PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Limbe Ehilbars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Limbe Ehilbars   Dim 9 Mai 2010 - 15:02

Enfin, j'y suis arrivée. Mais je n'ai pas le temps de me reposer, je commence sans attendre à arpenter les pièces. Je dois la trouver, ma sœur, et vite. Ma mère m'a indiqué où elle se trouve pour que j'ai un refuge de plus. Il faut au moins que je fasse sa connaissance avant de repartir, mais si je tarde trop, Lauranna va s'inquiéter et j'aurai des ennuis. Je ne préfère pas la monter contre moi et ce serait injuste, elle a déjà tant fait pour m'aider. En plus, j'ai besoin du refuge de sa ville aussi. Plus j'aurai d'endroits où me cacher, mieux ce sera... Je suis encore loin d'avoir l'endurance d'une adulte, ou les capacités de combat, alors je vais devoir me cacher. Heureusement que la pièce était déserte quand je suis arrivée, sinon ses occupants auraient fait une drôle de tête. Je ne sais même pas exactement où je suis mais j'ouvre une fenêtre et me laisse tomber à l'extérieur sans attendre. Trouver l'arbre maintenant, car la maison de ma sœur s'y trouve. Mais je suis un peu perdue ici... Si seulement ma mère avait eu le temps de mieux m'expliquer ! Je dois questionner les gens pour m'y retrouver, mais je n'ose pas... A qui puis-je faire confiance ? Lesquels vont comprendre qui je suis ? Finalement, je trouve des enfants de mon âge et leur demande mon chemin.

J'ai eu de la chance, ils m'ont indiqué la bonne route et n'ont pas semblé surpris par ma question. Le grand arbre qui porte des maisons entre ses branches doit être connu... Mais il m'a fallu longtemps pour trouver la maison de ma sœur. Enfin, j'y suis. Je frappe à la porte et attend de voir cet étrange membre de ma famille, celle qui a choisi de s'isoler. Un gamin m'ouvre à la place d'Aubaine. Je ne pensais pas qu'elle avait des enfants. Impossible d'ailleurs, elle est trop jeune selon les dires de ma mère et ce môme a presque mon âge.

- Aubaine est ici ?

- J'vais la chercher ! Aubainnnnee !

L'enfant file dans la maison en laissant la porte ouverte. Ma sœur n'a t-elle aucune notion de la plus élémentaire des prudence ? Encore un marmot incapable de se défendre à tous les coup. Je glisse ma main vers la dague cachée dans mes vêtements et me colle dos à la cloison pour surveiller en attendant qu'elle n'arrive. Peut être que j'en fait trop, mais je ne tiens pas à avoir des ennuis. J'en ai déjà bien assez... Enfin, elle arrive, même pas armée et apparemment pas surprise du tout par ma visite. Elle ne doit pas savoir qui je suis, pourtant, alors pourquoi ne se méfie t-elle pas un minimum ? Je me glisse à l'intérieur et l'observe. Je commence à comprendre pourquoi ma famille n'a pas cherché à la faire revenir, elle en leur aurait servi à rien. A cet instant, je décide de ne pas la mettre au courant, de me présenter simplement pour ce que je suis en gardant pour moi mes craintes et les dangers qui me guettent. Elle n'a pas besoin de savoir et Absence semble penser qu'elle m'acceptera bien... Autant essayer.

- Bonjour, j'suis ta petite sœur.

Elle devra se contenter de cette fonction... Oui, je ne suis que sa petite sœur ici, rien de plus. Il vaut mieux que je ressemble à une enfant normal, mais chaque fois que j'ai essayé de me cacher, les adultes m'ont repairer. Je ne sais pas agir comme les autres gamins, je ne les comprends pas. Et ce serait dangereux en plus. Le sourire d'Aubaine a disparu quand je lui ai dit qui je suis. Normal, si elle a fuit notre famille, elle ne doit pas la porter dans son cœur. Ma mère doit avoir tort, elle va simplement me mettre dehors pour préserver sa petite vie tranquille... Mais non, je n'ai pas le temps de ressortir qu'elle vient vers moi, l'air inquiète.

- Attend ! Entre enfin, tu ne vas pas repartir avant que j'ai le temps de te parler quand même... Tu dois bien avoir une raison d'être venue ici, non ? C'est maman qui t'a envoyé ? Qu'est ce qui s'est passé ? Je n'étais même pas au courant de ton existence... Heu, attend... Je vais préparer le gouté pour les enfant et on va aller parler au calme dans la chambre... Viens avec moi.

J'avais tort, le sort de ma famille semble lui importer au moins un peu. Du moins ai-je cette impression après ce qu'elle m'a dit, mais elle s'effrite très vite quand nous pouvons enfin parler librement. Les gamins sont tous allés manger des sucreries, et j'ai juste pris une sucette. Ici aussi ils en ont apparemment, et elles sont encore meilleures que celles du docteur Stephen. Je n'ai pas dit un mot de plus avant que ma sœur ferme la porte. Enfin, elle me propose une chaise comme si elle me pensait incapable de tenir sur mes jambes. Je suis fatiguée, mais pas à ce point... Pourtant j'accepte l'invitation car il me semble qu'un enfant normal l'aurait accepté. Je fixe Aubaine de mes yeux d'un bleus pâle et glacé avant de m'adresser à elle. Elle me ressemble beaucoup, mais mon regard est très différent de celui de mes sœurs, ma mère m'en a fait la remarque. Elles, ont des yeux verts, d'une couleur chaude et vivante alors que les mieux sont très pâle... Bien plus doux si on ne fait pas attention à la dureté que j'y met. Mais Aubaine le voit, ce reflet de mon passé. Elle a vécu assez longtemps chez les notre pour la reconnaitre.

- Il ne s'est rien passé de grave. Rien qui te concerne en tous cas. Je voudrais juste venir te voir de temps en temps si tu veux bien parce que je ne peux pas rentrer chez nous. Trop dangereux, notre mère ne veut pas.

Pourquoi semble t-elle peinée ? Je n'ai rien dit de triste et elle voit bien que je n'ai même pas été blessée récemment. Enfin, ma jambe me fait encore un peu mal mais la fracture est bien guérit et j'ai fait attention de ne pas laisser apparaitre cet handicap passager dans mes mouvements. Mais elle a aussi reçu un entrainement alors peut être qu'elle l'a vu. En tous cas, elle n'en fait pas part.

- Tu peux rester aussi longtemps que tu voudras, petite sœur... Si tu veux venir vivre avec moi, tu seras toujours la bienvenue. Tu as un prénom ?

- Non, mais tu peux m'appeler Limbe.

Au moins, elle se souvient des règles de la famille. Mais je sais bien ce qu'elle essaie de faire ! Elle veut que j'abandonne les miens pour devenir comme elle. Jamais, je ne veux pas. Absence m'a dit qu'elle a beaucoup souffert dans sa jeunesse, autant que moi, mais je ne suis pas comme elle. Pourtant, je ne peux pas refuser sa proposition même si je ne compte pas rester avec elle tous le temps. J'ai besoin de ce refuge et si elle crois pouvoir me sauver de l'avenir qu'on me réserve, grand bien lui fasse, moi je l'ai pleinement accepté. Je continuerai mon entrainement... Je n'ai pas besoin du maître de ma famille, j'en ai trouvé d'autre. Maintenant que le chef de famille est rassuré sur mes dessins, il me laissera apprendre seule. Il n'a pas le choix vu ce qui se passe de toute façon.



Aubaine veut me voir m'intégrer ici... Elle s'inquiète de ne jamais me voir jouer, que je m'éloigne toujours des autres enfants et que je passe beaucoup de temps à la bibliothèque. Je sais qu'elle a peur quand je pars, mais il va bien falloir qu'elle comprenne que je peux me débrouiller seule. Je n'ai que huit ans, mais je ne peux pas me reposer sur les adultes. Il y en a déjà bien trop qui m'aident. Enfin, si il est hors de question que je joue à la guerre avec des mômes que je pourrais tuer en un quart de seconde, je peux toujours me rapprocher du royaume qu'elle aime tant. Une cachette de plus... Pourquoi pas ? Mais là encore, je sais que je n'ai pas intérêt à dire vraiment qui je suis. La petite sœur d'Aubaine, N'est-ce pas suffisant ? De toute façon ils ne sauront rien d'autre, ils n'en ont pas besoin. Je ne pense pas les mettre vraiment en danger, il ne seront qu'une communoté de plus dans laquelle je pourrai me cacher si ils m'acceptent. Assise seule dans la chambre, je rédige une lettre comme Aubaine me l'a demandé. Elle a l'air vraiment ravie de ma décision... Tant mieux pour elle.


Limbe a écrit a écrit:
Membres du royaume de Jade,

Je vous écris pour demander à intégrer vos rangs. Je suis la petite sœur d'Aubaine et je vis actuellement avec elle assez souvent. Elle m'a beaucoup parlé du royaume pendant mon séjour. Je n'ai que huit ans et je ne sais pas si je pourrai beaucoup vous aider, mais je souhaite venir avant tout parce que ma sœur y est. Je connais peu de monde ici et je ne préfère pas me rapprocher d'une compagnie totalement inconnue, mais Aubaine s'inquiète que je sois solitaire et je ne veux pas lui causer de soucis.

Espérant que ma requête sera acceptée,

Limbe.

Ma lettre est courte, simple, un peu sèche... Au moins Aubaine ne pourra pas me reprocher de ne pas avoir essayer. Je n'ai pas envie de chercher de faux arguments, pas plus que je ne veux leur dire toute la vérité. Elle n'a rien de honteux mais le secret est mon meilleur allié. Je prends simplement la direction de la taverne de Jade, puisqu'il parait que les membres s'y réunissent souvent. J'entre en silence, lettre toujours à la main, et observe les lieux. Si il n'y a personne, j'irai simplement déposer la lettre sur le buffet. Ils n'auront qu'à joindre Aubaine si ils veulent me contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArThAs
Ancetre
Ancetre
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 31
Localisation : Pas si loin que ca...
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 14 Mai 2010 - 19:31

Il faisait beau, il faisait chaud, tout semblait calme au Royaume.. Le soleil brillait, les pious chantaient et les tofus ganbadaient.

Mais ce calme n’était qu’apparent…

La taverne était curieusement animée ... les tables étaient écartées sur les côtés et un petit pot se trouvait d'un côté de la pièce.

De l'autre côté.... une ligne blanche tracée sur le sol... et derrière elle se trouvait Nachew et Primo, assis sur une table.. Eolyse, Arthy et Arthas !

Un tas de graine de sésame se trouvait également prêt de la ligne... dans une bassine pleine à ras bord.

C’était au tour d’Eolyse de lancer ! Elle n’avait pas encore raté une seule fois ainsi Arthy qui avait aussi réussi cette prouesse. Elle s’approcha de la ligne, attrapa une graine et la lance… en plein dans le pot !

Ce fut alors le tour d’Arthas de lancer. Il s’approcha tandis que Eolyse s’éloigna tout guillerette.

Il agrippa alors une graine et allait la lancer en direction du pot lorsque par on ne sait quel hasard des dieux, quelques graines tombèrent en silence de la bassine et allèrent se glisser sous le pied du sacrieur lorsqu’il allait tenter sa chance.

Il s’étala alors contre la bassine qui se vida en direction de la porte de la taverne qui s'entrouvrait.


[HRP]

Oui je suis une patate... *se prépare à recevoir les coups de fouet*

Et oui ! j'ai demandé aux personnes cités leur autorisation.

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mar 18 Mai 2010 - 22:16

Des graines coulent vers la porte et je l'ouvre toute grande en sautant sur le coté. Ils gâchent la nourriture, en ont ils trop ? Mais plus rien ne m'étonne depuis bien longtemps... Pourtant, je ne suis pas bien vieille, mais du haut de mes huit ans, j'en ai vu des choses. Je détaille la scène en silence, sans doute bien trop froidement pour une fillette de mon âge. Il faudra qu'il s'habituent à ce regard si ils m'acceptent ici... Ma sœur dit que mes yeux sont trop froids et que je fais peur aux autres enfants pour cette raison, mais on m'a trop appris à ne pas montrer ce que je pense pour que j'en perde l'habitude du jour au lendemain. Je suis assassin, pas actrice.

Ils semblent plutôt en train de jouer, comme les gamins d'Aubaine. Pourtant ils sont adultes... J'ai parfois du mal à comprendre ces sociétés si différentes de celle où j'ai grandit... Ici, les adultes ne me semblent pas si différents des enfants à part par leur taille, leur musculature et leur expérience. Au moins, ils ne semblent pas agressifs... Je saute par dessus cette moisson d'auberge pour entrer et reste près du mur, comme si je m'attendais à être attaquer. Au moins, la cloison protégera mes arrières si nécessaire. Ma sœur a dit que je ne risquais rien ici, mais les manies sont difficiles à perdre. Surtout quand on en a encore besoin pour survivre.

- Bonjour, j'suis la petite sœur d'Aubaine.

Ma voix est ferme et assurée, seul le son reste enfantin. Je fais un petit signe de tête pour saluer et ignore totalement la gaffe d'Arthas. Je ne suis pas folle, je ne m'opposerai pas aux adultes. Qui sait si il ne risque pas de se vexer d'une remarque ? Alors je fait comme si je n'avais rien vu, simplement, et je me présente. Autant tout dire de suite, les longues conversations et les tendre amitiés ne sont pas mon fort. Je ne sais tout simplement pas faire... Lauranna me faisait même peur avec ses accès d'empathie et je n'ai aucune envie de me retrouver à nouveau dans cette désagréable situation. Déjà qu'avec Aubaine ce n'est pas facile tous les jours...

- Elle m'a parlé du royaume de Jade... Vous en faites bien partie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mer 19 Mai 2010 - 15:23

Perchée sur une table et confortablement installée dans les bras de Primo, la Sacrieuse à la peau dorée observa avec admiration Eolyse qui était particulièrement douée.
Bien que pratiquant le lancer de couteau, il faut croire que Nachew était surtout bonne à faire la cible puisqu'elle se trouvait être plutôt nulle pour sa part au jeu qu'ils étaient entrain de mener ensemble.

Toutefois, cette activité demeurait très plaisante et la demoiselle aux cheveux pourpres ne reteint pas ses éclats de rire lorsqu'Arthas s'échoua sur la bassine de graines !


*lance joyeusement*
Ouais ! En plein dans le mile Arthou !
T'es au moins aussi fort que moi !


Fixant son ami au sol, elle n'avait pas entendu la fillette rentrer et ce n'est que lorsqu'elle prit la parole qu'elle l'a remarqua.

*porte son regard vers la source de cette petite voix pourtant assez dure*
Oh salut toi !
*sourit, se tenant encore les côtes*
On est bien du Royaume de Jade oui !

Prenant la méfiance automatique de Limbe pour de la crainte, Nachew se voulu rassurante.

Fait pas gaffe au désordre ce n'est rien, approche donc !
C'est quoi ton p'tit nom mam'selle la sœurette d'Aubaine ?


Dernière édition par Nachew le Mer 2 Juin 2010 - 16:11, édité 1 fois (Raison : Fautes ! D8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mer 2 Juin 2010 - 12:05

Elle n'a rien de menaçant... Pas plus qu'aucune des personnes ici présente. Rien d'étonnant quand je vois le caractère de ma sœur, je l'imagine mal côtoyer des êtres dangereux. Enfin, elle serait tout de même capable de me maîtriser si elle le voulait, je n'en doute pas, mais l'atmosphère ne semble pas à la tension et au combat. Je m'avance prudemment et toujours sans le moindre sourire. J'ai bien vu que les gamins de mon âge avaient souvent le sourire facile... Peut être devrais-je en faire autant même si ce ne serait que mensonge. Cette expression indique de la joie ou de la gêne et je ne ressens aucun de ces deux sentiments. Plutôt que de forcer un sourire que je ne ressens pas, je me contente de hocher la tête, signe que j'accepte l'ordre de la jeune femme, et je m'approche de quelques pas. Pas trop pourtant, je ne fais que me rapprocher un peu de la convention sociale qui veut qu'on ne discute pas des deux coins opposés de la pièce, mais je n'en ai pas pour autant éloigné ma main de la dague cachée sous mes vêtements. Ce n'est pas une menace, juste une assurance.

- Vous pouvez m'appeler Limbe.


J'ai choisi cette tournure de phrase à dessin, leur donnant ce que je ne considère pas vraiment comme mon nom. De toute façon, il faudra bien qu'ils s'en contentent car je n'ai rien d'autre à leur offrir. Peut être ce mot deviendra t-il vraiment mon prénom plus tard, mais pas encore. Je dois terminer mon apprentissage avant. Après avoir à nouveau analysé la scène, je m'avance d'un pas décidé vers le petit groupe et lève la tête vers la femme, bien plus grande que moi d'autant plus qu'elle est assise sur la table, qui m'a parlé. Je lui tends une lettre proprement pliée sans pour autant la lâcher. Il me manque une réponse avant de la lui laisser.

- Aubaine m'a dit qu'le protocole voulait qu'on s'présente, de préférence par une lettre, pour entrer dans l'royaume. C'vous qui devez récupérer le courrier ?

Mes yeux bleus pâle la fixe avec intensité, avec un sérieux à la limite du gênant. Je me rends bien compte que j'ai sans doute été un peu trop directe, mais je ne voyais pas comment réagir autrement. Les conversations amicales sont loin d'être mon fort et je n'ai pas de temps à perdre à en apprendre les normes pour le moment. Une fois de plus, il mettront sans doute ce manque de finesse sur le compte de mon âge et ils auront en grande partie raison. A vrai dire, ce qu'ils pensent m'est plutôt égale tant qu'ils ne deviennent pas mes secrets par mon comportement. Verra t-elle que j'ai tendu la main gauche pour lui laisser la lettre, gardant la droite près de l'ourlet de ma chemise ? J'aurais presque aussi bien pu me défendre de la main gauche en fait... Encore une erreur, il aurait été plus discret de faire le contraire afin qu'elle en se doute de rien. Un simple détail, mais il pourrait me coûter la vie en d'autres circonstances. Trop tard, changer de main serait stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mer 2 Juin 2010 - 18:08

Nachew regarda la fillette s'approcher. Décidément, les sourires étaient difficiles à obtenir dans cette famille ! Aubaine avait fait preuve de beaucoup de timidité à son arrivée, Poésie était une vraie boule de nerfs et voila que ce petit bout de fille paraissait plutôt crispé.

Mais peu importe, le principal était de renseigner cette demoiselle qui lui tendait à présent fermement une lettre.


*est un peu surprise par le sérieux de sa requête*
Euh et bien, oui... oui, on s'occupe tous du courrier !
En ce moment tu ne trouveras pas beaucoup d'autre Jadiens par ici.


*avance son bras aux marbrures rougeâtres et saisit la lettre, attendant que Limbe la lâche*

La bavarde Sacrieuse avait envie de dire tant de chose, pour présenter ses amis, pour prendre des nouvelles d'Aubaine ou ne serait-ce que pour décontracter la jeune Limbe, mais bizarrement, elle s'en tint à ces paroles.
Ses yeux entièrement blancs scrutaient ceux de la gamine.
Ces regards lui apprenaient en principe beaucoup sur l'état émotionnel de ses interlocuteurs, mais là, il y avait quelque chose d'étrange... Nachew avait l'impression de se heurter à une paroi, comme si une pellicule de verre l'empêchait de voir à travers la fillette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mer 2 Juin 2010 - 20:35

Je détaille toujours la dame devant moi et finit par lâcher la lettre après une légère hésitation. Ma question semble la surprendre et je ne vois pas pourquoi. N'est il pas normal de demander qui est apte à recevoir le courrier avant de confier une lettre au premier venu ? J'ai du mal à comprendre son expression avec ces yeux parfaitement blancs, mais elle n'a pas l'air à son aise en ma présence. Je renforce encore cette barrière que j'ai toujours dressé autour de moi pour tenir les autres à l'écart. J'ai l'impression désagréable qu'elle veut me sonder, j'ai horreur d'être observé ainsi, comme si on cherchait à deviner mes pensées. Je ne lui en veut pas, sa réaction est tout ce qu'il y a de plus logique, mais je suis bien décidé à ne rien lui montrer.

- Alors je vous laisse lire.

Je regarde les autres visages rapidement, vérifiant qu'ils ne recèlent aucune menace. Non que je me sente en danger en ces lieux, mais j'ai depuis toujours appris à ne jamais être en confiance. Ma sœur a eu du mal à s'y habituer d'ailleurs... Mais une autre question m'ennuie un peu. Pourquoi est-ce les seuls jadiens que j'ai des chances de rencontrer ? Ce royaume a t-il si peu de sujets ? Mais j'attends patiemment qu'elle lise la lettre avant de poser la question. Je ne tiens pas à ce qu'on me croit mal élevée. Déjà que je ne connais pas les conventions sociales de ces lieux... Quand elle relève les yeux de ma lettre, je reprends la parole avec ce même sérieux sans bornes.

- Pourquoi vous êtes si peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Jeu 3 Juin 2010 - 12:44

La Sacrieuse ramena la lettre vers elle, la positionnant de façon à ce que Primo puisse la lire par-dessus son épaule.
Elle fut impressionnée par le côté solennel de la demande, particulièrement lorsqu'elle découvrit l'âge exact de la petite.

Après s'être assurée que son compagnon ait bien terminé de lire, la jeune femme fit passer la lettre à Eolyse tout en reportant son attention sur Limbe. Alors qu'elle s'apprêta à l'interroger, celle-ci la devança.


Oh, je crois qu'il y a deux principales raisons expliquant notre nombre amoindri.

*se passe une main dans le cou*

Tout d'abord, certains Jadiens ne trouvent plus le temps de passer au Royaume, ayant trop à faire dans leur vie de tous les jours.
C'est par exemple le cas de ta sœur il me semble. Tu as de ses nouvelles ? Elle va bien ?


Nachew n'était pas pressée de passer au deuxième point, elle en profita donc pour prendre des nouvelles d'Aubaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Jeu 3 Juin 2010 - 14:25

Apparemment, les décisions se prennent en communoté ici. Je note simplement ce point sans trop m'y attarder. Je ne suis pas habituée à ce genre de protocoles, mais si le royaume fonctionne ainsi... Pourquoi pas ? Il doit quand même y avoir des sorte de chefs spirituels, suivit par la plupart. Il faudra que je les repaire rapidement si je veux savoir à qui m'adresser, mais je crois en avoir déjà trouver une. Cette femme qui m'a parlé, je doute qu'elle n'ait pas une certaine importance dans le royaume, ne serait-ce parce que les autres la laissent prendre en main une inconnue comme moi. Je peux me tromper bien sûre... Je ne connais pas encore assez bien les normes sociales pour juger correctement. D'un regard toujours aussi froid, j'observe tour à tour les différentes personnes qui ont ma lettre en main. L'ambiance est vraiment légère ici... Je n'y suis pas habituée.

La femme qui m'a accueillit répond à ma question, mais seulement à demi. Elle prend des nouvelles de ma sœur plutôt que de finir sa réponse. Ou il est dans les mœurs de s'inquiéter des autres, où elle n'a pas envie de me donner une réponse complète. J'en doute cependant, car dans ce cas elle m'aurait donner cette seule raison sans m'en laisser entrevoir une autre. Et pour ce que j'ai vu d'Aubaine, je ne serais pas surprise que les autres habitants du royaume de Jade cherche sans cesse à se protéger les uns les autres. Que suis-je censée répondre à une question pareille ? Je n'ai pas grand chose à dire, mais puisqu'elle ne veut... De plus elle manque de logique. Évidemment que j'ai des nouvelles de ma sœur puisque j'ai dit juste avant avoir séjourné chez elle. Est-ce un moyen de tester la véracité de mes propos ?


- Hum, elle m'a dit qu'elle a pas beaucoup d'temps. Des nouvelles... elle est passée au marcher hier et a emmené un des enfants chez l'guérisseur en passant. Avec l'printemps y en a plusieurs qui tombent un peu malades alors elle est aussi passé chercher des herbes. Sinon, j'crois qu'elle n'a rien fait d'nouveau, mais je ne sais pas quel est votre moment de référence. Et elle n'est pas malade ni blessée. Vous voulez d'autres informations ou ça vous suffit ?

Je ne sais pas si ce que je lui apporte correspond vraiment à ce qu'elle voulait entendre, mais sa question n'était pas très claire. Ma dernière phrase est simplement interrogatrice, sans la moindre moquerie ou dérision. Je m'efforce toujours au mieux de répondre aux questions des adultes pour ne pas encourir leur gourou. J'observe avec attention les réactions de la femme, toujours prête à déguerpir ou à attaquer si besoin, mais je préfèrerai m'en passer. Mon visage n'exprime pas grand chose d'autre qu'un sérieux insondable, mais mes muscles sont tendus, prêts à l'action. Si elle est guerrière, elle s'en rendra compte... J'essaie sans succès de me calmer. De trop longues années sous tension m'empêchent de me détendre même si je ne perçois pas de danger immédiat. Il faudra pourtant que j'apprenne à paraitre détendue, ma mère me l'a fait remarqué. J'attends simplement la suite avec un brin d'anxiété au fond du regard, mais mes yeux bleus pâle reste toujours bien froids et résolus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Jeu 3 Juin 2010 - 15:40

Nachew lâcha un petit soupir qui témoignait de son soulagement lorsque Limbe lui parla d'Aubaine.

*esquisse un sourire*
Bien bien ! Elle se porte bien !
C'est tout ce que je voulais savoir, merci.
Cela fait un bon moment que je ne l'ai pas vu, je voulais simplement m'assurer qu'elle n'avait pas d'importants soucis.


Souhaitant se placer à la hauteur de la petite avant de poursuivre sa réponse, la Sacrieuse se résolut à quitter l'agréable enlacement des bras de Primo après avoir déposé un tendre baiser sur sa joue.
Elle sauta alors de la table d'un geste un peu brusque qui aurait facilement pu surprendre et se retrouva accroupie aux côtés de Limbe.


Hop !

[HRP] Je sais pas si tu veux la faire réagir d'une façon spéciale, donc je t'en laisse l'occasion ! :p [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 4 Juin 2010 - 17:11

Elle n'était pas si exigeante apparemment. S'assurer qu'Aubaine n'a pas de soucis importants ? Bien sûre qu'elle en a, mais ce n'était pas en demandant les dernières nouvelles que cette femme va l'apprendre. Si ma sœur n'a pas mit Jade au courant de ses ennuis, peut être est-ce parce qu'ils ne sont pas tous dignes de confiance ? Ou alors elle n'a pas voulu les inquiéter... Oui, plutôt, vu qu'elle a même cherché à me protéger de ma propre famille. Toujours cette tendance désagréable à vouloir porter tout les malheurs du monde pour en soulager les autres, pas étonnant que les Ehilbars l'aient laissé partir. Elle ne risque pas de leur servir à grand chose. Mais je ne compte pas faire la même erreur et je resterai utile à ma famille en suivant la voix qu'ils m'ont choisi. Mes yeux deviennent vagues un court instant, trop longtemps apparemment...

Je bondit en arrière alors que mon agresseur saute de son perchoir et la dague jaillit dans ma main. Croit elle vraiment pouvoir me surprendre si facilement ? Oui, j'ai baissé ma garde, et je m'en maudit intérieurement. Par contre, le "Hop"... Drôle de façon d'attaquer et elle n'est vraiment pas rapide... Et pas très menaçante non plus... Je me fige en comprenant mon erreur. Personne ne s'est jeté sur moi, elle est juste descendue de la table. Je suis à environ trois mètres d'elle, une dague à la main et en garde défensive, alors qu'elle n'a pas sortit la moindre arme et que rien dans son attitude n'indique une intention agressive. La honte m'étreint... Pas pour avoir mal interprété son geste cependant. Elle avait peut être vraiment l'intention de m'attaquer, comment en être sûre ? Si elle m'a loupé, elle ne va certainement pas le montrer et continuer à agir comme si de rien n'était. Non, j'ai honte d'avoir dévoiler mes atouts. Elle peut maintenant constater que je suis armée et que je sais bien trop me battre pour une fillette de mon âge. Je ressens mes doigts sur l'arme et tente de calmer mon cœur qui s'est emballé, puis je baisse progressivement la main. Autant faire comme si il s'agissait d'un malentendu. Je n'en suis pas sûre mais je n'ai pas d'autre option.


- S'cusez moi... Dame ?

Je laisse ma phrase en suspend, espérant apprendre son nom. Cependant, j'ai peu de chance d'arriver à mes fins car elle me donnera sans doute uniquement son prénom, qui ne me dira pas grand chose. Son nom de famille pourrait peut être m'en apprendre plus, mais puisqu'il ne semble pas dans les mœurs de l'utiliser pour une présentation amicale...

- J'n'ai pas l'habitude qu'on s'approche d'moi si vite. Pardonnez moi si j'ai mal interprété vot' geste, j'voulais pas vous menacer, juste m'défendre.

Sans la lâcher du regard, je range ma dague tout en gardant la main près de l'arme. Je ne cherche vraiment pas à me battre... J'ai bien assez d'ennemis de famille sans en ajouter des personnels. Mais je ne vais pas courir de risque pour autant et ils ne sont pas prêt de me voir en confiance... Enfin peut être qu'avec le temps j'apprendrai à avoir l'air à mon persuadée de ma sécurité. De toute façon, ce ne sera que mensonge puisque mes principaux ennemis ne viendront sans doute pas d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mar 8 Juin 2010 - 12:49

Alors ça par exemple ! Voila que la frêle fillette venait de faire preuve d'une extrême agilité en bondissant en arrière tout en se protégeant d'une dague visiblement assez aiguisée pour pénétrer des chairs sans grands efforts.

*plaque ses oreilles pointues en arrière sous la surprise*
Ehhh... ! lança-t-elle en montrant ses mains vides de tout danger.

Puis Limbe pris la parole pour s'excuser.


*s'assoit en tailleur sur le plancher pour ne pas l'inquiéter d'avantage*
Nachew, je m'appelle Nachew. Je suis la Bras Droit du Royaume et je ne te veux aucun mal !
Ni à toi, ni à qui que ce soit. Nous sommes plutôt pacifiques ici.


*la frayeur passée, redresse ses oreilles à la normale*
D'ailleurs, l'archère de choc là-bas c'est Eolyse, sur la table c'est Primo et le grand dadet dans les graines c'est Arthas.

Comme a son habitude, la Sacrieuse faisait son possible pour dédramatisé la scène et apaiser son entourage et choisit donc de prendre avec humour ce qui venait de se passer sans savoir qu'elle n'avait pas complètement tord.

*prend un air amusé*
Mais dis-moi ! Ce n'est pas un jouet de gosse que tu as là !?
Ces dagues, c'est une tradition de famille ?

*fait le lien avec Poésie*
On vous en met une dans votre berceau ?!


[HRP] C'est quoi comme classe de personnage au fait Limbe ? [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 11 Juin 2010 - 14:24

Oui, apparemment j'ai bien fait une erreur... Et je ne suis pas prête de l'oublier celle ci, car cette Nachew fait des déductions qui ne me plaisent vraiment pas. Si je pouvais lui répondre franchement, je confirmerais beaucoup de ses propos, mais je trahirais ma famille du même coup. Hors de question. Pourtant, il serait simple de l'expliquer, et ma réponse tonne dans ma tête alors que je tente vainement de me détendre un peu.

"Non, c'n'est pas un joué de gosse. Les joués, j'en ai jamais eu. Et ce n'est pas une tradition de famille, mais une tradition d'assassin de la famille. On ne met pas une arme aussi belle dans un berceau. J'les ai mérité mes dagues, toutes, et j'ne considère pas l'assassinat comme un jeu. Il y a peut être des assassins qui se prennent au jeu de la chasse, mais pas les Ehilbars. Je sais très bien c'que j'ai entre les mains et on m'l'a pas donné avant qu'je sache m'en servir. Et si tu m'compares à mes sœurs... J'ai rien à voir avec elles."


Mais je ne dirais rien. Je préfère porter mes secrets plutôt que de trahir ma famille et la dague restera bien rangée, dissimulée aux yeux de ceux qui seraient la reconnaitre pour ce qu'elle est. Très fine, et pourtant solide... Ornée de rainures conçues pour contenir du poison... D'un métal terne qui ne réverbère pas la lumière... Un équilibre parfait... Une arme d'assassin, faite pour tuer rapidement et sans se faire voir. Il va quand même falloir que je trouve une réponse et j'ai encore du mal à sortir de ces comptes rendus précis qu'on me faisait dire. Il y a peu de temps que je communique avec d'autres adultes que ceux de ma famille. J'ai l'impression qu'elle préfèrerait que je sois une simple gamine comme celles dont Aubaine s'occupe, alors autant ne pas la décevoir. Je réponds donc avec le plus grand sérieux.

- Non, ce n'est pas un joué, c'est juste pour m'défendre. Un cadeau d'mon oncle... J'y tiens beaucoup. Je l'ai eu il y a deux ans, j'étais d'jà grande. Ma famille n'en met pas dans les berceaux sinon on attendrait jamais l'âge adulte

J'évite de préciser que ce n'est pas ma première dague, ni la seule que j'ai sur moi. J'évite aussi de lui raconter combien d'appentis assassin perdent la vie lors de l'entrainement, et que l'âge adulte est à peu près atteint en même temps que la puberté, chez les Ehilbars. Il correspond simplement à l'âge où on est apte à prendre le relève... Faute de mieux, si il arrive quelque chose à ma mère demain, je serais sans doute considérée comme adulte et assassin de ma famille. Peut être qu'ils me laisseront quand même grandir, je ne sais pas... En tous cas je changerais bien de sujet de conversation, je n'ai aucune envie de parler de ma famille avec des inconnus. Je pourrais la relancer sur la question du nombre de jadiens, mais je ne le ferai pas. Chacun ses secrets... Si ils ne touchent pas aux miens, je ne toucherai pas aux leurs. Peut être nos définitions de communoté diffèrent elles, mais je n'ai pas franchement connu une atmosphère de confiance durant ma courte vie, alors je fais avec ce que je connais.

- J'vous ai dérangé pendant une réunion du royaume ? Si vous voulez, j'pourrai r'passer plus tard... Aubaine m'a dit d'aller à la bibliothèque lire l'histoire du royaume de toute façon.

Elle y a cru à mon engouement pour les livres, ma sœur. En vérité, la notion de plaisir m'est complètement étrangère, je cherche juste à apprendre pour avoir de meilleures chances de survivre. Mais je suis bien d'accord avec sa dernière suggestion de lecture, je ne veux pas entrer dans une communoté dont j'ignore tout.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 11 Juin 2010 - 14:57

Constatant que la p'tiote ne semblait pas s'apaiser, Nachew tenta une fois de plus de la mettre à l'aise.

*sourit en coin*
Oh t'en fait pas, moi aussi j'ai manipulé des armes très tôt !
Même si c'était pas vraiment pour me défendre m'enfin, passons !

"Vaut mieux pas que je lui dise que c'était pour me charcuter..."


*semble un instant rire intérieurement*
Puis non, on est pas du tout en réunion, on s'amuse là !
Ceci dit, ce serait pas plus mal que tu ailles lire notre histoire, tu y trouveras des détails sur le deuxième point dont je voulais te parler.


*prend un ton un peu plus sérieux*
En fait, le Royaume a été maudit suite a un incident auprès des Dieux et depuis on est affublé d'une mal chance plus prononcée que la normale.
Du coup, ça a certainement du contribuer à faire fuir certains Jadiens et ça rebute aussi sans doute ceux qui hésitent à rejoindre nos rangs.


*hausse les épaules*
'pour ça qu'on est pas beaucoup.

Y a rien de méchant hein, pour le moment il nous est rien arrivé de grave, mais voila, si tu deviens Jadienne, il faut que tu saches que tu seras aussi affectée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 11 Juin 2010 - 19:54

Elle aussi ? Cette femme est capable de comprendre qu'on mette des armes entre les mains d'un enfant pour qu'il s'exerce tôt ? J'ai donc une chance qu'on voit d'un regard moins sombre l'éducation que j'ai reçu ? Après Lauranna qui ne supportait pas de se servir d'un outil plus tranchant qu'un couteau rond et avec des petites dents à peine capable de couper une tranche de viande, je ne suis pas fâchée de tomber sur quelqu'un capable de porter des armes. Qu'elle s'en serve pour se défendre, pour se battre ou pour tuer n'est pas mon affaire. Après tout, j'ai dit pour me défendre mais ce n'était que la partie la moins importante de mon apprentissage. Verra t-elle l'étincelle d'intérêt dans mes yeux ? Il faudra qu'elle soit attentive car la flamme s'éteint bien vite.

"On s'amuse là"... Non, si elle est capable de passer son temps à s'amuser, elle ne peut pas comprendre. Comment peut on passer tant d'heures à jouer plutôt qu'à apprendre, à s'entrainer... A assurer sa survie, tout simplement ! Je commence à être habituée aux jeux des enfants, mais quand même les adultes s'y mettent, j'ai du mal à le voir d'un bon œil. Les jeux peuvent être utiles dans certains cas, je veux bien l'admettre. Lauranna tentait d'apprendre à un enfant retord à utiliser ses pouvoirs par le jeu, par exemple. J'avais juste trouver stupide qu'elle essaie cette méthode dégradante avec moi. Comme si j'avais besoin de ces inepties pour me concentrer... Elles ne me faisaient que perdre mon temps. Enfin, au moins elle ne me propose pas de jouer avec eux comme Aubaine. Je me contente de hocher la tête comme si elle m'avait donner un ordre et réponds avec mon sérieux habituel, afin qu'elle se rende compte que je ne néglige pas l'histoire du royaume.


- Je vais l'étudier, Aubaine m'a prêté les clefs de la bibliothèque...

Mais apparemment Nachew n'est pas si pressée de poursuivre ce jeu puisqu'elle continue à me parler. Croit elle que je ne vais que parcourir les parchemins ? Ce n'est pas mon habitude... Enfin quand je vois certains enfants, je comprends qu'elle prenne cette précaution.

Une malédiction... Ma sœur ne m'en avait pas parlé et ce point ne me plais pas du tout. Avec tous les dangers que je cours déjà, comment suis-je supposée m'en sortir avec en plus de la malchance ? Il me faudrait plutôt une bonne dose de chance. Mais ne rien dire avant d'avoir vraiment étudier les parchemins. Ce serait une erreur, je ne sais pas encore ce que ce royaume peut m'apporter et je ne veux pas croire les discours subjectif d'Aubaine. Je me rend compte brusquement que mon expression a parlé pour moi quand Nachew m'a fait part de cette malédiction, et je relève la tête en vitesse. Mince... Encore une règle bafouée... Si mon maître était là, j'aurais pris cher. Je maudis mon manque d'attention et tente de me rattraper.


- J'verrai dans les livres si ça vous gêne pas, j'aime pas m'prononcer sans savoir, mais j'comprends qu'la malédiction les gêne.

Je regarde rapidement les visages et me rends compte que je ne connais pas le protocole à respecter pour prendre congé. Ne rien faire serait pire que tout... Plus qu'à trouver le plus commun en espérant qu'il passe. J'incline gravement la tête et plante mon regard pâle et froid dans les yeux blancs de Nachew, puisque c'est elle qui m'a parlé, et continue d'une voix solennelle.

- J'reviendrai quand j'aurai appris votre histoire. Au revoir, Nachew de Jade et au revoir, Eolyse, Primo et Arthas.

En prononçant les différents noms, je fixe tour à tour les jadiens concernés, puis je tourne le dos et me dirige vers la porte. J'ai horreur de cette partie du protocole commun, mais celui qui consiste à reculer vers la porte est souvent mal perçut à ce que j'ai cru comprendre. Une fois dehors bien protégée par la cloison de bois, je me rends compte que j'ai les épaules tétanisées et que j'ai oubliée de respirer pendant que je traversais la taverne. Avec un soupire résigné, je me dirige vers la bibliothèque. Décidément, en discrétion, j'ai tout raté... Si avec ce qu'ils ont vu ils deviennent mon entrainement... Aucun risque, je n'ai absolument pas été digne de mon maître et de ma mère. Furieuse contre moi même, je me dirige vers la bibliothèque avec la ferme intention de ne plus en ressortir avant de tout savoir sur le bout des doigts. Vu le nombre de maisons, elle n'est pas très difficile à trouver et je peux rapidement m'installer, un tas de parchemins sur les genoux, pour lire dans la semi obscurité.

Alors que la nuit tombe, je suis toujours assise dans un coin. La porte est restée ouverte pour indiquer que je suis là. Aubaine ne s'inquiétera pas, elle est habituée à ce que je ne rentre pas dormir... La lueur incertaine d'une bougie éclaire mon antre tandis que je grave dans ma mémoire le contenu de tous les parchemins relatant l'histoire de Jade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 11 Juin 2010 - 22:11

Lorsque la fillette vrilla ses yeux dans les siens, un frisson glacial parcouru l'échine de la Sacrieuse. Le ton de sa voix puis sa démarche oppressée ne fit qu'accentuer cette impression de retenue qu'elle percevait en elle.

Bien que mal à l'aise pour Limbe, Nachew ne la retint pas. Grâce à son sérieux précoce, cette lecture lui serait bénéfique pour mieux comprendre le fonctionnement du Royaume dont elle paraissait totalement étrangère.
De plus, visiblement Aubaine s'était abstenue d'évoquer la malédiction au vu de l'air pensif qu'avait adopté l'enfant et elle en apprendrait d'avantage aussi sur les raisons de ce fardeau.

Le jeu repris son cours jusqu'à tard dans la nuit et c'est sans surprise qu'Eolyse en sortie gagnante !
Peu à peu la taverne se vida complètement, laissant place au silence jusqu'à ce que de nouveau, des rires et des histoires viennent l'habiter...

Limbe repassera-t-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mar 15 Juin 2010 - 17:29

Il fait sombre... Où suis-je ? ! Je me relève d'un bond et porte la main là où est sensée être ma dague. Surprise, elle y est toujours. Une odeur de vieux parchemin me chatouille les narines. Je suis dans la bibliothèque de Jade bien sure, personne ne m'en a sortit et on ne s'est probablement même pas aperçu que je m'étais endormie au milieu d'un tas de parchemin relatant l'histoire du royaume de Jade. Coup de stresse pour rien, mais je m'en veux de m'être laissée allée dans un endroit inconnu. Et si quelqu'un m'avait surpris pendant le nuit ? Je serre les dents et écoute les bruits aux alentours avant d'allumer une bougie d'un coup de briquet. Je dois finir mon étude, je n'ai que trop perdu de temps à dormir. Il faut vraiment que je sois capable de me concentrer plus longtemps... J'ai passé la nuit sur ces documents mais je me suis endormie dans l'après midi du lendemain. Et maintenant, je ne sais pas quelle heure il est. Il faut que je finisse avant le jour car je n'ai pas envie de passer une autre nuit ici.

Une lueur au loin... Je me frotte les yeux pour chasser l'engourdissement. Je pense tout connaitre maintenant, j'espère que je ne me ferai pas piégé par une question trop pointue. Je reprends une dernière fois le parchemin de l'inventaire des coffres pour vérifier mes connaissances, puis je range les documents aux endroits précis d'où je les ai pris. Je pense avoir tout remit bien en ordre, j'espère ne pas avoir fait d'erreur... Il y avait beaucoup à apprendre, entre tous les noms des membres et anciens membres, les récits qu'ils ont pu déposé, les textes juridiques, les lettres de candidature... Enfin j'ai eu de quoi m'occuper. Il est temps de retourner affronter la femme qui m'a accueillit puisque l'impératrice est absente.

Je sors de la bibliothèque en clignant des yeux, et prends le temps d'inspecter les environs. Personne encore... Pas étonnant vu l'heure matinale. Je me dirige vers la taverne puisqu'il était noté dans les documents que la plupart des réunions se déroulaient là bas. Un rapide regard par la fenêtre pour vérifier que la place est bien déserte, et j'entre. Un squelette me fixe de ses orbites vides et je retiens une mou de dégout. Oui, il n'a pas besoin de dormir, lui... Mais même si il est serveur dans la taverne, je n'aime pas cette... Chose.

Je m'installe en silence sur une chaise au fond de la taverne et j'attends. Je ne risque pas de m'ennuyer, j'ai bien des nouvelles informations à ruminer. J'en ai trouvé certaines hautement intéressantes dans cette bibliothèque... Et vraiment pas rassurantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Jeu 17 Juin 2010 - 14:11

Nachew n'est pas vraiment matinale. Lorsque qu'elle débarque dans la taverne, le soleil est déjà presque aux zéniths.

S'y rendant pour déjeuner, elle est surprise d'y découvrir la jeune sœur d'Aubaine, plantée au fond de la taverne.


*s'avance jusqu'au comptoir, saluant d'un signe de tête le chafer toujours fidèle à son poste*

*s'adresse ensuite d'un ton joyeux à la petite Xelorette*
Heey ! Salut Limbe !
Te revoila !


*désigne la porte de la cuisine, non loin*
J'allais me préparer un petit truc à manger, tu as faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mar 22 Juin 2010 - 1:59

Attendre... Personne ne vient, mais je suis patiente. J'ai le temps après tout, tant de nouvelles informations à ruminer. Je ne regrette pas mon passage ici même si il est évident que je ne pourrai pas faire partie du royaume à cause de la malédiction. Elle est un poids bien trop lourd pour que je puisse l'accepter. La protection de Jade ne vaut pas ses effet. Et une protection toute relative, d'ailleurs, vu les êtres qui vivent ici. Même dans cette taverne, je ne me sens pas en sécurité. Heureusement d'ailleurs parce que je tombe de sommeil et que sans cette impression de danger, je sombrerais sans doute très vite. Ils sont longs à venir quand même, pourtant je ne peux pas repartir avant d'avoir vu au moins un jadien. Étrange... Je n'avais jamais pris le temps de remarquer les reflets du soleil sur le verre selon la position de l'astre. Ils changent de couleur au fur et à mesure, comme une auréole de lumière. On dirait que les rayons cherchent à fendre la vitre en fines lamelles...

Le grincement de la porte me fait sursauter et je me redresse d'un bond. Nachew vient d'entrer... Quelle heure est il ? Le soleil ne tombe plus sur la vitre mais les ombres des arbres, dehors, sont bien courtes. Je me suis endormie... Un frisson de panique me traverse le dos puis je me reprends et me force à calmer mon cœur qui s'est emballé. J'ai une fois de plus commis une erreur impardonnable, mais elle n'a pas eu de répercutions. Je pense avoir épuiser ma réserve de chance avec toutes ces bévues. D'ailleurs, est-ce bien vrai ? Peut être quelqu'un est il entré et m'a t-il vu, endormit dans la taverne. Quelle belle image des Ehilbars je donne... Il faut espérer que personne n'est passé avant cette femme. J'ai le sommeil assez léger pour m'éveiller à l'entrée d'un client, mais si quelqu'un s'est montré discret à dessin, je ne peux pas affirmer que je l'aurais entendue.

Nachew ne semble se rendre compte de rien, heureusement... Elle m'accueille joyeusement et la légèreté de sa voix me rassure un peu. Je plante mes yeux bleu pâle sur elle, espérant avoir camouflée correctement les restes de panique, et me remémore la convention de salutation de cet endroit. Ah oui... Un sourire. Pas de chance. Je tente une sorte de parodie de cette expression que je n'ai jamais eu à reproduire en espérant être à peu près convaincante. Je ne sais pas à quoi ma tentative de sourire ressemble et ne l'apprendrais sans doute qu'à la réaction de mon hôtesse, mais avez vous déjà essayé de reproduire un rictus inconnu sans miroir ? Approximativement, j'ai du tendre les bons muscles à peu de chose près. Cependant, même un bon sens de l'observation ne fait pas tout... L'entrainement est nécessaire, surtout pour les expressions du visage. Une fois la torture terminée, je m'adresse à elle d'une voix solennelle.


-Bonjour Nachew de Jade. J'accepte le repas que vous me proposez.

Inutile de préciser que le sourire maladroit a très vite été remplacé par mon air sérieux habituel. Pour le repas... Je ne suis pas sûre d'avoir fait le bon choix, mais j'ai peur que mon refus l'offusque. Je n'aime pas manger chez des inconnus... Qui sait si ils ne pourraient pas tenter de m'empoisonner ? Se baser sur une impression et quelques parchemins qui ont pu être modifié pour se forger une opinion est particulièrement stupide, mais bon... Personne en Jade n'a attenté à la vie de ma sœur donc mes chances de survie sont plus élevées ici qu'ailleurs. Et il faut vraiment que je parle à cette femme. Je me dirige prudemment vers elle, la suivant vers la cuisine et en profite pour lui donner la conclusion de mes recherches.

- J'ai lu attentivement les parchemins d'la bibliothèque comme vous m'l'avez d'mandé. J'ai fini c'matin... Je crains d'pas pouvoir rejoindre le royaume de Jade à cause de la malédiction. J'ai trop d'risques de m'faire tuer... Déjà qu'fais plein d'erreurs mais si en plus il y a de la malchance... J'resterai pas jadienne longtemps. Pardonnez moi si j'vous ai dérangé pour rien.

Sa réaction me fait un peu peur, aussi je reste à une distance raisonnable et je garde mes mains proche de mes dagues. Je n'ai pas l'impolitesse d'entrer avec une arme visible, mais je ne m'en suis pas séparée pour autant. Les lames sont ma vie, après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 2 Juil 2010 - 17:26

La Sacrieuse écouta la conclusion de la fillette tout en farfouillant à droite à gauche. Ses propos étaient plutôt alarmant au vu de son âge, mais Nachew garda son sang froid et s'attacha à la rassurer plus qu'autre chose.

Des risques de t'faire tuer ? Écoute ma puce, ici on n'est pas à Brakmâr !
*ouvre un placard maintenu frais*
Le seul risque que tu cours c'est de te faire mordre les fesses par notre mascotte !
*en sort une plaque avec des boules de pâte qui reposaient*
C'est un vieux bouftou rose un peu caractériel !
*la place dans un impressionnant four à pain*
Puis tu sais, comme tu as du le lire, entre Jadien on s'entraide et on veille ainsi les uns sur les autres.
*referme l'antre brulante*

*se retourne ensuite et s'agenouille face à Limbe*
Pour ce qui est de la malédiction... ce n'est plus un souci.
Il y a peu, on a appris que Kidrana s'était sacrifiée pour nous en libérer...

*pose un instant sa joue sur son épaule, les yeux dans le vague*
Nous ne la retrouverons donc jamais...
*reporte ses yeux sur la jeune Xelorette, ponctuant la fin de sa phrase d'un sourire*
... mais grâce à elle nous connaitrons des jours meilleurs !

Convaincue de ce qu'elle venait de dire, la Sacrieuse se releva avec entrain.

Bon alors ! J'ai mis des briochettes à cuire pour le dessert... qu'est ce que tu préfères en plat ?
J'ai à te proposer des bâtonnets de crabe surimis... ou bien... il reste un peu de jambon de sanglier des plaines ainsi qu'une portion de salade de museau !


*ouvre une boite*
Oh, et je ne pense pas qu'Eolyse nous en veuille si on accommode cela avec quelques feuilles de salace !

Nachew n'avait pas signalé qu'elle remplaçait à présent l'Impératrice, autant parce qu'elle n'était vraiment pas habituée a ce rang que parce qu'elle ne trouvait pas ça spécialement important.
Elle ne se doutait pas non plus que d'effectuer un choix pour Limbe serait peut-être une tâche difficile et c'est d'un air enthousiasme qu'elle attendait sa réponse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Ven 2 Juil 2010 - 22:17

Un simple bouftou rose représenterait un risque selon cette femme ? Elle ne comprend vraiment rien. Je sais que les dangers qui me menacent sont autrement plus inquiétant, et je sais aussi que je ne peux pas les lui dire. Ce serait une trahison envers ma famille... Jamais je ne dois révéler ce que je sais, même si elle connait celui qui me menace. D'ailleurs, est il bien le seul prédateur qui risque de me tomber dessus ? Je n'en sais rien, mais je l'espère car il est déjà bien assez dangereux pour la fillette que je suis. Non, vraiment, elle ne comprend pas. Elle est à cent lieux d'imaginer la réalité, tout simplement. Pourquoi si peu de gens voient ils la vérité ? Pourquoi ne perçoivent ils pas le monde dans toute sa noirceur, comme je le vois moi même ? Pourquoi leurs vies n'ont elles pas de but ? Jamais je ne pourrais vivre comme eux. Jamais je ne pourrais jouer à cache cache, à chacha perché ou au milicien et au bandit. Ce mode de vie m'est complètement étranger...

"La protection de Jade ne me servirait pas à grand chose contre ce chasseur... C'n'est jamais bon d'être trop protégé. Si ils m'enferment pour me garder en sécurité, il rira bien... Et il aura raison de se moquer de moi. Je suis l'apprenti assassin des Ehilbars, je peux pas me permettre de faire des erreurs pareilles. Des gens qui jouent à lancer des graines dans un panier n'ont pas le pouvoir de le combattre, c'est évident. Dommage... Je pense que j'avais des choses à apprendre d'eux... Mais j'ai déjà lu des choses très intéressantes, j'n'ai pas perdu mon temps."

Je m'apprête à lui annoncer que même avec sa protection, je ne peux pas entrer dans cette guilde, mais je m'arrête avant que les mots franchissent mes lèvres. La malédiction n'est plus ? Bonne nouvelle... Mais ce qui me plait plus encore est la façon dont elle a été levée. Je regrette de n'avoir pas pu connaître cette Kidrana avant son sacrifice. Elle, au moins, avait un sens très fort des valeurs. Elle aurait compris mon attachement à ma famille, je pense. Si le royaume de Jade comprend de tels individus... Peut être ma soeur a t-elle été bien inspirée de m'envoyer ici en fin de compte. Je me tourne face à Nachew et me lance dans un discours d'une voix solennelle complètement déplacée pour une gamine de mon âge.

- Je mangerai plus tard, j'ai appris à faire passer les choses importantes avant les besoins du corps.


Mon regard bleu pâle semble plus dur et métallique que jamais. Elle n'a pas idée à quel point j'ai du repousser les limites, refuser d'écouter mon corps. J'essaie de lui faire sentir en un regard, de passer sous silence les affreux entrainements de résistance à la torture pour n'en montré que le résultat : un air assuré que rien ne peut détruire.

- Si y a plus d'malédiction, je souhaite toujours faire partie du royaume de Jade. Dommage que Quelqu'un prêt à se sacrifier pour une communoté soit mort avant que j'la rencontre... J'aurais aimé lui parler. Moi aussi j'serais prête à mourir pour quelque chose, mais beaucoup de gens trouvent ça stupide.

Je reprends ma respiration avant de continuer. Mes syllabes sont clairement détachées, je veux qu'elle sente que je ne prends pas cette décision à la légère. J'hésite un peu... Dois-je lui parler de ma famille ? Non, il ne vaut mieux pas. Je lui vouerai toujours une bien plus grande fidélité qu'à ce royaume, quoi qu'il se passe, alors je préfère ne pas en parler. Elle pourrait s'en vexer... Il manque un autre point avant d'attendre la réponse, d'ailleurs.

- Je ne cherche pas des gens pour veiller sur moi car je dois être capable de me débrouiller seule. A dix ans, il faudra que je sois parfaitement autonome, ou même avant, ce serait mieux. Si je dois compter sur les autres, je ne survivrai pas. Mais je ferai de mon mieux pour me rendre utile si vous m'enseignez votre art du combat, je vous donne ma parole. Je jure de ne jamais aller à l'encontre du royaume de Jade et de l'aider dans la mesure de mes capacités.

Je tends la main vers Nachew pour celer le pacte comme j'ai déjà vu le chef de ma famille le faire bien souvent. Sauf qu'il est un grand homme qui impose le respect alors que j'atteins à peine le mètre trente de hauteur.

- M'acceptez vous dans le royaume ?

L'anxiété est visible sur mon visage alors que j'attends la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mar 6 Juil 2010 - 18:17

"Se nourrir n'est donc pas important pour elle ? Mais quelle éducation a-t-elle bien pu recevoir...?"

Nachew fut un poil contrarié par l'attitude exagérément sérieuse de la jeune fille comme en témoigna le mouvement vers l'arrière de ses oreilles, mais elle l'écouta pourtant sans l'interrompre.
Son regard glacé était de plus en plus inquiétant non pas parce qu'il était effrayant mais parce que la Sacrieuse ressentit à travers une foule d'épreuves inadaptées à une fillette de son âge.
Quelqu'un lui volait son enfance, c'était certain...

Les dernières paroles de Limbe la confortèrent dans ce sentiment et la jeune femme se demanda ce qu'elle pouvait bien autant craindre ? Ou plutôt dans quoi était-elle endoctrinée ?!


*entame sa réponse d'une voix posée*
Écoute, quand je parle de veiller les uns sur les autres cela ne signifie pas de tout faire à la place des autres et cela n'empêche en rien d'être autonome.
Au contraire, ce que je cherche à réaliser au sein du Royaume, c'est de laisser la place aux initiatives personnelles et de faire en sorte que chacun trouve une place, un rôle, qui lui convienne.

Quand on vit en communauté il ne suffit pas de fournir de l'aide en échange d'un autre service, il faut aussi s'intéresser à ceux qui nous entourent et nouer des liens pour ne pas être perçu comme un étranger.

*agrippe ses deux index pour appuyer ses dires*

Tu es bien jeune, certes, mais tu sembles préoccupée par de sérieuses inquiétudes.
Je ne sais pas ce que tu redoutes tant au point que cela semble être une question de vie et de mort pour toi, mais demande toi si ce danger à lieu d'être en Jade et surtout si tu ne risques pas de l'attirer chez nous.


*se lève sans la quitter des yeux*

Si tu penses être capable de nous faire confiance, si tu m'assures qu'on n'aura pas de problèmes et si tu es prête à tenter de t'intégrer, je ne vois pas pourquoi je refuserais ta venue !

Au lieu de lui serrer la main, Nachew attrapa deux assiettes puis y déposa assez de couverts pour toutes les deux avant de les lui tendre avec un sourire en coin.

Et aide-moi à mettre la table s'il te plait.
Manger c'est essentiel pour rester en bonne forme physique. Je pense sincèrement que cela fait parti des choses importantes pour être capable de se défendre.
Tu auras l'air maline si ton corps ne te porte plus !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Dim 11 Juil 2010 - 23:59

Elle me demande ma confiance en échange de mon intégration dans le royaume ? A t-elle seulement idée de la valeur de sa requête ? Sans même y réfléchir, je sais que je ne pourrais accepter. M'en remettre à des gens qui ont accueillit en leurs rangs d'aussi étranges membres... Me prend elle pour une idiote ? Non, non... Elle n'a sans doute pas pris au sérieux les dangers que je cours, comme tous le monde. N'ont ils pas d'ennemis de famille pour ne pas admettre qu'une fillette puisse déjà être menacée ? Même Aubaine ne le comprend pas. Pourtant, elle a vécu la même enfance que moi. Je laisse passer une onde sombre et suspicieuse dans mon regard, incapable de cacher convenablement ce que je ressens.

Non, je ne dois pas me braquer si facilement. M'intéresser aux autres... J'en suis capable, on me l'a appris. Chacun est digne d'intérêt, tous ont leurs forces et leurs faiblesses, on peut apprendre même de ceux qui paraissent inadaptés à la vie. Mon maître me l'a souvent répété et j'ai pu à plusieurs reprises le constater. Reste à savoir ce que je serai prête à donner en échange, car aucun lien n'est gratuit. Je n'accepterai pas si facilement de me confier à des inconnus... Peut être quelques bribes ? Peut être leur offrir mes services ? J'ignore si ils peuvent être intéressés, mais je n'ose aborder le sujet. Je dois d'abord en parler à Aubaine. Elle les connait. Elle saura si ils ont besoin des services d'un assassin. Ce n'est pas une question qu'on peut poser au premier venu, le risque de trahison est trop grand.

Le troisième point est plus difficile... Est-ce que je les met en danger en demandant à intégrer leurs rangs ? Si mon ennemi arrive, je ne pense pas qu'il leur fera du mal à moins qu'ils ne se mettent en travers de leur chemin. Après tout, il est passé ici par le passé et nul ne semble en avoir subit les conséquence. Ils ont aussi un protecteur... Je ne sais pas tout de ce qui les a soustrait aux horreurs que commet normalement mon chasseur, mais je ne serais pas fâchée de bénéficier de cette protection. En tous cas, Nachew ne manque pas de bon sens. Elle a posé la question la plus importante à mes yeux. Je hoche la tête d'un air pensif, immobile alors qu'elle commence à prendre les assiettes. Puis, je me tourne vers elle et tend les mains pour obéir à son ordre. Je met la table en silence avant de plonger à nouveau le regard dans ses yeux vides.


- Pour le point le plus important, non, je ne pense pas que je pourrais être un danger pour vous. Si celui qui me cherche vient ici, j'ai des raisons de croire qu'il ne s'en prendra pas à vous. Du moins, si vous ne vous mettez pas en travers de son chemin. Vous ne serez pas impliqués si vous me laissez seul dans ce combat. Je ne crois pas qu'il cherche ma mort si ça peut vous rassurer...

"Non... Ce qu'il me réserve est bien pire que la mort..." Mais je garde ces pensées pour moi, elle en sait déjà bien assez. Et verra t-elle la servitude comme plus atroce encore qu'une mort sans perdre mon honneur d'assassin ? J'en doute, beaucoup pensent que nous n'avons pas d'honneur, déjà. J'espère que je ne lui ai pas menti d'ailleurs, mais comment en être sûre ? Je pense vraiment qu'il laissera en paix ce qui ne viendrons pas le gêner, mais je ne peux en être certaine. Après avoir repris ma respiration, je reprend sur un autre sujet.

- Je n'peux pas donner ma confiance si facilement. Je pense pas que vous êtes un danger pour moi, mais vous m'en demandez beaucoup. Je n'ai accordé ma confiance qu'à une seule personne depuis ma naissance : ma mère. Et encore, même elle je ne sais pas si je pourrai toujours croire vraiment en elle. J'espère... Je veux bien apprendre à vous connaitre, vous offrir gratuitement mes services si ils ne vont pas à l'encontre de mes devoirs, ou lier des liens... Mais je ne pourrais jamais être dans le royaume sans regarder par dessus mon épaule pour guetter le danger. J'ai été éduquée ainsi.

Sur ces paroles qui me paraissent sage, je m'assoie vais vers la cuisine pour aider à ramener les plats et commence à faire le services pour bein montrer ma bonne volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nachew
Impératrice
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 30
Localisation : Surement pas sous les fesses de Primo !
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Lun 12 Juil 2010 - 18:44

Alors que Limbe abordait la question liée au danger, l'évocation d'une personne qui la cherchait lui rappela l'arrivée du rôdeur au Royaume. D'abord parcourue par un léger frisson, Nachew recouvra vite sa sérénité en se rappelant qu'ensemble, les Jadiens avaient réussi à lui faire face et étaient parvenus à protéger l'un des leurs.

*se contente d'acquiescer d'un hochement de tête en fermant ses paupières pour montrer son approbation*

Puis la fillette reprit de plus bel ses explications d'une manière que Nachew trouva très réfléchie.
En effet, selon elle la petite Xelorette avait tenue un discours tout à fait logique et elle parvenait à présent à mieux cerner son attitude méfiante.

Ravie de la voir prendre l'initiative d'apporter les plats puis de les servir, la Sacrieuse reprit la parole :


Je vois que tu fais preuve de beaucoup de bon sens et c'est une qualité fort appréciable !

*se dirige vers le comptoir tout près de la table*

Je suis tout à fait d'accord avec toi, la confiance n'est pas chose qui s'obtient facilement et rapidement d'autant plus quant on nous a appris à se méfier de tout.

*y dépose bien visiblement une cruche de lailait, une bouteille de sirop de rose démoniaque adouci et deux verres*

Le simple fait que tu sois prête à essayer de t'intégrer, même si tu gardes tes reflexes de surveillance, me suffit à t'accorder une période d'essai par chez nous !

*verse une dose de sirop dans chaque verre, puis complète en rajoutant le lailait*

Cela te permettra ainsi de voir si tu t'accommodes d'une vie en communauté et si au final tu te sens assez à l'aise parmi nous pour que d'un coté comme de l'autre on te considère comme une Jadienne à part entière !

Nachew apporta ensuite les deux milkshakes qu'elle venait de préparer, en proposant un à Limbe et s'empressant de tremper les lèvres dans le sien, comme si elle voulait lui montrer qu'ils n'étaient pas empoisonnés.
Avant de commencer à manger, elle ajouta d'un ton jovial :


Apres le repas nous irons te chercher un blason de nouvelle recrue !
Bon appétit !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limbe
(Personnage secondaire d'Aubaine)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 15
Localisation : Cachée... Toujours.
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   Mer 14 Juil 2010 - 22:38

Du bon sens ? Évidemment que j'en ai, sinon je serais morte depuis longtemps... Sa réplique me parait sans objet puisque je ne peux envisager de survivre sans cette qualité. Chez moi du moins, ce ne serait pas possible, mais ici peut être. Enfin, puisqu'elle semble considérer m'avoir fait un compliment, j'essaie de le prendre comme tel et fait un léger signer de tête sans la quitter des yeux pour la remercier. Pas de sourire par contre... Je ne lui suis pas reconnaissante au point de me forcer à prendre une expression qui m'est complètement étrangère. Mais elle semble comprendre à peu près mon raisonnement au moins. Ont ils vu des choses qui les poussent à accepter ma façon d'agir, ici ? Je sais que je mets beaucoup de gens très mal à l'aise.

- Je suis prête à essayer de m'intégrer. Je pense avoir beaucoup de choses à apprendre.

Je ne parle évidemment pas qu'en terme d'habilitée aux armes... Mais aussi tout le domaine relationnel dont je ne connais pas grand chose et qui pourra m'être utile à l'occasion. Par exemple pour des occasions comme celle ci... Avec toutes les erreurs que j'ai fait, je n'en reviens pas qu'elle m'accepte. Jamais les Ehilbars ne m'auraient laissé autant de chances.

- Je vous suivrai, merci pour ce repas.

Pas une seule fois je ne gouterai un plat en premier, mais je constate avec plaisir qu'elle semble connaitre ces règles. Je prends le milkshakes à la main et la laisse gouter avant d'y tremper les lèvres prudemment. Très bon... Presque autant que les sucettes du docteur Stephen ! J'espère simplement que ces gouts sucrés ne sont pas une tentative pour exercer un contrôle sur moi. J'ai remarqué que les autres enfants aiment beaucoup les friandises eux aussi... Observant toujours les fait et gestes de la sacrieuse, je finis mon repas et attend qu'elle se décide à m'apporter le blason promis. Mais sans aucune marque d'impatience bien que je meure d'envie de changer de lieu. Rester au même endroit trop longtemps est dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Limbe Ehilbars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Limbe Ehilbars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corel pandawa feu du cercle 84=>103=>128(summens)
» Shikuno où l'enflammeur arrosé.
» Route à Sens Unique [PV : Gozen, Ghirahim, Alma, Evile, PNJ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jade :: L'administration Jadienne :: Les intégrations jadiennes-
Sauter vers: