table. Elle en écarta une chaise pour lui proposer de s'assoir, semblant incapable de s'arrêter de parler.

- Dommage que tu n'ai pas prévenu de ton arrivée... J'aurai préparé quelque chose de meilleur ! Notre cuisinier est absent ces derniers temps... Et il y a peu de visites alors la taverne est plutôt vide. Tu as de la chance que je sois passée faire le ménage, sinon tu serais restée à la porte.

*Jette un regard alarmée vers la dite porte.*

- Oh, pardon... Ce n'est pas ce que je voulais dire. Non non, vraiment ce n'est rien, trois clous et elle sera réparée ! Ne t'en occupe pas... Viens plutôt te restaurer. Tu as déjà mangé ou je te prépare un repas complet ? J'ai apporter de quoi faire une salade de cawotes et il y a toujours les salades d'Eolyse... Hum, il faudrait que je trouve de la viande pour accompagner le tout... Je vais voir dans le cellier, attend. Je crois qu'il reste aussi des cuisses de bouftou...

Pour cacher sa gène, la jeune femme se précipita vers la cuisine. Il y avait si longtemps... Et elle était heureuse de voir un peu de vie en Jade ! En plus, avec sa remarque sur la porte, elle risquait bien de vexer son amie !

Une fois à l'abri derrière la porte entrouverte d'où s'échappait les lueurs d'un feu, La jeune jadienne se mit en devoir de préparer un repas qui aurait nourrit un régiment Brakmarien entier. Après cinq bonnes minutes et quelque choc de casserole, elle revint dans la taverne, un chiffon sur le bras, et se mit à épousseter la table déjà impeccable en souriant à son invitée. Celle ci n'avait pas l'air d'une gaité incroyable, d'ailleurs...

- Je t'apporte de quoi manger dès que c'est près. Qu'est-ce qui t'amène ici ? Il y a longtemps...

*S'arrête, l'air plus très sûre d'elle.*

- Kayn ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brin-d-if.info/
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   Mer 13 Oct 2010 - 17:48

    Une bride de paroles parvint aux oreilles d'Ifreann lorsqu'alors la porte s'écrasa sur le sol, provoquant ce terrible bruit de bois éclaté. Sur ses gardes, elle recula d'un pas, le temps que la poussière relevée du sol se dissipe, et enfin, elle découvrit une personne qui lui semblait ni familière, ni inconnue, et qui, actuellement, faisait une drôle de tête. Ca, c'était sûr, elle l'avait déjà vu quelque part. Au Royaume, sûrement. Mais elle ne se souvenait plus très bien, Kayn ne lui avait laissé que des brides de sa mémoire, les plus importantes, les plus marquantes d'après If', mais, ... Peut-être que ça aurait été utile de se souvenir de qui se tenait en face d'elle, au moins pour savoir comment s'y prendre avec elle, sur le coup...

    Elle ne se rendit pas compte que la grimace d'Aubaine se transforma en un sourire éclatant. Peut-être même qu'on pouvait voir des petites étoiles dans les yeux de la jeune femme dans la Bibliothèque. Cependant, Ifreann émergea de ses pensées que lorsqu'elle sentit une main délicate lui attraper l'avant-bras ; elle eut immédiatement un reflex de recul qui se transforma en un tressaillement. Certes, elle se méfiait de tout le monde, mais pour une fois, elle allait faire une exception : elle était ici, au Royaume de Jade, et cette personne, qui semblait tout à fait inoffensive, ne semblait pas lui vouloir du mal, loin de là. Elle décida alors de se conduire calmement (ça lui permettait aussi d'être bien vue, en même temps), et la suivit sans broncher, restant tout de même un peu perplexe.

    La jeune femme lui désigna une chaise, près d'une grande table, où Ifreann s'assit délicatement (déjà qu'elle avait cassé la porte, il ne fallait pas non-plus qu'elle détruise la chaise), et elle écouta son interlocutrice lui raconter la raison de sa présence ici, mais aussi de sa joie, et comme elle, elle détourna aussi son regard vers la porte à terre.

    Aubaine a écrit:

    - Oh, pardon... Ce n'est pas ce que je voulais dire. Non non, vraiment ce n'est rien, trois clous et elle sera réparée ! Ne t'en occupe pas...

    Ifreann laissa s'échapper un sourire à la fois gêné et amusé : trois clous, ça n'allait pas suffire, sachant que cette pauvre porte était en morceaux... Mais elle ne la contredit pas, écouta la suite, tenta de placer quelques mots pour répondre, n'y parvint pas, et enfin, se retrouva toute seule, encore plus perplexe qu'avant.

    *Mais c'est qui celle-là ?!...*

    "Celle-là" revint à la charge auprès d'elle, et elle sembla, d'ailleurs, remarquer l'air absent d'If'. C'est vrai, elle l'était. Elle cherchait qui était son interlocutrice, mais surtout, elle cherchait maintenant la raison pour laquelle elle avait eu la folle idée de se présenter ici (de cette manière-là, en plus...).

    Aubaine a écrit:

    - Kayn ?...

    La réponse. C'est la seule chose qu'elle entendit de la phrase d'Aubaine, c'est la seule chose qui la fit vraiment réagir. D'ailleurs, comment réagir ? Comment annoncer que Kayn était morte, et que son corps était resté en vie, habité par quelqu'un d'autre ? Ifreann mit du temps avant de lever ses yeux, rouges, et de les plonger dans ceux de son interlocutrice. Sa voix s'était faite petite, légèrement tremblante.

    - Pas vraiment ... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Aubaine
Historien
Historien
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 23
Localisation : Devant une immeeeeeense marmite qui sent très bon.
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   Mer 13 Oct 2010 - 22:13

Aubaine détaillait Kayn avec circonspection. Pas de doute, elle avait changé. Elle n'avait jamais était une compagne d'une joie effervescente comme Eolyse, mais son attitude était vraiment étrange pour le coup. Qu'entendait elle par "pas vraiment" ? Elle devait être épuisée pour se renfermer à ce point sur elle même. Ou alors elle avait un problème plus sérieux. Si la jeune osamodette avait pensé pouvoir lui venir en aide, elle n'aurait pas hésiter... Mais sa visiteuse semblait avoir surtout besoin de tranquillité.

- Je parle trop... Je... Je vais finir de préparer à manger. Veux tu une chambre pour passer la nuit ici ? Tu sembles épuisée.

Bien sûr qu'il y avait autre chose, mais Aubaine n'avait pas pour habitude de forcer les gens à parler contre leur grès. Elle s'exprimerait quand elle y serait prête. Restant à l'écoute, elle s'en retourna vers la cuisine pour rapporter un bon repas à sa protégée qui n'avait d'ailleurs rien demandé. Rapidement, elle mit le couvert en silence cette fois ci et posa un grand plat de cuisse de bouftou au légumes au milieu de la table. Souvent, elle lançait des regard discrets à son amie, prête à répondre si elle se décidait enfin.

- Ce n'est pas de la grande cuisine, mais au moins tu auras le ventre plein... Je te prépare une chambre ?

Le doux fumet qui s'élevait du plat démentait largement cette affirmation, pourtant Aubaine semblait parfaitement sincère. Elle offrit un petit sourire encourageant à la jeune femme, n'attendant que sa réponse pour se remettre à l'ouvrage. Rester sans rien faire la mettait très vite mal à l'aise... Ce n'était pas pour rien qu'elle était si prompte à proposer le git et le couvert. Elle craignait tant de poser une question gènante à son amie... Celle ci n'avait vraiment pas l'air d'humeur à communiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brin-d-if.info/
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   Mer 20 Oct 2010 - 18:23

Spoiler:
 


    Aubaine tentait de voir à travers elle depuis un moment, et elle le sentait. Elle sentait son regard brûlant sur elle, son regard suppliant, son regard confiant. Kayn aurait craqué, elle, elle lui aurait parlé, vu qu'Aubaine lui en donnait l'occasion. Mais Ifreann n'était pas Kayn. Elle détestait même être regardée ainsi, fixement. Cependant, elle le savait très bien, ça n'avait rien de méchant. C'était l'une des choses qu'elle avait réussi à accepter, après la mort de Kayn. Enfin, une nouvelle question :

    Aubaine a écrit:

    - Je parle trop... Je... Je vais finir de préparer à manger. Veux tu une chambre pour passer la nuit ici ? Tu sembles épuisée.

    La jeune femme aux yeux rouges ne put s'empêcher s'esquisser un sourire : elle aurait voulu approuver, lui dire qu'effectivement, elle parlait trop, mais une fois de plus, elle se retint. Passer une nuit ici ? Son regard se détourna vers l'horloge, un peu plus loin, au fond de la pièce : une heure du matin, bientôt.

    - Euh... Ben vu l'heure, ouais, j'veux bien. -

    Elle passa, bien entendu, outre la dernière remarque d'Aubaine, à laquelle elle ne jugea pas utile de répondre. Elle l'apprendrait bien un jour, tôt ou tard, par elle ou par quelqu'un d'autre. De toute manière, Nachew était déjà au courant de la nouvelle (plus si nouvelle que ça d'ailleurs). Aujourd'hui, Kayn n'était qu'un souvenir : on ne l'avait peut-être pas entièrement oublié, mais on s'était remis de son absence. Ifreann étant là pour la remplacer, en quelque sorte...

    Aubaine avait à nouveau disparu. Une odeur de viande fraîchement cuite parvint aux narines de la visiteuse, provoquant un grognement de son ventre : elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle avait faim, alors que d'habitude, lorsque cela lui prenait, elle se précipitait tout de suite dans des Tavernes ou même, parfois, lorsqu'il le fallait, elle allait chasser, mangeant crue ses proies. Cette viande-là, rien qu'à son odeur, s'avérait être bonne et bien préparée ; enfin quelque chose qui allait lui remplir le ventre pour de longues heures. Le plat arriva alors : une énorme cuisse avec de bons morceaux grillés. Ifreann retint un filet de bave, mais aussi son instinct animal qui faillit la pousser à sauter sur la viande et la dévorer. Sa pupille s'était rétrécie, ne formant qu'un petit point noir dans ses yeux rouges étincelants.

    Aubaine a écrit:

    - Ce n'est pas de la grande cuisine, mais au moins tu auras le ventre plein... Je te prépare une chambre ?

    Elle admira longuement la nourriture posée devant elle en se léchant les lèvres, effleurant du bout des doigts les couverts que venait de mettre Aubaine, puis elle leva les yeux vers cette dernière afin de lui répondre (se rendant compte qu'elle avait parlé dans le vide tout à l'heure) :

    - Euh... Ouais. Merci pour l'plat, ça a l'air top. -

    Et sur ces mots, elle prit avec ses mains la cuisse de bouftou, déchira la chaire avec ses dents relativement pointues, oubliant instantanément qu'elle avait des couverts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Aubaine
Historien
Historien
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 23
Localisation : Devant une immeeeeeense marmite qui sent très bon.
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   Mer 20 Oct 2010 - 22:29

Aubaine sourit avec indulgence. Elle était ravie que son invité prenne un tel plaisir à manger son plat. Quant à sa manière de manger, quelle importance ? Elle avait vu bien pire avec certains gamins qui n'avait jamais du avoir la moindre éducation. Les couverts n'étaient qu'un moyen de ne pas s'en mettre plein les mains, ensuite, si elle se fichait d'avoir des mains graisseuse, il y aurait moins de vaisselle. Quoique... Elle mangeait vraiment comme un porkass et il y avait de la sauce partout. Il faudrait tout relaver, voir lui donner des vêtements propres.

Un peu perdue dans ses réflexions un peu terre à terre, elle sortit discrètement de la taverne pour aller préparer un lit dans une maison vide du royaume. Elles ne manquaient pas, malheureusement. Le jeune femme prépara un petit coin propre et confortable, puis passa chez elle chercher quelques pâtisseries à laisser sur la table. Elle y déposa aussi une fiole d'eau et une tablette de chocolat, puis se mit à la préparation du feu. La maisonnette n'avait pas été chauffée depuis longtemps et il faisait plutôt humide. Elle ne pouvait pas y faire dormir une invitée sans y remédier. Enfin, elle ramena quelques sceaux d'eau du puits et en fit bouillir la moitié dans une grande marmite de fonte oubliée depuis des mois dans l'âtre. Elle finit par dénicher une grande cuve de bois ou elle mélangea eau froide et eau chaude pour faire un bain. Enfin, elle revint à la taverne.

Elle travaillait vite mais Kayn avait tout de même largement finit son repas, d'autant plus qu'elle mangeait rapidement. Aubaine lui sourit à nouveau et entrepris de débarrasser la table sans un mot. Sa joie à l'arrivée de son amies avait très vite fait place à sa retenue habituelle, vu les réactions étranges de la jeune femme. Après avoir un peu tournoyer dans la taverne, elle vint la chercher, une serviette sur le bras et du savon dans l'autre main.


- Je me suis dit que tu auras peut être envie d'un bain ? Suis moi, je vais te montrer ta chambre.

Sans lui laisser trop le loisir de répondre, elle l'entraina vers la maisonnette. Son expérience auprès des gamins lui avait aussi appris qu'il ne vaut mieux pas se lancer dans une discussion sur les condition sanitaire, et elle appliquait souvent ce principe aux adultes. Elle fit entrer son invité dans une salle bien propre et coquettement chauffée, où trônait une grande bassine fumante. Un chat-chat errant était affalé sur le lit, ayant apparemment trouvé l'endroit à son gout et Aubaine du le chasser vers la taverne avec un soupire résigné. Comme elle le nourrissait quand il y avait des restes, il se sentait chez lui.

- Je t'ai laissé de quoi manger si tu as faim cette nuit... Comme tu semblais affamée. As tu besoin d'autre chose ? Comme il est tard,j nous parlerons plutôt demain de ce qui t'amène ici, je vais te laisser te reposer.

Sur le seuil de la porte, la jeune Osamodette attendait patiemment que Kayn la congédie ou lui demande de rester. Quelque soit son choix, elle ne chercherait pas à s'imposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brin-d-if.info/
Kayna
Jadien
Jadien
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 23
Localisation : Bonta
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   Mar 26 Oct 2010 - 18:06

    Ifreann, comme à son habitude, ne pouvait s'intéresser qu'à une seule chose à la fois. Et cette chose, actuellement, c'était bien sûr la nourriture très délicieuse que lui avait préparé Aubaine. Elle ne vit d'ailleurs pas s'éclipser cette dernière, lancée dans ses "miam" et ses "slurp" qui en disait long sur son avis sur la cuisine. C'est lorsqu'elle eut fini entièrement son assiette qu'elle regarda autour d'elle (le contour de la bouche tâché de sauce) avec un air étonné.

    *Dis donc, c'qu'elle est rapide...*

    Et à peine elle eut pensé cette phrase que l'Osamodette revenait, transportant avec elle... Ses pires ennemis ! Une lueur effrayée passa rapidement dans les yeux d'If' qui entrouvrit la bouche sans ne savoir que répondre. Elle n'allait tout de même pas lui sortir qu'elle avait peur de l'eau, qu'elle avait manqué de se noyer plusieurs fois et qu'elle évitait au maximum de prendre des bains (ne vous posez pas plus de questions, hein...) ?... Elle se contenta alors de ravaler sa salive, et, se voyant obligée de suivre Aubaine, elle marcha lentement, cherchant à montrer (sans trop le montrer à la fois) qu'elle n'était pas tout à fait d'accord avec l'idée d'un éventuel bain.

    Plus elle s'approchait de la maison où allait avoir lieu ce massacre, plus la boule dans son ventre grossissait (à un point même qu'on put entendre son ventre grogner). Cependant, lorsqu'Aubaine ouvrit la porte de la pièce et qu'elle y découvrit la bassine fumante, le lit accueillant, le feu chaleureux et surtout le chocolat disposé sur la table de chevet, Ifreann se sentit d'un seul coup décontractée, comme chez elle. Elle trouva dans cette pièce immédiatement son aise, à un tel point qu'elle enleva ses vêtements sans gêne (pendant que l'Osamodette chassait le chacha) et qu'elle se glissa dans le bain chaud avec un soupir d'aisance (c'est là toute la psychologie compliquée de cette jeune femme... Le paradoxe). Elle posa sa tête en arrière et s'agrippa tout de même aux bords de la cuve (pour ne pas glisser).

    De nouvelles questions l'assaillirent, qu'elle effaça momentanément pour profiter de cet instant. Aubaine lui parla à nouveau, ayant apparemment fini avec son affaire de chacha errant.

    Aubaine a écrit:

    - Je t'ai laissé de quoi manger si tu as faim cette nuit... Comme tu semblais affamée. As tu besoin d'autre chose ? Comme il est tard, nous parlerons plutôt demain de ce qui t'amène ici, je vais te laisser te reposer.

    Ah oui... Ce qui l'amenait ici. Avec cet accueil fabuleux, elle avait totalement oublié son but principal. Elle redressa la tête, la détourna vers Aubaine et lui décrocha un sourire qui dévoilait ses dents étonnamment pointues :

    - Non, ça ira, t'as d'jà fait beaucoup, merci. -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poison-prince.forumactif.com
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   Mar 26 Oct 2010 - 18:53

[HRP] Oki, je déplace ça dans "La vie de la taverne".

Ravie de te croiser par ici, je ferai intervenir Nach si j'en ai l'occasion et si je suis un peu plus disponible. :p

PS : Je sais que les habitudes sont tenaces, mais attention aux "règles" d'expression du fofo ! L'italique sert notamment à la narration par chez nous. ;) [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Retour d'Ifreann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Retour d'Ifreann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jade :: La Contrée de Jade :: La Barbiche du Bwork :: La vie de la taverne-
Sauter vers: